En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Blog / Nouvelles - Tous les billets

Une fois n'est pas coutume, et ce malgré les nombreux tests que j'effectue avant de diffuser une nouvelle version, j'ai trouvé le moyen de laisser passer un bug ! sifflote
Voici donc, pour la seconde fois en deux jours, la toute dernière version d'IPScan32 : la v2.6.1 cette fois ! cligne
coucou

Publié le 09/03/2007 @ 22:19  - aucun commentaire - |

Plusieurs utilisateurs (merci Fzaweb et Guy_M !) m'ont fait part d'un bug dans le nouveau module "suivi parc" et je les en remercie. L'erreur est corrigée mais il faudra attendre ce soir que je sois rentré chez moi pour que je puisse recompiler le .exe et repackager le tout. Il s'agira alors de la v2.61...

Désolé du désagrément. oups

Publié le 09/03/2007 @ 13:54  - aucun commentaire - |

Je pense que cette nouvelle release d'IPScan32 plaira aux admins qui gèrent un ou plusieurs brins ethernet car elle intègre désormais un petit module permettant de suivre facilement (en tout cas plus aisément qu'avec le scan de plages d'adresses) l'occupation d'adresses contenues dans une liste. L'explication n'est peut-être pas très claire, je vous invite donc à tester par vous-même, vous m'en direz des nouvelles !

Concrètement, ce nouveau module se compose d'une combobox conservant les 10 derniers "fichiers parc" ouverts (fichiers que vous pouvez générer avec la fonction d'export, après un scan de plage par exemple). En sélectionnant un fichier dans cette liste ou grâce au bouton "..." qui affiche un sélecteur de fichier, celui-ci est chargé dans la listview située en-dessous. Cliquez sur le bouton "Lancer l'analyse" pour rafraîchir les infos contenues dans la listview. Quand une donnée change, elle est préfixée par un "*" et ce même symbole est placé dans la dernière colonne. Ces "*" disparaîssent à la sauvegarde du fichier. Un double-clic sur un item de la listview (fonction aussi accessible via le menu contextuel) fait apparaître une fenêtre permettant de comparer les données avant/après l'analyse. Il est possible de modifier ces dernières. Il est aussi possible de supprimer un item de la listview par un appui sur la touche [Suppr].

Mais cette nouvelle version apporte aussi d'autres améliorations dont voici les principales :
- possibilité de récupérer la version et la description des machines (dépend des droits de l'utilisateur)
- amélioration de la recherche DNS qui fonctionnait mal lorsqu'un nom DNS était mappé sur plusieurs adresses, par ailleurs, les éventuels alias sont à présent affichés
- possibilité de modifier le comportement de certaines fonctionnalités au moyen d'une fenêtre de configuration (menu options, ou raccourci F3).

Bon, ben je m'arrête là... je vous laisse découvrir les autres modifications par vous-même ! Alors pas de temps à perdre : téléchargez-le rapidement pour tester tout ça ! cligne

Publié le 08/03/2007 @ 22:29  - aucun commentaire - |

Une nouvelle version d'EasyGroupsAdmin (v1.5.1) est disponible suite à la découverte d'un petit bug : plantage de l'appli lors d'un clic droit sur le premier élément de l'arborescence si celui-ci était un groupe ; aucun problème en revanche s'il s'agissait d'une O.U...

Merci à William B. qui a découvert ce bug et a eu la gentillesse de m'en informer. coucou

Publié le 22/02/2007 @ 18:02  - aucun commentaire - |

Voilà, l'erreur "inattendue" rencontrée par certains au lancement d'IPScan32 v2.5 et v2.5.1 est à présent corrigée ! Bien que le numéro de version reste inchangé (pas de nouvelle fonctionnalité ou de correction de bug), le package a été refait correctement.

Pour info, le problème venait du fait que j'ai construit le package d'installation sur une machine autre que celle sur laquelle j'avais compilé l'exécutable : et quand les versions de DLL et/ou OCX sont différentes, voilà ce qui se produit !

Encore désolé pour le désagrément... sifflote

Publié le 06/02/2007 @ 17:41  - aucun commentaire - |

Depuis ce matin, déjà 2 utilisateurs ayant tenté d'installer IPScan32 v2.5.1 m'ont signalé une erreur : "Erreur inattendue"... oups
Je suis actuellement au boulot d'où je ne peux pas régler le problème. L'erreur sera corrigée en fin d'après-midi ou dans la soirée. pas ma faute
Désolé du désagrément.

Publié le 06/02/2007 @ 15:18  - aucun commentaire - |

C'est tout juste 5 mois après la sortie d'IPScan32 v2.5 que l'on vient de me contacter pour me faire part d'un problème d'OCX (mscomctl.ocx). Merci à Piérina pour cette info. cligne
En y regardant de plus près je me suis aperçu que le fichier en question ne faisait effectivement pas partie du package d'installation... Oups, désolé !

Un nouveau package complet est donc disponible ; cette v2.5.1 corrige par ailleurs un léger bug lors de l'exportation du résultat du scan dans un fichier texte.

coucou

Publié le 31/01/2007 @ 22:27  - 1 commentaire - |

Avant la sortie de la nouvelle release de SendMail, je souhaiterais tester une de ses fonctionnalités : l'authentification SMTP. Mais dans la mesure où je n'ai accès à aucun serveur SMTP nécessitant une authentification, je me vois donc contraint de faire appel aux bonnes volontés pour effectuer ces tests à ma place.

Profil de beta-testeur requis : utilisateur ayant à sa disposition un serveur SMTP nécessitant une authentification avec une des méthodes LOGIN, PLAIN ou POP BEFORE SMTP. Il va sans dire que l'idéal serait que l'on puisse tester les 3 méthodes.

Voilà, vous pouvez me contacter par mail ou en répondant à cette news au moyen du lien prévu à cet effet (juste en dessous de ce message).

Merci d'avance !

coucou

Publié le 26/01/2007 @ 15:40  - aucun commentaire - |

Cela fait plusieurs mois que je devais apporter certaines évolutions à WakeOnLan, c'est enfin chose faite... Voici donc la v2.2 de ce logiciel qui est toujours celui qui génère le plus de visites sur mon site.

Dans les versions précédentes, le 'magic packet' était systématiquement envoyé en UDP sur le port 80 (je ne sais même plus pourquoi j'avais utilisé ce port !) de l'adresse 255.255.255.255. A présent, l'adresse de broadcast est déterminée d'après l'IP de la machine cible et le masque spécifié (soit individuellement à la machine, soit dans la config générale de l'outil). Par ailleurs, bien qu'il n'y ait pas réellement de port officiellement destiné au WOL, c'est désormais le port 7 qui est utilisé par défaut, à moins que là encore, l'utilisateur ne modifie la valeur de façon individuelle ou globale.

Enfin, il est important de signaler que le test de réponse sera désormais légèrement plus lent que dans les versions précédentes puisque j'ai abandonné le PING par API (qui était rapide, certes, mais donnait parfois des résultats farfelus) pour une autre méthode un peu plus lente mais nettement plus fiable. pas ma faute
Habituellement, je consacre de longues heures (voire même plusieurs jours dans certains cas) à tester une appli sous toutes les coutures avant de la diffuser. Cette fois-ci, je n'ai pu faire que des tests sommaires, alors j'espère qu'il n'y aura pas de soucis... N'hésitez pas à me contacter le cas échéant. sifflote
coucou

Publié le 21/01/2007 @ 02:08  - aucun commentaire - |

Nombreux sont celles et ceux qui ont été confrontés au désagréable message "Une opération d'entrée/sortie avec chevauchement est en cours d'exécution" que MigrImp retourne parfois (je précise que c'est un message délivré tel quel par le système pas ma faute). Charabia inquiétant pour peu de choses en plus puisque la plupart du temps il surgit simplement en réponse à une tentative de désinstallation d'une imprimante qui a déjà été désinstallée du poste (en tout cas, c'est ce que j'ai cru comprendre).

Dans cette nouvelle version de MigrImp v1.0.2, chaque opération de désinstallation ou de remplacement d'une imprimante est à présent précédée du contrôle de sa présence. Si l'imprimante n'est pas ou plus installée sur le poste, l'opération est ainsi "évitée". Mais cette nouvelle version intègre une autre petite amélioration : le message final, s'il n'est pas désactivé dans le script, est un peu plus fourni qu'avant en explications puisqu'il indique dorénavant :
- le nombre d'imprimantes traitées,
- le nombre d'imprimantes évitées (celles qui n'ont pas été traitées puisqu'inexistantes sur le poste),
- le nombre d'erreurs de migration,
- et le nombre d'erreurs de syntaxe rencontrées dans le script...

Voilà, amusez-vous bien ! cligne

Publié le 09/01/2007 @ 20:27  - aucun commentaire - |