Livre d'or


Note n°185
par   JP le 01/05/2012 @ 18:04

Salut Damien

Félicitation tu es finisher sur ce marthon 2012 même s'il y a de la déception.Tu as fait tes deux premiers marathon comme moi; une chouille en dessous des 3h50' pour le premier et le second on vise 3h30' mais on part comme un fou à 4'45" au kilo (pourquoi pas on se sent super bien et les autres y vont pas vite!) et arrive ce satanné 28ième (en gros) et ces foutus meneurs d'allure des 3h30 qui vous doublent et en plus on ne peux carrément pas réagir. A ce moment commence le vrai marthon; il faut le terminer!!! Quelle galère et ces minutes qui défilent; je n'osait même plus regarder le chrono. Puis ces pavés de Lieusaint qui te déséquilibrent et on prend de plus en plus de temps au ravito mais on repart car il faut finir bordel! On commence à ignorer le chrono de toutes façon c'est cuit pour l'objectif mais on n'abandonne pas (plutôt crever); on monte au dessus de la voie de chemin de fer (c'est la dernière montée); on jure aussi qu'on ne nous y prendra plus la prochaine fois je serai spectateur sur le bord avec une bière à la main. 15 mn plus tard la piste Alain Mimoun; la délivrance quoi. Tout cela pour te dire qu'il y en a un qui t'as précédé en faisant exactement les mêmes erreurs (en plus c'est un vieux il aurait pu être raisonnable): passage en 1h42 23" au semi et arrivé en 3h43'41" cad loin de l'objectif mais cela reste comme pour toi un bon souvenir.

Bye  JP 

[réponse de damien, le 02/05/2012 à 09h09]

Merci JP, ton analyse de ma course est tout à fait juste... à croire que tu avais un œil sur moi à distance (merci Endomondo ! cligne ).

Eh oui, ce fut difficile, très difficile même entre la chaleur (soleil bien présent dans un ciel tout bleu) et les douleurs aux jambes qui me taraudent depuis plus de 15 jours... surtout sur le second semi car j'étais vraiment bien jusqu'au 25ème km environ. Les douleurs sont devenues quasi impossibles à "censurer" et la gestion de la course s'en est trouvée grandement compliquée... Résultat le meneur du 3h30 et son groupe m'ont finalement doublé au 28ème km alors que j'avais encore 3 minutes d'avance sur eux au semi.

Alors au final, si j'ai effectivement amélioré ma prestation de l'an dernier de près de 5 minutes (3h44'54" contre 3h49'47" sur Sénart 2011), c'est quand même une grosse déception vis-à-vis de l'objectif de 3h30' que je m'étais fixé... et des privations et contraintes imposées par une préparation longue et stricte.

Je profite de cette "tribune" pour remercier celles et ceux qui m'ont encouragé avant, pendant et après l'épreuve. Je pense notamment à ma petite femme qui m'a soutenu durant toute la préparation et s'est occupée de mon alimentation de ces derniers jours ; à mon pote Dom' qui m'a accompagné/coaché dès le 32ème km, à Sylvie et Philippe qui m'ont aussi accompagné à partir du 40ème ; à tous ces anonymes présents sur le parcours ainsi qu'à tous mes proches/collègues qui m'ont adressé de sympathiques messages ces derniers jours. merci