En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Livre d'or


Note n°292
par pierre_petit le 12/06/2019 @ 21:38

Bonsoir à toutes et tous,

Je ne connais pas Damien PONNELLE, je n'appartiens pas à sa famille (génétiquement parlant), je ne suis pas son voisin, son employeur, son subordonné ou son employé ...

MAIS

Je sais reconnaitre une personne qui fait honneur à la profession de développeur informatique, emploi que j'ai occupé pendant plus de trente ans.

Monsieur PONNELLE a intégré une notion majeure : le savoir n'est rien s'il n'est partagé.

J'ai maintenant 62 ans et la retraite se profile (6 mois de travail à temps plein pour que les Caisses de Retraite en conviennent !).

Au soir de ma carrière professionnelle, je souhaite donc saluer un confrère, au vrai sens du terme, c'est à dire une personne qui a connu les mêmes découvertes, errances, succès, galères ..., mais un peu avant ou un peu après moi.

Que toutes celles et tous ceux qui nous succèderont dans nos fonctions au sein des entreprises se souviennent du chemin que nous avons parcouru : savoir d'où l'on vient aide à déterminer où l'on va ...

Que les "Jeunes Geeks" qui tomberaient par hasard sur ce billet ne s'en sentent pas exclus : ils sont aujourd 'hui ce que nous étions hier.

La joie que l'on ressent lorsqu'on a résolu un problème est commune ; la jouissance éprouvée quand on l'a fait de façon élégante ou inédite est rare autant que précieuse : c'est là notre vraie récompense, même si l'on déplore souvent qu'elle ne soit pas appréciée (comprise ?) par nos employeurs ...

Oui, il y a une dimension artistique (faire bien, faire beau) cachée dans nos lignes de code, qu'il s'agisse de VB.net, de PHP,  de C++ ou de ...

Je ne suis pas sûr que ce billet ait vraiment sa place dans ce blog, mais je l'espère tout de même, de tout mon CPU.

In cauda venenum :

Si le package d'installation pouvait rendre le féminin à "icône", ça serait vraiment "top".

Respect,

PK1157

[réponse de damien, le 12/06/2019 à 22h16]

Merci pour ce très joli et sympathique message que je déplacerai vers le livre d'Or, si tu me le permets. Il y aura plus sa place et passera moins inaperçu que dans l'article sur SendMail.

En ce qui concerne ta requête de rendre le genre féminin au mot "icône", je suis désolé mais elle restera vaine. Et pourquoi donc, vas-tu me rétorquer ?! Simplement parce que je suis profondément athée et qu'à ce titre je ne reconnais aucune justification à ce que le terme informatique "icone" (masculin et sans circonflexe, même s'il m'arrive parfois de mettre l'accent, par erreur ou à cause du correcteur) soit rapproché de son homonyme utilisé dans la religion.

Et, même si je me sens un peu seul à défendre ce point de vue face à Larousse, Wikipédia et plusieurs sites (mais pas tous, heureusement) traitant de la langue française, le Petit Robert semble partager mon avis, ce qui me conforte :

ICONE [sans circonflexe] : n. m. Inform. Symbole graphique affiché sur un écran d'ordinateur, qui représente et permet d'activer une fonction de logiciel. Icone de traitement de texte. HOM. Icône.

Voilà, désolé si ça froisse les puristes de la langue française à laquelle je suis pourtant très attaché ; c'est une des seules entorses que je m'autorise.

J'espère que personne ne m'en tiendra rigueur.

coucou