En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

WakeOnLan // Réveil, arrêt, redémarrage (et bien plus encore) de postes distants ; utilisation scriptable possible

wakeonlan01.png
français anglais allemand espagnol italien portugais roumain
WakeOnLan est multilingue mais ne possède actuellement que très peu de traductions :
  • Français (OK, référence)
  • Anglais (à contrôler)
  • Allemand (à contrôler)
  • Espagnol (à contrôler)
  • Italien (à contrôler)
  • Portugais (à contrôler)
  • Roumain (à contrôler)
Si vous souhaitez compléter les fichiers existants ou ajouter de nouvelles traductions, rendez-vous sur la page des fichiers de langues.

Besoin d'intervenir sur un pc situé dans un bureau éloigné du votre et sur lequel vous possédez des droits d'administration (ou de connexion au bureau à distance) ? Le hic, c'est que cela n'est possible que lorsque la machine en question est allumée...

Plutôt que d'utiliser certains outils du même genre mais à l'ergonomie discutable, essayez ce WakeOnLan avec lequel vous allez pouvoir tester l'état des machines (grâce à des Ping très rapides) que vous aurez préalablement déclarées et redémarrer celles que vous souhaitez en un seul clic.

A noter que le réveil d'un pc n'est possible que :

  • s'il possède un adaptateur réseau (intégré à la carte-mère ou carte additionnelle) compatible avec le réveil à distance,
  • si cet adaptateur est raccordé au connecteur WOL de la carte-mère (sur les anciennes configurations matérielles)
  • si cet adaptateur est correctement configuré (paramétrage sous Windows)
  • si le BIOS de la machine est configuré pour permettre le réveil à distance

Mais le réveil à distance n'est pas la seule corde que cet outil a à son arc puisqu'il permet aussi de redémarrer, d'éteindre, de mettre en veille prolongée, de fermer/verrouiller la session sur une ou plusieurs machines distantes. Il faut toutefois que la configuration de la machine 'cible' le permette : le service 'serveur' doit notamment être démarré et vous (l'utilisateur qui souhaite éteindre la machine à distance) devez avoir des privilèges suffisants. A noter que certaines fonctionnalités ne sont pas accessibles aux postes sous Win9x...

Depuis la v3.0, WakeOnLan peut aussi être utilisé en mode ligne de commande. Pour plus d'informations à ce sujet, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes, placez-vous dans le dossier dans lequel se trouve l'appli, et tapez WakeOnLanBatch /? (ça fonctionne aussi sans paramètre).

Avec la sortie de la v3.2, l'outil offre désormais la possibilité de réveiller des machines via Internet (fonctionnalité WakeOnWan, ou WOW)...
 

Télécharger Télécharger ce logiciel (version installeur) Télécharger Télécharger le script wakeonwan.php

Télécharger  Télécharger ce logiciel (version portable ZIP)

Note importante aux utilisateurs des versions portables

Date de création : 18/03/2005 @ 23:39
Dernière modification : 01/10/2017 @ 10:29
Catégorie : - Aide à l'administration
Page lue 204416 fois
 

Réactions à cet article

Réaction n°337 

par Gilles le 02/11/2016 @ 15:22

Bonjour ,la question a peut etre été deja posée mais
je gère un parc de 8000 machines sous AD.
Peut on importer les machines facilement ?
Merci pour ton aide
Gilles

[réponse de damien, le 02/11/2016 à 19h16]

Facilement, oui et non... L'appli offre des fonctionnalités d'import mais pas en provenance de l'AD, uniquement de fichiers formatés.

Pour parvenir à tes fins, tu devras faire une extraction de la liste des PC (via certains outils ou scripts) de l'AD vers un fichier texte et alors tu pourras importer ces machines dans WakeOnLan.

Je te propose ce script (qui n'est pas encore dispo sur mon site). Il s'agit d'une version enrichie du script UserInfos qui était plus destiné aux comptes utilisateurs. Ce nouveau script est plus (+) configurable. Il doit être lancé sur une machine du domaine, après l'avoir éventuellement paramétré en fonction de tes besoins, en modifiant les constantes situées entre les lignes 25 et 70.


Réaction n°336 

par al le 06/10/2016 @ 17:10

Bonjour,
Je souhaite réveiller l'ordi B depuis mon téléphone et ordi A.
Sur l'ordi B (acer F15 windows 10 carte réseau Realtek PCIe GBE Family controller (version 10.1.505.2015) j'ai :* dans le bios : activer le WOL* Propriété carte ethernet : gestion alimentation j'ai autorisé le paquet magique à sortir l'ordi du mode veille* Propriété carte ethernet : Avancé, Wake on magic packet est bien sur enabled* J'ai désactivé le démarrage rapide
Sur ma box Livebox, * j'ai ouvert les port TCP/UDP 445, 8900, 9, 22, 7, 4343* J'ai aussi donné une adresse IP statique à B pour être sûr quelle ne change pas.
Sur le logiciel *quand je clique sur tester tout, le point est bien vert*quand je veux redémarer j'ai err=5
Je ne sais plus quoi faire pour que ça marche. Pouvez-vous m'aider ? Merci

[réponse de damien, le 06/10/2016 à 19h57]

On parle de quoi là, de réveil (WOL/WOW, allumage du PC quand il est éteint ou en veille) ou de redémarrage (reboot d'un PC allumé) ?

Parce que les opérations que tu as effectuées/décrites concernent le réveil (WOL/WOW).

Mais ensuite tu parles de "redémarrer" et d'erreur n°5 (accès refusé). Erreur "normale" si tu n'as pas fait les configurations nécessaires, décrites notamment dans la FAQ de mon site. Le plus simple étant d'utiliser le script suivant (à partir de Vista, la conf du firewall n'étant pas adaptée à XP et précédents), à exécuter en tant qu'admin.

echo ### Configuration du firewall pour activer la réponse au ping et la réponse aux requêtes NetBIOS
netsh advfirewall firewall add rule name="_ICMPv4" protocol=icmpv4:any,any dir=in action=allow
netsh advfirewall firewall add rule name="_NetBIOS UDP Port 137" dir=in action=allow protocol=UDP localport=137
netsh advfirewall firewall add rule name="_NetBIOS UDP Port 137" dir=out action=allow protocol=UDP localport=137
netsh advfirewall firewall add rule name="_NetBIOS UDP Port 138" dir=in action=allow protocol=UDP localport=138
netsh advfirewall firewall add rule name="_NetBIOS UDP Port 138" dir=out action=allow protocol=UDP localport=138
netsh advfirewall firewall add rule name="_NetBIOS TCP Port 139" dir=in action=allow protocol=TCP localport=139
netsh advfirewall firewall add rule name="_NetBIOS TCP Port 139" dir=out action=allow protocol=TCP localport=139
netsh advfirewall firewall add rule name="_NetBIOS TCP Port 445" dir=in action=allow protocol=TCP localport=445
netsh advfirewall firewall add rule name="_RPC" dir=in action=allow protocol=TCP localport=RPC
echo.

echo ### Activation de l'administration à distance
reg add "HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Terminal Server" /v AllowRemoteRPC /t reg_dword /d 1 /f
echo.

echo ### Désactivation de l'UAC pour les appels distants
reg add "HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\System" /v LocalAccountTokenFilterPolicy /t reg_dword /d 1 /f
echo.

pause

Réaction n°335 

par mephbis le 06/09/2016 @ 17:16

Bonjour Juste une petite question: est-il possible de programmer les différents groupes constitués pour qu'ils s'éteignent  le soir et se rallument chaque matin  à des heures précises ?
Sinon félicitation pour votre travail !!!

[réponse de damien, le 06/09/2016 à 22h13]

Oui et non. En fait, l'appli n'intègre pas de "scheduler" donc il n'est pas possible de planifier des actions.

Mais si tu très facilement arrêter/réveiller des machines en mode ligne de commandes utilisant le module WakeOnLanBatch (présent dans le dossier de l'appli). Script que tu peux faire exécuter par le planificateur de tâches de Windows.

Tu trouveras des exemples de "script" (rien de complexe puisque c'est juste une ligne de commande à exécuter) en lançant WakeOnLanBatch sans paramètre, depuis une fenêtre d'invite de commandes. Ou bien en parcourant mes réponses à certaines réactions à ce présent article.

N'hésite pas à me recontacter si nécessaire.


Réaction n°334 

par   jadu29 le 01/09/2016 @ 23:03

bonsoir
pas possible de redémarrer à distance, "erreur 05", c'est dû à quoi ???
merci

[réponse de damien, le 02/09/2016 à 07h20]

Pourquoi te focaliser sur "erreur 5" alors que le message complet "La machine distante a rejeté la demande : accès refusé. (err=5)" parle de lui-même, non ? "Accès refusé" n'est pas suffisamment clair ?

Si tu obtiens ce message, c'est que la machine distante ne te reconnait pas comme admin depuis la machine à partir de laquelle tu fais la manip. Tes postes sont en workgroup ou dans un domaine ?


Réaction n°333 

par Passo le 27/07/2016 @ 00:03

Bonjour,coucou votre app est impressionnante, merci ...cependant j'ai qu'un soucis...la machine que je souhaite éteindre est sous Ubuntu...et bien sur l'app m'envoie un message d'erreur...

en ce qui concerne le WON, ça marche nikel.

auriez-vous une idée pour solver ce problème? en évitant la réponse Teamviever...
Merci
Passo

[réponse de damien, le 27/07/2016 à 00h41]

Cette question a déjà été posée à plusieurs reprises. Visiblement la solution a fonctionné pour les autres personnes qui rencontraient le même besoin.

Jette un coup d’œil à la réaction n°282.


Réaction n°332 

par grundraisin le 22/07/2016 @ 17:58

Bonjour Damien,

Juste pour te dire que ton Wake on Lan est top du must, c'est du très beau travail. J'ai galéré pendant une semaine pour paramétrer les 10 machines que je gère (win xp et 7, de constructeurs et d'âge différents, donc BIOS et carte réseau différentes), machines au sein d'un domaine.
J'ai installé WOL sur le contrôleur de domaine (qui lui est tout le temps allumé et accessible depuis partout) MAIS grossière erreur de ma part: le contrôleur de domaine avait un masque de sous réseau à 255.255.255.0 et les machines avec un masque de 255.255.252.0. La conséquence était que les machines pouvaient s'allumer seulement si elles venaient d'être éteinte (1 à 2min) après ça: macache!
Je suis parti loin dans les entrailles du net pour trouver l'erreur (magic packet en unicast ou broadcast, gestion d'alim S1-S5 etc....) j'en avais chaud au visage. Et j'ai changé ce 255 en 252 et hop tout s'allume quand je veux, d'où je veux (depuis chez moi d'où je contrôle le domain controller). Là, je me sens puissant :)) Donc attention les machines doivent avoir le même masque (ou sinon c'est que j'halucine)
Bref, j'ai 2 questions:
- Quelle est la différence entre Eteindre, Eteindre/PowerOff(WMI) et Eteindre/Shutdown(WMI)?

Pour toutes les requêtes WMI (Eteindre, Redemarer, Fermer session) le firewall (win xp et 7) ne laissait rien passer.
Pour XP la solution a été de lancer cette commande (cmd.exe) pour autoriser les requêtes WMI à travers le firewall:

netsh firewall set service RemoteAdmin enable

(voir https://www.poweradmin.com/help/faqs/how-to-enable-wmi-for-remote-access/)
Après ça toutes tes commandes WMI passent parfaitement.

Pour Win 7 la solution est d'autoriser (dans Inbound Rules) les deux "Windows Management Instrumentation (WMI-In)" et les WMI passent.

2ème question: dans Dipiscan où trouve-ton WOL, je trouve les paramètres de réglage de WOL mais comment fais-je pour wake up une machine?

En tout cas bravo pour ton travail et pour ta peine je t'ai envoyé 10€ cool

[réponse de damien, le 22/07/2016 à 19h39]

Alors tout d'abord, merci pour ton don ainsi que les compliments par lesquels tu commences ton message... ça fait super plaisir ! cligne

Ton retour d'expérience est intéressant, j'espère qu'il aidera certains qui pourraient se trouver dans une situation comparable. Quoi qu'avoir encore des postes sous XP, il ne doit pas en rester encore des masses ! cligne

J'en viens à ta question sur les différences entre l'extinction non-WMI ("Eteindre" tout court) et les deux en WMI : le premier (qui utilise une API du système équivalente à la commande SHUTDOWN /s) permet de définir un délai avant l'extinction ainsi qu'un message qui sera affiché à l'utilisateur. Du côté des deux autres qui mettent en œuvre WMI, l'opération est effectuée immédiatement.

A présent, la différence entre "Eteindre/PowerOff(WMI)" et "Eteindre/Shutdown(WMI)" : elle est quasi inexistante sur les OS modernes (XP y compris). En fait elle ne se voit que jusqu'à NT 4/2000 il me semble où, sur certaines machines, tu obtenais le fameux message "Vous pouvez maintenant éteindre votre ordinateur" à l'extinction. Pour confirmer mes dires, je viens de faire le test sur une vieille VM NT4 : "Eteindre/PowerOff(WMI)" éteint la machine complètement, "Eteindre/Shutdown(WMI)" décharge Windows et affiche ledit message (souvenirs !).

Enfin, ta dernière question : les fonctionnalités de WakeOnLan intégrées à Dipiscan sont accessibles par l'entrée "Agir >" du menu contextuel. Celui qui s'ouvre lorsque tu cliques-droit sur une machine ou une sélection de machines...

Voilà, j'espère avoir répondu à toutes tes interrogations.

Encore merci pour ton don, bonne soirée et bon week-end ! Et bonnes vacances si c'est le cas. Pour ma part les congés viennent tout juste de commencer pour 4 semaines ! banadance


Réaction n°331 

par   selom le 07/07/2016 @ 11:48

Slt. je viens de découvrir le fameux Wol. ms j'ai un problème:moi je veux réveiller un win 8.1 mais dans mon BIOS je ne trouve aucune option pour activer le Wol. version F26 pour le BIOS. Que dois-je faire?Aidez-moi SVP.

[réponse de damien, le 07/07/2016 à 18h33]

Je ne suis pas magicien : comment veux-tu que je t'aide sans avoir la machine sous la main ?!

Il se peut que le BIOS n'offre pas la fonctionnalité de réveil, qu'elle soit présente mais sous une autre appellation ou encore qu'elle soit nativement activée mais non "débrayable". Aperçois-tu des voyants à proximité de la prise réseau ? Si oui restent-ils allumés lorsque la machine est éteinte ?


Réaction n°330 

par apetithan le 06/06/2016 @ 13:43

Bonjour

d'abord bravo et merci pour vos logiciels (dipiscan notamment) qui m'aident bien dans mon école.

J'essaie d'installer wakeonlan sur le serveur du secrétariat.

Message d'erreur au lancement du  programme (après installation donc) : "Au moins un des outils réseau (PING, ARP,NBSTAT) est introuvable."

Auriez-vous une idée?

Merci!
André Petithan

[réponse de damien, le 06/06/2016 à 13h56]

Certains rencontrent effectivement ce problème avec WakeOnLan ou IPScan32 (qui utilisent tous deux des outils du DOS) sur des versions 64 bits de Windows et Windows server.

Ceci est dû au binaire NBTSTAT qui n'est pas, sur certains systèmes 64 bits, présent dans le répertoire où il devrait se trouver (avec les autres utilitaires). Ceci ne se voit pas via l'explorateur mais cela peut se vérifier avec cet outil par exemple. Pourquoi ? Parce que le système "n'expose" pas le même dossier System32 aux processes 32 bits et 64 bits. Lorsqu'il essaye d'accéder à System32, un process 32 bits voit en réalité le contenu de c:\Windows\SysWOW64 (et c:\Windows\sysnative, ce dernier n'apparaissant d'ailleurs pas aux applis 64 bits). Ce mécanisme est expliqué ici notamment.

Pour régler le problème, j'ai trouvé une petite astuce. Je ne suis pas persuadé que des puristes Microsoft valideraient la manip, mais il s'avère que cela semble fonctionner. La voici :

  • récupérer l'exécutable NBTSTAT.EXE sur un OS de préférence équivalent mais en version 32 bits
  • le rapatrier sur le poste qui pose problème en le collant sur le bureau par exemple
  • double-cliquer sur l'icone de NBTSTAT pour l'exécuter. Une fenêtre DOS va s'ouvrir et se refermer très rapidement mais cette manip devrait être suffisante pour que le système récupère le binaire et le place dans c:\Windows\sysnative. Dès lors, vous ne devriez plus avoir le message d'erreur au lancement de l'outil.
  • si la manip précédente n'a pas fonctionné, déplacer manuellement le fichier récupéré vers c:\Windows\SysWOW64. Cette foi-ci vous ne devriez plus rencontrer le message d'erreur en lançant WakeOnLan ou IPScan32.

PS.: j'ai profité de l'occasion pour ajouter cette information dans la FAQ.


Réaction n°329 

par Jadu le 21/05/2016 @ 18:46

Bonsoir,
Pour W-O-L il est recommandé pour chaque poste distant :

  • s'il possède un adaptateur réseau (intégré à la carte-mère ou carte additionnelle) compatible avec le réveil à distance,
  • si cet adaptateur est raccordé au connecteur WOL de la carte-mère (sur les anciennes configurations matérielles)
  • si cet adaptateur est correctement configuré (paramétrage sous Windows)
  • si le BIOS de la machine est configuré pour permettre le réveil à distance
  • le service 'serveur' doit notamment être démarré
  • vous (l'utilisateur qui souhaite éteindre la machine à distance) devez avoir des privilèges suffisants.

Est-ce qu'il existe un 'logiciel' ou une "check-liste"ou "'une aide'" pour faire ces opérations répétitives pour préparer chaque poste ? sifflote

Qu'est-ce que j'en serais ravi ! OUI ? cligne vite, adressez-moi le document ou le lien !

Merci 1000fois !sourire

[réponse de damien, le 21/05/2016 à 19h08]

Pas tout compris là... enfin bon, peu importe. Jette un coup d’œil à la FAQ, tu trouveras des infos complémentaires.


Réaction n°328 

par   jadu29 le 19/05/2016 @ 11:44

Bonjour à vous tous qui allez lire ceci.
Je voulais utiliser Wake On Lan mais j'ai un message -

Erreur d'éxcution '35600' :
Index out of bounds
pas ma faute


Est-ce parce que je n'ai pas voulu l'option 36000 langues ?sifflote
ou quoi ?

merci !

[réponse de damien, le 19/05/2016 à 12h17]

Non, ça n'a rien à voir avec les langues.

Tu es le troisième à me signaler ce problème mais le premier s'est rétracté et j'attends des réponses du deuxième pour essayer de comprendre.

Mais peut-être seras-tu plus réactif que lui pour me répondre ? Voici mes questions :

S'agissait-il d'une mise à jour depuis une ancienne version de WakeOnLan ou d'une primo-installation ? En d'autres termes, est-ce que cette mise à jour a causé une perte d'un précédent fichier de configuration ? Si oui et si tu le souhaites, je peux éventuellement prendre la main (avec Teamviewer) sur ta machine pour essayer de diagnostiquer/retrouver le fichier, mais pas en journée car je suis au boulot. En soirée c'est possible.

Si tu utilisais déjà une version précédente, s'agissait-il d'une version installée ou portable ?

Merci d'avance et désolé pour le désagrément.