Blog / Nouvelles - Tous les billets

L'avenir appartient à ceux qui codent tôt ! sourire

Je vous propose ce matin cette nouvelle version de WakeOnLan qui corrige notamment un petit bug (signalé par huachninango que je remercie). Modifications :

  • modification de la langue par défaut - "français" au lieu de "english" - dans le cas où aucun des fichiers .lng présents ne correspond à la langue de l'OS
  • adoption du port 9 par défaut (au lieu du 7 utilisé jusqu'alors), cette valeur ne concernant que les nouvelles installations
 
coucou
Publié le 16/10/2013 @ 06:53  - aucun commentaire - |

Des bugs, ça peut toujours arriver... c'est pourquoi je publie parfois (ça dépend des logiciels et la nature des modifications) des versions bêta plutôt que des releases testées uniquement par moi, en espérant que d'éventuels bêta-testeurs tomberont dessus et me signaleront les anomalies. Hélas, je n'ai malheureusement que trop rarement de retours de tests, et du coup certaines applis restent de longs mois au statut de bêta.

Je vous propose aujourd'hui une nouvelle bêta de QuickUserInfos, la bêta 5, qui corrige un bug introduit dans la bêta 4 sortie il y a quelques jours... J'ai moi-même découvert le bug alors que je suis sûr que j'utilise cet outil bien moins régulièrement que certain(e)s d'entre vous... rendez-vous sur la page des versions bêta en cours pour obtenir le lien de téléchargement et la liste des dernières évolutions.

coucou

Publié le 26/08/2013 @ 15:14  - aucun commentaire - |
Je profite de cette journée à la météo pourrie pour vous proposer une nouvelle une nouvelle version de WakeOnLan, la v3.7. Cette fois-ci, contrairement à la v3.6.1 publiée il y a à peine 2 semaines, il ne s'agit pas d'une simple correction de bugs :
  • refonte de la fenêtre de propriétés des machines : les champs obligatoires sont à présent séparés des facultatifs pour une meilleure compréhension, et quelques éléments d'information ont été ajoutés.
  • modification du mode de calcul utilisé pour le redimensionnement des composants, ceci afin de compenser un défaut de VB5 qui engendre des problèmes d'affichage lié à l'utilisation d'une taille de police supérieure 100%
  • correction bug copier/coller (message d'erreur "Le contenu du presse-papiers ne correspond pas au format attendu... collage abandonné.")

coucou

Publié le 25/08/2013 @ 17:52  - aucun commentaire - |

Suite à la correction d'un bug (qui ne touchait que la v3.6), une nouvelle version de WakeOnLan est dispo depuis quelques minutes ; il s'agit de la v3.6.1.

Le problème se produisait à l'utilisation des fonctions d'importation ("Importer une liste générée par IPScan32" et "Importer une liste depuis un fichier texte") présentes dans le menu fichier. Celles-ci généraient le message d'erreur "Erreur d'exécution ':9' Indice en dehors de la plage" et plantaient méchamment l'appli (merci à Renaud B. de m'en avoir informé).

Comme quoi, même après plusieurs semaines de mise à l'épreuve en beta-test, on peut encore passer à côté de "loupés"... pas ma faute

Désolé du désagrément.

coucou

Publié le 12/08/2013 @ 21:17  - aucun commentaire - |

Un utilisateur (merci Norbert V.) m'a signalé ce matin un souci avec la dernière release de WakeOnLan : l'exécutable utilisé pour le mode ligne de commande - WakeOnLanBatch, donc - bien que fonctionnel, reste muet, il n'affiche rien.

J'avais effectivement oublié une manip avant de réaliser le package. L'erreur est corrigée et le nouveau package a été ré-uploadé sur mon site il y a quelques minutes.

Si vous êtes utilisateur de ce WakeOnLanBatch et que vous avez récupéré la v3.6 avant ce soir 23h40, je vous invite à la télécharger de nouveau. Dans le cas contraire, vous pouvez conserver la version actuelle.

Désolé pour le désagrément... oups

coucou

Publié le 10/07/2013 @ 23:46  - aucun commentaire - |

Même punition que pour WakeOnLan : après plusieurs mois à stagner en version bêta, je prends le taureau par les cornes et sors officiellement la v1.4 de WmiSysInfos dont voici la liste des évolutions depuis la v1.3 :

  • possibilité de voir le contenu des groupes (en double-cliquant dessus ou via menu contextuel).
     
  • possibilité de voir de quel(s) groupe(s) sont membres les utilisateurs (en double-cliquant dessus ou via menu contextuel). J'ai toutefois encore des choses à revoir pour cette fonctionnalité car si le poste n'est pas en workgroup, le traitement ne rend pas la main. Peut-être essaye-t-il de retourner la liste de tous les comptes du domaine ? J'avoue ne pas avoir eu la patience d'attendre ! sifflote  
  • ajout de la possibilité d'ouvrir un partage (rubrique "Dossiers partagés\partages"), via un double-clic ou clic-droit sur l'item pour ouvrir le menu contextuel
     
  • correction d'un bug rencontré dans certains cas lors de l'utilisation du nom de la machine au lieu de son IP.
     
  • comme pour WakeOnLan (depuis v3.6 bêta 1), ajout de précisions sur la nature des erreurs rencontrée lors de la connexion à une machine distante. L'habituel message "Impossible d'accéder à la couche WMI de la machine distante..." est à présent accompagné du motif du rejet : accès refusé (login/password erroné), serveur RPC non disponible (machine incompatible ou blocage du firewall), etc...
     
  • allongement des zones de saisie Machine/Login/Password de la fenêtre principale.

coucou

Publié le 30/06/2013 @ 15:13  - aucun commentaire - |

Après plusieurs mois à l'état de bêta, et malgré peu de retours d'utilisateurs, je décide de sortir aujourd'hui la dernière version de WakeOnLan qui revient donc en v3.6.

Pour celles et ceux qui n'auraient pas suivi l'évolution des bêtas, voici les changements depuis la v3.5.4 :

  • ajout des variables %login% et %password% utilisables pour les commandes personnalisées.

    Attention, le fait que le contenu du champ PASSWORD puisse ainsi être utilisé (transmis en clair) ouvre une faille de sécurité. Pour limiter les conséquences de cette faille, le mode de chiffrement du champ PASSWORD - uniquement celui optionnellement contenu dans les propriétés des machines - a été modifié. Il est donc impossible de déchiffrer des mots de passe chiffrés dans d'autres outils Dipisoft (ou d'autres mots de passe de WakeOnLan) en "jouant" du copier/coller directement dans le fichier de configuration. langue  Mais cela signifie que les champs PASSWORD ajoutés via la v3.6 beta 1 ne pourront pas être correctement déchiffrés par cette nouvelle version : il est donc nécessaire de re-saisir le mot de passe de chacune des machines concernées.
  • ajout de précisions sur la nature des erreurs rencontrée lors de la mise en oeuvre des actions. L'habituel message "La machine distante à rejeté la demande" est à présent accompagné du motif du rejet : accès refusé (login/password erroné), serveur RPC non disponible (machine incompatible ou blocage du firewall), etc... A noter que cette évolution sera prochainement portée sur WmiSysInfos.
  • ajout des champs (optionnels) LOGIN et PASSWORD dans les propriétés des machines. Si ces valeurs sont renseignées, les différentes actions effectués sur la machine correspondante le seront sous cette identité (le login peut éventuellement prendre la forme domaine\login). Utile pour les machines qui ne sont pas en domaine, par exemple, ou qui utilisent un login/mot de passe différent de celui d'ouverture de session ou celui spécifié dans l'onglet Authentification de la fenêtre de configuration de l'appli.
  • ajout d'un item "Sauvegarder la configuration" dans le menu Fichier (opération de toute façon effectuée implicitement à la fermeture de l'outil). A noter que la liste des machines est aussi sauvegardée lors du passage d'un dossier à l'autre.

coucou

Publié le 30/06/2013 @ 14:54  - aucun commentaire - |

Il y a déjà plus d'un an, j'ai remplacé l'ancien ordi de mon fils aîné qui tournait sous Windows XP par un plus récent sous Windows 7. Cette migration n'a pas été sans conséquences puisqu'au lancement d'un de ses jeux favoris, la fenêtre de l'UAC apparaissait désormais, l'empêchant de jouer. Eh ouais, il n'est pas admin de sa machine ! sourire

Pour contourner cette sécurité qui devenait un réel problème (un ado mécontent c'est vraiment très pénible !), je me suis mis en quête d'une solution. J'ai testé plusieurs méthodes/outils (dont l'excellent SuperExec de Jean-Claude BELLAMY) mais je n'ai rien trouvé de simple et efficace pour que mon fils puisse enfin lancer ce foutu FlyFF. J'ai donc développé vite fait un petit soft permettant de faire une "élévation de privilèges", utilisant pour ce faire un compte admin codé en dur dans l'appli... Et hop, pas propre-propre mais ça a tourné comme ça pendant plus d'un an.

Et puis, récemment, l'éditeur de FlyFF a sorti un nouveau jeu. Bien entendu, ce dernier requiert lui-aussi d'être lancé en tant qu'admin. Mais plutôt que de me cantonner à recompiler mon utilitaire après modification du nom de l'exécutable à lancer, je me suis dit qu'il était préférable de le transformer en véritable outil paramétrable et utilisable par d'autres.

C'est comme ça que DipiRunAs est ainsi né !

Euh... c'est quoi ce truc ?!

Ce nouvel outil (en version bêta pour le moment) va vous permettre de lancer un exécutable (éventuellement accompagné de paramètres) sous une autre identité. Par exemple lancer une appli nécessitant d'être admin pourra l'être par un simple utilisateur... Il s'agit d'un petit outil sans prétention, totalement "portable" (dès lors que le Framework .NET 3.5 sp1 est présent sur votre machine) donc qui ne nécessite pas d'être "installé", développé en C#...

Comment cela fonctionne-t-il ?

Vraiment simplement, vous allez voir.

La première étape consiste en la création d'un fichier de configuration qui contiendra les informations nécessaires à l'exécution : le nom de l'exécutable, ses éventuels paramètres, le compte sous lequel l'appli devra être exécutée et le mot de passe associé. Bien entendu, ces données ne sont pas stockées en clair d'une part pour ne pas compromettre le login/password utilisé, mais aussi pour éviter qu'un petit malin y apporte des modifications dans le but d'exécuter autre chose que ce que vous aviez prévu. Pour couronner le tout, le fichier généré contient aussi la "signature" de l'exécutable à lancer, au cas où le même (ou un autre) petit malin chercherait à remplacer l'exécutable à lancer par un cmd.exe, par exemple.

La seconde étape, encore plus simple, se résume à créer un raccourci vers DipiRunAs.exe accompagné du nom du fichier de paramètres.

Génération d'un fichier de configuration

Via une fenêtre d'invite de commande, placez-vous dans le dossier de l'outil.

Lancez-le avec le paramètre /create suivi du nom du fichier que vous souhaitez créer, "test" par exemple. En l'absence de ce second paramètre, l'outil utilisera par défaut "DipiRunAs.dra"

dipirunas01.png    

La fenêtre d'édition de configuration de l'appli s'ouvre et fait apparaître cinq champs de saisie :

  • le nom du fichier de configuration
  • le nom de l'exécutable qui devra être lancé (éventuellement accompagné de son chemin si DipiRunAs n'est pas placé dans le même répertoire). L'utilisation des variables d'environnement est ici autorisée.
  • les éventuels paramètres
  • le compte sous lequel l'exécutable devra être lancé
  • l'éventuel mot de passe associé au compte (à noter que la correspondance compte/mot de passe n'est pas vérifiée ici, si la saisie est erronée, une erreur se produira à l'exécution de la commande)

Une fois ces champs renseignés, cliquez sur le bouton OK. Si rien d'anormal n'est détecté, un message d'information s'affiche pour vous informer du succès de la création du fichier de configuration et l'application se ferme. Pour tester, il vous suffit de faire glisser votre fichier .dra sur l'icone de DipiRunAs...

Modification d'un fichier de configuration existant

Le principe est le même que pour la création. Remplacez juste le /create par /edit. Là encore, le nom du fichier est optionnel, s'il est absent l'outil cherchera à traiter "DipiRunAs.dra".

Vous noterez que le champ "Mot de passe" est vide, question de sécurité. Vous ne voudriez quand même pas que vos enfants ou vos utilisateurs se servent d'une configuration existante pour lancer ce qu'ils veulent sous votre compte ?!

Mise en oeuvre

Bien entendu, vous ne pouvez pas demander à vos utilisateurs de "faire glisser" le fichier .dra sur l'icone de l'outil comme je viens de vous le conseiller pour tester votre premier essai.

Il vous faudra juste créer un raccourci vers l'outil et indiquer en paramètre le nom (éventuellement précédé de son emplacement s'il ne se trouve pas dans le même dossier) du fichier de configuration contenant les informations à traiter. C'est dans le champ "Cible" de la fenêtre de propriétés du raccourci que cela se passe. Attention à ne pas oublier d'entourer de double-quotes en cas de présence d'espaces dans les chemins/noms !!!

Exemple :

  • C:\Temp\DipiRunAs.exe cmd.dra
  • "C:\Program Files\gPotato\FlyFF\DipiRunAs.exe" flyff.dra
  • "C:\Program Files\Dipisoft\DipiRunAs\DipiRunAs.exe" "C:\Program Files\gPotato\FlyFF\flyff.dra"

Voilà, j'espère que ce nouvel outil (en bêta pour le moment) rendra service à nombre d'entre vous.

Une dernière petite mise en garde : assurez-vous bien qu'en permettant à un utilisateur de lancer un logiciel ou une commande dans un autre contexte que le sien, cela ne lui permette pas d'accéder à des fonctionnalités qui pourraient s'avérer "dangereuses". Je suis sûr que vous êtes conscient que si le fait de lancer calc.exe sous le compte de l'admin ne permet pas d'user de ces droits pour autre chose, il en est tout autre avec un cmd.exe. Mais sachez aussi qu'un  simple notepad.exe peut se transformer en gestionnaire de fichiers grâce à ses anodines fonctions "ouvrir" et "enregistrer sous...". Et lancé en mode admin, un simple utilisateur pourrait faire des dégâts...

Pour finir, une dernière info capitale : vous trouverez le lien de téléchargement de cet outil sur la page des bêtas en cours. Bien entendu, je suis intéressé par tous vos commentaires/questions. Vous trouverez ci-dessus un bouton "poster un commentaire" dédié à cela.

Allez zou, le soleil se pointe, je vais aller prendre ma dose d'UV !

coucou

Publié le 29/06/2013 @ 16:22  - 5 commentaires - |

 

Il y a quelques semaines, un utilisateur de QuickUserInfos m'a demandé s'il y avait moyen d'utiliser l'outil pour récupérer en automatique des informations sur tous les utilisateurs de son ActiveDirectory.
 
Dans un premier temps (j'étais en pleine prépa marathon), je lui ai répondu que non mais qu'avec un petit script VBS il pourrait facilement y parvenir.
 
Quelques semaines ont passé et, après 2 marathons en moins d'un mois (je n'ai pas fait de billet alors j'en profite pour me la péter un peu ici ! sifflote), je l'ai recontacté pour lui proposer une solution que je partage avec vous aujourd'hui.
 
Ce petit script (en VBScript donc) facilement paramétrable rapatriera dans un fichier CSV les attributs que vous aurez définis. Y compris, par exemple, la liste des groupes auxquels les utilisateurs appartiennent.

Vous pourrez alors traiter à loisir le fichier dans un outil tel que Microsoft Excel ou LibreOffice, par exemple.
 
Pour plus d'infos, rendez-vous dans l'article consacré à ce nouvel "outil"...
 
coucou
Publié le 16/05/2013 @ 10:58  - aucun commentaire - |

Après la sortie de 2 bêtas de WakeOnLan il y a quelques jours, c'est au tour de WmiSysInfos aujourd'hui. Cette bêta 4 inclut un message d'erreur plus détaillé (que le rébarbatif "Impossible d'accéder à la couche WMI de la machine distante...") en cas d'erreur de connexion à une machine distante.

Bien entendu, j'attends vos retours pour sortir cette appli (et les autres qui sont dans le même cas) de leur statut de bêta.

Bon long week-end prolongé à toutes et à tous, et à très bientôt j'espère ! cligne

coucou

Publié le 09/05/2013 @ 11:17  - 1 commentaire - |