En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Blog / Nouvelles

Tous les billets

Un utilisateur (merci Norbert V.) m'a signalé ce matin un souci avec la dernière release de WakeOnLan : l'exécutable utilisé pour le mode ligne de commande - WakeOnLanBatch, donc - bien que fonctionnel, reste muet, il n'affiche rien.

J'avais effectivement oublié une manip avant de réaliser le package. L'erreur est corrigée et le nouveau package a été ré-uploadé sur mon site il y a quelques minutes.

Si vous êtes utilisateur de ce WakeOnLanBatch et que vous avez récupéré la v3.6 avant ce soir 23h40, je vous invite à la télécharger de nouveau. Dans le cas contraire, vous pouvez conserver la version actuelle.

Désolé pour le désagrément... confused

smile

Publié le 10/07/2013 @ 23:46  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Même punition que pour WakeOnLan : après plusieurs mois à stagner en version bêta, je prends le taureau par les cornes et sors officiellement la v1.4 de WmiSysInfos dont voici la liste des évolutions depuis la v1.3 :

  • possibilité de voir le contenu des groupes (en double-cliquant dessus ou via menu contextuel).
     
  • possibilité de voir de quel(s) groupe(s) sont membres les utilisateurs (en double-cliquant dessus ou via menu contextuel). J'ai toutefois encore des choses à revoir pour cette fonctionnalité car si le poste n'est pas en workgroup, le traitement ne rend pas la main. Peut-être essaye-t-il de retourner la liste de tous les comptes du domaine ? J'avoue ne pas avoir eu la patience d'attendre ! eek
     
  • ajout de la possibilité d'ouvrir un partage (rubrique "Dossiers partagés\partages"), via un double-clic ou clic-droit sur l'item pour ouvrir le menu contextuel
     
  • correction d'un bug rencontré dans certains cas lors de l'utilisation du nom de la machine au lieu de son IP.
     
  • comme pour WakeOnLan (depuis v3.6 bêta 1), ajout de précisions sur la nature des erreurs rencontrée lors de la connexion à une machine distante. L'habituel message "Impossible d'accéder à la couche WMI de la machine distante..." est à présent accompagné du motif du rejet : accès refusé (login/password erroné), serveur RPC non disponible (machine incompatible ou blocage du firewall), etc...
     
  • allongement des zones de saisie Machine/Login/Password de la fenêtre principale.

smile

Publié le 30/06/2013 @ 15:13  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Après plusieurs mois à l'état de bêta, et malgré peu de retours d'utilisateurs, je décide de sortir aujourd'hui la dernière version de WakeOnLan qui revient donc en v3.6.

Pour celles et ceux qui n'auraient pas suivi l'évolution des bêtas, voici les changements depuis la v3.5.4 :

  • ajout des variables %login% et %password% utilisables pour les commandes personnalisées.

    Attention, le fait que le contenu du champ PASSWORD puisse ainsi être utilisé (transmis en clair) ouvre une faille de sécurité. Pour limiter les conséquences de cette faille, le mode de chiffrement du champ PASSWORD - uniquement celui optionnellement contenu dans les propriétés des machines - a été modifié. Il est donc impossible de déchiffrer des mots de passe chiffrés dans d'autres outils Dipisoft (ou d'autres mots de passe de WakeOnLan) en "jouant" du copier/coller directement dans le fichier de configuration. tongue Mais cela signifie que les champs PASSWORD ajoutés via la v3.6 beta 1 ne pourront pas être correctement déchiffrés par cette nouvelle version : il est donc nécessaire de re-saisir le mot de passe de chacune des machines concernées.
     
  • ajout de précisions sur la nature des erreurs rencontrée lors de la mise en oeuvre des actions. L'habituel message "La machine distante à rejeté la demande" est à présent accompagné du motif du rejet : accès refusé (login/password erroné), serveur RPC non disponible (machine incompatible ou blocage du firewall), etc... A noter que cette évolution sera prochainement portée sur WmiSysInfos.
     
  • ajout des champs (optionnels) LOGIN et PASSWORD dans les propriétés des machines. Si ces valeurs sont renseignées, les différentes actions effectués sur la machine correspondante le seront sous cette identité (le login peut éventuellement prendre la forme domaine\login). Utile pour les machines qui ne sont pas en domaine, par exemple, ou qui utilisent un login/mot de passe différent de celui d'ouverture de session ou celui spécifié dans l'onglet Authentification de la fenêtre de configuration de l'appli.
     
  • ajout d'un item "Sauvegarder la configuration" dans le menu Fichier (opération de toute façon effectuée implicitement à la fermeture de l'outil). A noter que la liste des machines est aussi sauvegardée lors du passage d'un dossier à l'autre.

smile

Publié le 30/06/2013 @ 14:54  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Il y a déjà plus d'un an, j'ai remplacé l'ancien ordi de mon fils aîné qui tournait sous Windows XP par un plus récent sous Windows 7. Cette migration n'a pas été sans conséquences puisqu'au lancement d'un de ses jeux favoris, la fenêtre de l'UAC apparaissait désormais, l'empêchant de jouer. Eh ouais, il n'est pas admin de sa machine ! biggrin

Pour contourner cette sécurité qui devenait un réel problème (un ado mécontent c'est vraiment très pénible !), je me suis mis en quête d'une solution. J'ai testé plusieurs méthodes/outils (dont l'excellent SuperExec de Jean-Claude BELLAMY) mais je n'ai rien trouvé de simple et efficace pour que mon fils puisse enfin lancer ce foutu FlyFF. J'ai donc développé vite fait un petit soft permettant de faire une "élévation de privilèges", utilisant pour ce faire un compte admin codé en dur dans l'appli... Et hop, pas propre-propre mais ça a tourné comme ça pendant plus d'un an.

Et puis, récemment, l'éditeur de FlyFF a sorti un nouveau jeu. Bien entendu, ce dernier requiert lui-aussi d'être lancé en tant qu'admin. Mais plutôt que de me cantonner à recompiler mon utilitaire après modification du nom de l'exécutable à lancer, je me suis dit qu'il était préférable de le transformer en véritable outil paramétrable et utilisable par d'autres.

C'est comme ça que DipiRunAs est ainsi né !

Euh... c'est quoi ce truc ?!

Ce nouvel outil (en version bêta pour le moment) va vous permettre de lancer un exécutable (éventuellement accompagné de paramètres) sous une autre identité. Par exemple lancer une appli nécessitant d'être admin pourra l'être par un simple utilisateur... Il s'agit d'un petit outil sans prétention, totalement "portable" (dès lors que le Framework .NET 3.5 sp1 est présent sur votre machine) donc qui ne nécessite pas d'être "installé", développé en C#...

Comment cela fonctionne-t-il ?

Vraiment simplement, vous allez voir.

La première étape consiste en la création d'un fichier de configuration qui contiendra les informations nécessaires à l'exécution : le nom de l'exécutable, ses éventuels paramètres, le compte sous lequel l'appli devra être exécutée et le mot de passe associé. Bien entendu, ces données ne sont pas stockées en clair d'une part pour ne pas compromettre le login/password utilisé, mais aussi pour éviter qu'un petit malin y apporte des modifications dans le but d'exécuter autre chose que ce que vous aviez prévu. Pour couronner le tout, le fichier généré contient aussi la "signature" de l'exécutable à lancer, au cas où le même (ou un autre) petit malin chercherait à remplacer l'exécutable à lancer par un cmd.exe, par exemple.

La seconde étape, encore plus simple, se résume à créer un raccourci vers DipiRunAs.exe accompagné du nom du fichier de paramètres.

Génération d'un fichier de configuration

Via une fenêtre d'invite de commande, placez-vous dans le dossier de l'outil.

Lancez-le avec le paramètre /create suivi du nom du fichier que vous souhaitez créer, "test" par exemple. En l'absence de ce second paramètre, l'outil utilisera par défaut "DipiRunAs.dra"

dipirunas01.png    

La fenêtre d'édition de configuration de l'appli s'ouvre et fait apparaître cinq champs de saisie :

  • le nom du fichier de configuration
  • le nom de l'exécutable qui devra être lancé (éventuellement accompagné de son chemin si DipiRunAs n'est pas placé dans le même répertoire). L'utilisation des variables d'environnement est ici autorisée.
  • les éventuels paramètres
  • le compte sous lequel l'exécutable devra être lancé
  • l'éventuel mot de passe associé au compte (à noter que la correspondance compte/mot de passe n'est pas vérifiée ici, si la saisie est erronée, une erreur se produira à l'exécution de la commande)

Une fois ces champs renseignés, cliquez sur le bouton OK. Si rien d'anormal n'est détecté, un message d'information s'affiche pour vous informer du succès de la création du fichier de configuration et l'application se ferme. Pour tester, il vous suffit de faire glisser votre fichier .dra sur l'icone de DipiRunAs...

Modification d'un fichier de configuration existant

Le principe est le même que pour la création. Remplacez juste le /create par /edit. Là encore, le nom du fichier est optionnel, s'il est absent l'outil cherchera à traiter "DipiRunAs.dra".

Vous noterez que le champ "Mot de passe" est vide, question de sécurité. Vous ne voudriez quand même pas que vos enfants ou vos utilisateurs se servent d'une configuration existante pour lancer ce qu'ils veulent sous votre compte ?!

Mise en oeuvre

Bien entendu, vous ne pouvez pas demander à vos utilisateurs de "faire glisser" le fichier .dra sur l'icone de l'outil comme je viens de vous le conseiller pour tester votre premier essai.

Il vous faudra juste créer un raccourci vers l'outil et indiquer en paramètre le nom (éventuellement précédé de son emplacement s'il ne se trouve pas dans le même dossier) du fichier de configuration contenant les informations à traiter. C'est dans le champ "Cible" de la fenêtre de propriétés du raccourci que cela se passe. Attention à ne pas oublier d'entourer de double-quotes en cas de présence d'espaces dans les chemins/noms !!!

Exemple :

  • C:\Temp\DipiRunAs.exe cmd.dra
  • "C:\Program Files\gPotato\FlyFF\DipiRunAs.exe" flyff.dra
  • "C:\Program Files\Dipisoft\DipiRunAs\DipiRunAs.exe" "C:\Program Files\gPotato\FlyFF\flyff.dra"

Voilà, j'espère que ce nouvel outil (en bêta pour le moment) rendra service à nombre d'entre vous.

Une dernière petite mise en garde : assurez-vous bien qu'en permettant à un utilisateur de lancer un logiciel ou une commande dans un autre contexte que le sien, cela ne lui permette pas d'accéder à des fonctionnalités qui pourraient s'avérer "dangereuses". Je suis sûr que vous êtes conscient que si le fait de lancer calc.exe sous le compte de l'admin ne permet pas d'user de ces droits pour autre chose, il en est tout autre avec un cmd.exe. Mais sachez aussi qu'un  simple notepad.exe peut se transformer en gestionnaire de fichiers grâce à ses anodines fonctions "ouvrir" et "enregistrer sous...". Et lancé en mode admin, un simple utilisateur pourrait faire des dégâts...

Pour finir, une dernière info capitale : vous trouverez le lien de téléchargement de cet outil sur la page des bêtas en cours. Bien entendu, je suis intéressé par tous vos commentaires/questions. Vous trouverez ci-dessus un bouton "poster un commentaire" dédié à cela.

Allez zou, le soleil se pointe, je vais aller prendre ma dose d'UV !

smile

Publié le 29/06/2013 @ 16:22  - 5 commentaires - 5 commentaires - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

 

Il y a quelques semaines, un utilisateur de QuickUserInfos m'a demandé s'il y avait moyen d'utiliser l'outil pour récupérer en automatique des informations sur tous les utilisateurs de son ActiveDirectory.
 
Dans un premier temps (j'étais en pleine prépa marathon), je lui ai répondu que non mais qu'avec un petit script VBS il pourrait facilement y parvenir.
 
Quelques semaines ont passé et, après 2 marathons en moins d'un mois (je n'ai pas fait de billet alors j'en profite pour me la péter un peu ici ! eek), je l'ai recontacté pour lui proposer une solution que je partage avec vous aujourd'hui.
 
Ce petit script (en VBScript donc) facilement paramétrable rapatriera dans un fichier CSV les attributs que vous aurez définis. Y compris, par exemple, la liste des groupes auxquels les utilisateurs appartiennent.

Vous pourrez alors traiter à loisir le fichier dans un outil tel que Microsoft Excel ou LibreOffice, par exemple.
 
Pour plus d'infos, rendez-vous dans l'article consacré à ce nouvel "outil"...
 
smile
Publié le 16/05/2013 @ 10:58  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Après la sortie de 2 bêtas de WakeOnLan il y a quelques jours, c'est au tour de WmiSysInfos aujourd'hui. Cette bêta 4 inclut un message d'erreur plus détaillé (que le rébarbatif "Impossible d'accéder à la couche WMI de la machine distante...") en cas d'erreur de connexion à une machine distante.

Bien entendu, j'attends vos retours pour sortir cette appli (et les autres qui sont dans le même cas) de leur statut de bêta.

Bon long week-end prolongé à toutes et à tous, et à très bientôt j'espère ! wink

smile

Publié le 09/05/2013 @ 11:17  - 1 commentaire - 1 commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Après un premier retour d'utilisateur (merci Claude D.), je vous propose une seconde bêta de WakeOnLan 3.6 étendant une des fonctionnalités ajoutées à la précédente bêta :

  • ajout des variables %login% et %password% utilisables pour les commandes personnalisées.

Attention, le fait que le contenu du champ PASSWORD puisse ainsi être utilisé (transmis en clair) ouvre une faille de sécurité. Pour limiter les conséquences de cette faille, le mode de chiffrement du champ PASSWORD - uniquement celui optionnellement contenu dans les propriétés des machines - a été modifié. Il est donc impossible de déchiffrer des mots de passe chiffrés dans d'autres outils Dipisoft (ou d'autres mots de passe de WakeOnLan).

Cela signifie que les champs PASSWORD ajoutés via la v3.6 beta 1 ne pourront pas être correctement déchiffrés par cette nouvelle bêta : il est donc nécessaire de re-saisir le mot de passe de chacune des machines concernées.

 

J'attends vos retours sur cette bêta 2, mais aussi sur les autres applis en version bêta.

 
smile

 

 

Publié le 08/05/2013 @ 10:59  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Je reprends le clavier après plusieurs mois essentiellement consacrés à préparer ma participation au Marathon de Paris qui avait lieu le 7 avril dernier. Mais mécontent de ma performance et rapidement remis de mes courbatures, j'ai directement enchaîné sur une seconde préparation en vue du Marathon de Sénart à peine 4 semaines plus tard, le 1er mai. Le premier bouclé en 3h37'03" pour un objectif de 3h30, le second en 3h33'04"...

Je me remets donc au boulot (enfin là je suis en congés pour encore une petite semaine) pour vous proposer une bêta de la prochaine version de WakeOnLan. La liste des améliorations est courte mais comme on dit, l'important c'est la qualité ! eek

  • ajout de précisions sur la nature des erreurs rencontrée lors de la mise en oeuvre des actions. L'habituel message "La machine distante à rejeté la demande" est à présent accompagné du motif du rejet : accès refusé (login/password erroné), serveur RPC non disponible (machine incompatible ou blocage du firewall), etc... A noter que cette évolution sera prochainement portée sur WmiSysInfos.
     
  • ajout des champs (optionnels) LOGIN et PASSWORD dans les propriétés des machines. Si ces valeurs sont renseignées, les différentes actions effectués sur la machine correspondante le seront sous cette identité (le login peut éventuellement prendre la forme domainelogin). Utile pour les machines qui ne sont pas en domaine, par exemple, ou qui utilisent un login/mot de passe différent de celui d'ouverture de session ou celui spécifié dans l'onglet Authentification de la fenêtre de configuration de l'appli.
     
  • ajout d'un item "Sauvegarder la configuration" dans le menu Fichier (opération de toute façon effectuée implicitement à la fermeture de l'outil). A noter que la liste des machines est aussi sauvegardée lors du passage d'un dossier à l'autre.
Attention, la structure du fichier de configuration a très légèrement évolué mais a une conséquence : un fichier modifié par cette nouvelle version de WakeOnLan pourra poser des problèmes s'il est ouvert avec une version précédente.
 
N'hésitez pas à me faire vos retours sur cette bêta, ce serait dommage qu'elle reste à ce statut ad vitam aeternam. Vous pouvez aussi jeter un coup d’œil aux [autres] applis en version bêta.
 
smile

 

 

Publié le 06/05/2013 @ 15:19  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Actuellement en phase de préparation pour le prochain marathon de Paris (dimanche 7 avril 2013), je ne passe que peu de temps sur l'ordi en ce moment. Il faut dire qu'avec 4 sorties par semaine, ça grignote pas mal de mon temps libre et de mon énergie !

Malgré ça, j'ai quand même trouvé quelques heures pour me consacrer à des évolutions suggérées par arb69 (un fidèle de Dipisoft !) et moi-même.

Je vous propose donc de tester la dernière bêta de QuickUserInfos, si le cœur vous en dit. Pour plus d'infos, rendez-vous sur la page des bêta en cours.

smile

Publié le 07/03/2013 @ 21:27  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Bon, hé bien n'en déplaise aux mauvais prédicateurs : l'année 2012 est bien arrivée à son terme !

Alors joyeuse nouvelle année à toutes et à tous.

Un petit clin d'oeil à tous ceux qui ont posté au moins un commentaire depuis l'ouverture du site (attention, nécessite Silverlight)

smile

 

Publié le 01/01/2013 @ 11:24  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Il y a quelques mois, je vous ai proposé de tester des versions bêta d'un nouvel outil de scan réseau en mode ligne de commande. Il s'agissait d'un essai de réécriture d'IPScan32 né d'une demande récurrente de plusieurs utilisateurs souhaitant que j'adapte l'outil pour le rendre "scriptable"...

Plusieurs mois ont passé et je suis surpris de constater que l'outil n'a intéressé que très peu de monde. A décharge pour vous, je reconnais que les applis en mode ligne de commande s'adressent en général à un public "d'utilisateurs avancés". Enfin bon, au total seule une petite dizaine d'utilisateurs s'est manifestée, et encore, sur le lot il y en avait certains qui n'avaient pas compris ce qu'était le mode ligne de commande.

Malgré cela, j'ai continué à travailler sur ce projet qui est bien avancé, et doté d'une interface graphique à présent. Cet outil, destiné à remplacer IPScan32 lorsqu'il sera finalisé, est actuellement entre les mains des quelques testeurs privilégiés auxquels j'ai soumis la dernière bêta cette nuit vers 2h du mat'.

Je le retire donc provisoirement l'outil du billet "Récapitulatif des versions bêta en cours..." (que j'ai au passage transformé en article Versions bêta en cours, dans la rubrique "Le coin des testeurs") afin d'en laisser la primeur à ceux qui y ont déjà montré de l’intérêt ! Et tant pis pour les autres ! tongue

Ne cherchez donc pas de lien pour télécharger l'outil dans ce billet, vous ne l'y trouverez pas. En revanche, je suis ouvert aux éventuelles demandes de testeurs qui en manifesteraient le désir (en me contactant par mail).

Bonnes fêtes à toutes et à tous !

smile

Publié le 22/12/2012 @ 17:26  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

C'est déjà re-moi ! Ah ben j'avais prévenu hein ! biggrin

Je me suis récemment aperçu d'un petit souci (sans gravité) dans la v2.1.2 de SendMail : il restait d'un "résidu" (un label et une textbox) d'une beta et il n'y avait pas même une seule ligne de code derrière. Voici donc la v2.1.3 qui corrige cette anomalie.

smile

Publié le 22/12/2012 @ 16:36  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Depuis jeudi soir, je suis en congés pour 2 semaines... je me suis déjà remis au boulot et je vous propose aujourd'hui une nouvelle version de WakeOnLan qui corrige les 3 bugs suivants :

  • correction d'un problème avec la fonction Nslookup (résolution de nom, utilisée par le WOL) sur machines avec IPv6
  • correction d'un problème avec la fonction Ping sur machines avec IPv6
  • correction d'un bug présent depuis plusieurs version lorsque l'on change de langue (message d'erreur 'clé existe déjà')

A très très bientôt pour un nouveau billet ! wink

smile

Publié le 22/12/2012 @ 16:21  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Peu de temps après être rentré du boulot, ce soir, j'ai allumé mon ordi avec en tête d'avancer sur mon projet Dipiscan (ou "le retour d'IPScan32"). C'était sans compter sur un petit imprévu : Dipisec n'a pas été très poli avec moi... Que s'est-il passé me direz-vous ? Il semblerait tout simplement que le site utilisé par défaut par cette appli depuis des années soit hors service aujourd'hui. Maintenance ? Fermeture définitive ? Qu'importe en fait...

J'ai donc retroussé mes manches et ai remis les mains dans ce vieux code qui n'avait pas bougé depuis plus de 2 ans 1/2, pour en améliorer le fonctionnement afin d'éviter que le problème rencontré ce jour ne se reproduise.

Auparavant l'application cherchait à déterminer l'adresse IP publique à l'aide d'un seul site, celui déclaré dans la section "défaut" du fichier de configuration (hormis si le nom d'une autre section était spécifié en paramètre de la ligne de commande). Si le site ne répondait pas dans un délai de 10 secondes, l'appli se mettait en pause quelques instants avant de faire une nouvelle tentative, toujours avec le même site. Et il recommençait autant de fois que nécessaire jusqu'à obtenir la réponse attendue, avec toutefois un message d'erreur passé un délai d'une minute. Mais si le site interrogé est "down", à quoi bon essayer en boucle ?!

Le mode de fonctionnement a été revu : à présent Dipisec ne se limite plus à un seul site, il exploite toutes les sections du fichier de configuration jusqu'à ce qu'un des sites réponde à sa demande. Si aucun site ne donne satisfaction (la liste en contient 7, la probabilité qu'ils soient tous en panne en même temps est quand même très faible), l'appli fait une petite pause puis fait une nouvelle passe. Enfin, un message d'erreur est généré et l'appli se ferme si au bout d'une minute rien ne se passe... rien de neuf à ce niveau-là.

J'ai profité de cette nouvelle version pour mettre à jour la liste des sites déclarés dans le fichier de configuration, avec notamment l'ajout du site dipisoft.com (d'où la présence d'un nouveau service "MonIP" dans la rubrique "Services en ligne" située dans le bandeau gauche). Par ailleurs, pour être homogène avec les autres applis récemment mises à jour, j'ai décidé de proposer des versions portables (U3 et ZIP, comme d'habitude) de Dipisec en plus de la version "installeur"...

Les tests ont été rapides, sans faire appel à des bêta-testeurs, mais je pense qu'il ne devrait pas y avoir de problème. biggrin

Bonne fin de soirée !

smile

Publié le 11/12/2012 @ 23:40  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Grâce à Fesousa que je remercie vivement, MigrImp est dorénavant proposé accompagné d'une traduction en portugais. L'exécutable ne change pas, l'appli reste donc en v1.1, mais le package (.zip pour cet outil) a été mis à jour. J'en ai profité pour corriger une erreur (une phrase non traduite) dans la traduction anglaise et ai aussi mis à jour la page des fichiers de langues qui contenait plusieurs erreurs.

Je vous rappelle par la même occasion que les traductions sont toujours les bienvenues.

smile

Publié le 22/11/2012 @ 19:09  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Pour faire taire les mauvaises langues (j'ai les noms hein !) ou savoir si je devais plutôt la jouer profil bas, j'ai passé toutes mes applis ici présentes au banc test Windows 8 (sur une version Pro 64bits RTM).

Le résultat de ces tests est tout à fait satisfaisant puisqu'elles fonctionnent sans exception, aucun dysfonctionnement n'a été détecté. Le seul "hic" rencontré concerne MigrImp mais le soucis est lié au fait que les serveurs d'impression de mon boulot ne proposent visiblement pas de driver compatible.

Voilà, si vous attendiez cette confirmation pour migrer vers le nouvel OS de Microsoft, vous l'avez !

Mais en ce qui me concerne, je vous avouerais que je ne suis pas emballé du tout par ce Windows 8 à mon sens plus adapté à une utilisation sur tablette tactile (encore que...) que sur poste de travail traditionnel. Je trouve ce mix entre "l'accueil moderne UI" (ex-"interface métro") et le bureau classique vraiment pas réussi. On dirait que l'on a assemblé au dernier moment le travail de deux équipes différentes. Bref le résultat n'est pas homogène. Le fait que, par exemple, les composants proposés sur l'écran d'accueil ne prennent pas tous en compte la configuration du proxy en est déjà une confirmation.
Et puis cette suppression du bouton Démarrer, à quoi ça rime franchement ?! Surtout que, en cherchant un peu on s'aperçoit que le dossier existe toujours, c'est juste que l'interface ne l'affiche pas. Enfin peut-être qu'il réapparaitra à l'occasion du SP1 ou par le travail de quelques bidouilleurs ! eek

Allez zou, je retourne sur mon bon vieux XP ! biggrin

smile

Publié le 25/10/2012 @ 10:15  - 1 commentaire - 1 commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Pour la seconde fois en 2 ans un de mes outils (WakeOnLan ce coup-ci) est cité dans un article de presse, et c'est encore un utilisateur (merci Christian C.) qui a porté cette information à ma connaissance.

L'article en question "Wake On Lan, allumez votre PC où que vous soyez" semble assez complet sur le sujet puisqu'il présente la technologie, aborde la configuration tant hardware que software, et évoque quelques outils et méthodes pour générer le fameux "magic-packet". L'auteur complète le sujet en parlant aussi du firmware alternatif DD-WRT, de redirection de port, et des principaux outils de prise de main à distance.

pcupdate_61_wakeonlan.png

Comme vous pouvez l'apercevoir dans le cadre rose, mon outil WakeOnLan y est brièvement cité (j'en remercie l'auteur) et, un peu plus loin dans l'article qui s'étend sur 6 pages bien remplies, le script PHP aussi fourni sur mon site y est lui aussi évoqué.

Si vous aussi vous trouvez un article parlant de Dipisoft, n'hésitez pas à m'en informer. Je vous en remercie d'avance !

smile

Publié le 19/09/2012 @ 20:03  - 1 commentaire - 1 commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Oups, dans mon empressement j'ai oublié de parler de MigrImp qui est passé en v1.1... Cette nouvelle version apporte le support du multilingue, même si à ce jour il n'y a qu'un fichier de langue (anglais) en plus du français intégré nativement.

smile

Publié le 15/09/2012 @ 22:01  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Allez, un dernier petit billet pour aujourd'hui... Et, roulement de tambours, c'est pour vous annoncer l'arrivée d'un nouvel outil ! Oui, vous avez bien lu "nouvel outil" et non "nouvelle version" (d'un outil existant) !

Enfin bon, ne vous attendez pas à un super-soft-exceptionnel-de-la-mort-qui-tue hein, il s'agit juste d'un petit outil que j'ai développé (un jour de repos, complètement barré le gars !) en quelques heures pour régler un petit problème rencontré au boulot. Et vu je pense que d'autres peuvent être confrontés au même problème, je "fais tourner" ! biggrin

Je vous présente quand même le contexte : nous avons installé Firefox sur certains postes spécifiques qui vont être partagés par de nombreux utilisateurs (quand je dis nombreux, c'est genre une cinquantaine de personnes). Vous n'êtes pas sans savoir qu'en entreprise la connexion à Internet est quasi systématiquement assurée par une passerelle - un "proxy" - qu'il faut configurer pour que le navigateur puisse "sortir vers l'extérieur". Il nous fallait donc trouver un moyen pour configurer facilement et rapidement Firefox. J'ai cherché sur le net mais je n'ai rien trouvé pour répondre à cette problématique...

J'ai donc relevé les manches, ouvert ce "Microsoft Visual C# 2010 Express" que je commence à réellement apprécier, et ai commencé à coder un petit outil... Après quelques heures de travail, FirefoxConfig est né : 14Ko, les parents se portent bien je vous remercie. wink

Son utilisation est on ne peut plus simple : une fois le fichier de paramétrage préparé (avec un simple bloc-notes) et déposé soit directement sur le poste, soit sur le réseau, il suffit de lancer FirefoxConfig par un moyen quelconque (script de logon, raccourci dans le groupe Démarrage, clé Run, GPO ou que sais-je encore) et ce dernier se chargera d'importer ledit paramétrage dans le fichier de configuration (prefs.js) de Firefox.

A noter que si FirefoxConfig utilise par défaut le fichier FirefoxConfig.txt local (situé dans son dossier), il est possible de lui spécifier en paramètre le nom (avec ou sans l'emplacement) d'un autre fichier. Il est ainsi possible d'avoir un fichier de configuration centralisé sur un serveur.

S'agissant du fichier de paramétrage, son contenu est directement inspiré du fichier prefs.js de Firefox. Il suffira donc de vous inspirer de ce dernier pour créer le fichier qui répondra à vos besoins. Un fichier d'exemple est fourni dans l'archive de l'appli que je diffuse donc sous forme d'un .zip puisque l'appli ne s'installe pas, elle est nativement "portable" (mais nécessite toutefois la présence d'un Framework .NET 2.0).

J'espère que ce petit outil trouvera d'autres utilisateurs !

Ah, une encore deux ou trois petites choses :

  • Firefox doit être fermé lors du lancement de FirefoxConfig, sinon le paramétrage ne sera pas pris en compte.
  • Il n'est pour l'instant pas possible de supprimer un paramètre, on peut juste modifier des paramètres existants ou en ajouter...
  • A la première modification du fichier de configuration, FirefoxConfig crée un fichier prefs.js.bak qui, en cas de problème, permettrait de retrouver une configuration saine.

smile

Publié le 15/09/2012 @ 20:59  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Après SendMail, c'est une nouvelle version de QuickUserInfos que je vous propose. Sauf que cette fois il s'agit d'une véritable évolution, et non juste une correction de quelques bugs.

En effet, sur la suggestion d'Eric F. que je remercie à cette occasion, j'ai ajouté un module (accessible via une nouvelle entrée du menu "Outils" ou son raccourci clavier F7) qui vous permettra de comparer plusieurs utilisateurs. Ou plutôt de comparer la liste des groupes desquels ils sont membres. Grâce à cette fonctionnalité, vous pourrez facilement et rapidement vérifier, par exemple, si un nouvel utilisateur appartient bien aux mêmes groupes que la personne qu'il doit remplacer... bref, ça vous permettra de jongler entre plusieurs fenêtres de QuickUserInfos et/ou EasyGroupsAdmin.

Une petite copie d'écran pour vous montrer à quoi ça ressemble :

quickuserinfos02.png

Bien entendu, pour faciliter les manipulations il est possible d'accéder directement au groupe concerné dans EasyGroupsAdmin (s'il est installé sur le poste) en cliquant droit sur une des lignes du tableau. Il est aussi possible d'exporter la liste vers le presse-papiers pour la coller dans Excel par exemple.

Mais il ne s'agit pas de la seule amélioration : dans le résultat de la recherche (fenêtre principale de l'application), un clic droit sur certaines informations permet désormais d'accéder à une option spécifique dans le menu contextuel : "Dernier serveur de validation" et "Serveur de logon" font apparaître l'option "Ouvrir dans l'explorateur..." tandis que les "Script de logon" et "Adresse mail" donnent respectivement accès aux options "Ouvrir dans le Bloc-notes" et "Envoyer un mail...".

Enfin, un bug a été corrigé dans le module "Liste des contrôleurs" : les serveurs apparaissaient systématiquement avec l'état "Inaccessible" dans le cas d'un accès à un domaine différent de celui d'ouverture de session.

smile

Publié le 15/09/2012 @ 15:48  - 1 commentaire - 1 commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Rubriques

Déplier Fermer Logiciel

Déplier Fermer Le site

Déplier Fermer Divers

Calendrier du blog

03-2019 Avril 2019
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Derniers billets

06/04/2019 @ 14:53
LeRenommeur v2.2... ...
17/03/2019 @ 13:54
IPScan32... ...
17/03/2019 @ 12:31
SendMail v3.2... ...
07/03/2019 @ 19:44
DipiQuizz v1.1... ...
03/03/2019 @ 14:40
DipiQuizz v1.0 finale... ...
19/02/2019 @ 07:04
Dipiscan v2.2.1... suite ! ...
18/02/2019 @ 20:58
Dipiscan v2.2.1... ...
23/01/2019 @ 21:55
QuickUserInfos v3.5... ...

Derniers commentaires