En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

WakeOnLan // Réveil, arrêt, redémarrage (et bien plus encore) de postes distants ; utilisation scriptable possible

wakeonlan01.png
français anglais allemand espagnol italien portugais roumain   (pour contribuer, rendez-vous sur la page des fichiers de langues)

Besoin d'intervenir sur un pc situé dans un bureau éloigné du votre et sur lequel vous possédez des droits d'administration (ou de connexion au bureau à distance) ? Le hic, c'est que cela n'est possible que lorsque la machine en question est allumée...

Plutôt que d'utiliser certains outils du même genre mais à l'ergonomie discutable, essayez ce WakeOnLan avec lequel vous allez pouvoir tester l'état des machines (grâce à des Ping très rapides) que vous aurez préalablement déclarées et redémarrer celles que vous souhaitez en un seul clic.

A noter que le réveil d'un pc n'est possible que :

  • s'il possède un adaptateur réseau (intégré à la carte-mère ou carte additionnelle) compatible avec le réveil à distance,
  • si cet adaptateur est raccordé au connecteur WOL de la carte-mère (sur les anciennes configurations matérielles)
  • si cet adaptateur est correctement configuré (paramétrage sous Windows)
  • si le BIOS de la machine est configuré pour permettre le réveil à distance

Mais le réveil à distance n'est pas la seule corde que cet outil a à son arc puisqu'il permet aussi de redémarrer, d'éteindre, de mettre en veille prolongée, de fermer/verrouiller la session sur une ou plusieurs machines distantes. Il faut toutefois que la configuration de la machine 'cible' le permette : le service 'serveur' doit notamment être démarré et vous (l'utilisateur qui souhaite éteindre la machine à distance) devez avoir des privilèges suffisants. A noter que certaines fonctionnalités ne sont pas accessibles aux postes sous Win9x...

Depuis la v3.0, WakeOnLan peut aussi être utilisé en mode ligne de commande. Pour plus d'informations à ce sujet, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes, placez-vous dans le dossier dans lequel se trouve l'appli, et tapez WakeOnLanBatch /? (ça fonctionne aussi sans paramètre).

Avec la sortie de la v3.2, l'outil offre désormais la possibilité de réveiller des machines via Internet (fonctionnalité WakeOnWan, ou WOW)...
 

Télécharger Télécharger ce logiciel (version installeur) Télécharger Télécharger le script wakeonwan.php

Télécharger  Télécharger ce logiciel (version portable ZIP)

Note importante aux utilisateurs des versions portables

Date de création : 18/03/2005 @ 23:39
Dernière modification : 01/10/2017 @ 10:29
Catégorie : - Aide à l'administration
Page lue 211086 fois
 

Réactions à cet article

Réaction n°209 

par   caro71ol le 21/02/2012 @ 09:04

Re,

Soit j'ai mal vu, soit c'était bien une proposition de MAJ. Enfin voilà quoi ^^

Salutations

[réponse de damien, le 21/02/2012 à 11h53]

Oui, peu importe en fait... on ne va pas passer la semaine là-dessus ! sourire


Réaction n°208 

par   caro71ol le 20/02/2012 @ 16:42

Sur ton site et cela fait une quinzaine de jour que je l'ai installé.

[réponse de damien, le 20/02/2012 à 19h25]

Mouais, bizarre ça car je persiste à dire que cette v3.5.3 est en ligne depuis plus d'un an...

Tu es certaine que mon outil de mise à jour t'a proposé une nouvelle version de WakeOnLan ? Il arrive parfois que DipisoftUpdate ne parvienne pas à accéder à Internet (lancé avant que la connexion soit effective) alors sa fenêtre s'ouvre pour en informer l'utilisateur avec un message "Impossible de se connecter pour rapatrier le référentiel des dernière versions.". L'utilisateur peut alors cliquer sur le bouton "Précédent", éventuellement modifier sa configuration d'accès au Net (via le lien "configuration..."), puis sur "Suivant" pour retenter une connexion... Quand l'appli parvient enfin à se connecter, elle liste les applis Dipisoft installées et affiche le n° de la nouvelle version le cas échéant, ou simplement "OK" pour les applis qui sont à jour.


Réaction n°207 

par   caro71ol le 20/02/2012 @ 15:19

OkOk
Pourtant ce matin le logiciel a détecté une mise à jour et l'a installée.

[réponse de damien, le 20/02/2012 à 15h29]

C'est donc que tu devais avoir installé une ancienne version... où l'avais-tu téléchargée ? Sur mon site ou ailleurs ?


Réaction n°206 

par   Philippe le 20/02/2012 @ 11:23

Bonjour, Premièrement félicitation et merci pour cet utilitaire indispensable.Je souhaiterai vous faire part d'une idée d'amélioration/clarification :Actuellement, le WakeOnLan et le WakeOnWan utilisent l'ip spécifiée pour la machine distante. Généralement cette ip est soit local, soit public (internet).Le clic droit sur chaque machine propose le réveil WOL et  WOW. Or on ne peux pas réveiller une machine via une ip local en WOW, ou via une ip public via le WOL (heuresement d'un coté).Deux propositions pour améliorer cette fonctionnalité :- Ajouter une case à cocher ( [] WAN) à coté du champ de saisie de l'ip (dans le formulaire "modifier/créer". Et fusionner dans le menu contextuel réveil WOL/WOW (=>Wake Up) : la bonne méthode sera choisi en fonction de l'état de "[] WAN".- Ajouter un champ IP WAN dans le formulaire  "modifier/créer" qui sera associée à la méthode WOW, et le champ IP actuel reste associée à la méthode WOL uniquement. Pour des raisons de compatibilité, peut servir pour le WOW si le champ IP WAN est vide;La deuxième proposition est plus "coûteuse" en temps de développement, mais permet d'avoir chaque machine enregistré une seule fois, avec l'ip lan et l'ip wan (si nécessaire).Cordialement,Philippe

[réponse de damien, le 20/02/2012 à 14h44]

Merci pour ces suggestions, je réfléchis depuis un petit moment déjà à la double entrée IP (publique/privée) dans les propriétés de chaque machine.

Mais comme tu le fais toi-même remarquer, l'évolution n'est pas anodine. Du coup j'hésite encore à l'implémenter dans cette "version" de WakeOnLan que je pense ré-écrire en .NET prochainement. Pourquoi ce choix ? Tout simplement car je m'aperçois que le développement en VB5 n'a plus trop d'avenir : Microsoft lui-même ne le supporte plus depuis bien longtemps. D'autre part, si l'on fait usage de composants ActiveX (comme c'est mon cas dans la quasi totalité des logiciels proposés sur mon site) dans une appli, celle-ci ne pourra être utilisée en mode 100% portable. Et ça c'est un frein relativement important pour un outil car ça lui ferme de nombreuses "portes" tel que les "Liberkey" ou autres "Framakey"...


Réaction n°205 

par   caro71ol le 20/02/2012 @ 09:07

Bonjour

hey oui encore moi ^^
Je voulais juste savoir ce que vous avez modifié sur votre logiciel, vu qu'il y a eu des mises à jour apparemment.

merci bonne journée

[réponse de damien, le 20/02/2012 à 14h27]

La version actuelle (v3.5.3) a été publiée le 11/01/2011... on ne peut pas dire que ce soit très récent ! sourire

Si tu veux connaître la liste des évolutions, tu peux la trouver sur mon site, en rubrique "blog". Tu trouveras tous les billets dans la rubrique "logiciel"...


Réaction n°204 

par   GeoGreg le 17/02/2012 @ 09:25

Bonjour, félicitations pour votre utilitaire, il fonctionne parfaitement et m'est bien utile dans mon réseau sous SBS2008. Je rencontre cependant un petit souci : impossible de faire fonctionner le WOL en utilisant le nom DNS ou NETBIOS. Avec l'adresse IP par contre, aucun souci. Le problème est que le réseau est en DHCP (10h) et il faut donc aller mettre à jour toutes les adresses lorsque le bail a expiré.Avez-vous une solution à ce problème ?Merci !

[réponse de damien, le 17/02/2010 à 22h24]

L'appli permet bien entendu de réveiller les machines même lorsqu'elles sont configurées en DHCP.

Tout d'abord, il faut savoir que les "magic packets" ne sont pas envoyés directement à l'adresse de la machine, mais sont en principe envoyés à l'adresse de broadcast du réseau local. Celle-ci étant "calculée" d'après l'IP fournie et le masque de la machine (s'il a été spécifié) ou celui par défaut dans le cas contraire. En d'autres termes, si on prend l'exemple d'un réseau en 192.168.0.x, tu pourrais très bien utiliser (dans WakeOnLan) la même adresse IP pour toutes les machines. Avec le masque 255.255.255.0, l'adresse de broadcast calculée serait toujours la même : 192.168.0.255. Et quand ils sont envoyés à cette adresse, les "magic packets" sont ré-acheminés à toutes les cartes du brin.

Dans le cas de l'utilisation d'un nom (NetBIOS ou DNS) plutôt que d'une IP, l'appli commence donc par essayer de résoudre le nom fourni. S'il y a un serveur DNS sur le réseau ET que la machine "cible" est connue de lui, WakeOnLan sera donc en capacité de déterminer l'adresse vers laquelle adresser les paquets (puisqu'il récupérera l'IP de la "cible").

En revanche, si la machine est inconnue OU qu'il n'y a pas de serveur DNS, l'appli devra bien déterminer vers quelle adresse émettre les paquets. Deux cas sont possibles, selon ce qui est défini dans l'onglet "Réveil" de la fenêtre de configuration. A savoir :

  • soit l'appli utilisera l'adresse de broadcast correspondant à la machine locale (celle sur laquelle est exécutée WakeOnLan),
  • soit l'appli utilisera l'adresse "alternative" définie.

Voilà... est-ce que c'est plus clair à présent ?


Réaction n°203 

par   caro71ol le 14/02/2012 @ 09:18

Bonjour,

J'ai essayé avec un autre utilisateur du domaine et cela a l'air de fonctionner. Donc l'utilisateur que j'utilisais n'avait surement pas assez de privilège pour ce genre de manipulation.

Pour le EPN, on configurera l'UAC et si cela ne marche pas, bah tant pis.

merci en tout cas, parfois c'est des choses simples qui bloquent.

[réponse de damien, le 14/02/2012 à 19h01]

Content d'avoir pu te mettre sur la voie... cool


Réaction n°202 

par   caro71ol le 13/02/2012 @ 09:12

Bonjour,
La machine est dans un domaine. Il n'y a pas de pare-feu d'activer. Et j'ai essayé avec une authentification. Rien ne fonctionne.
Et le logiciel va servir pour plus tard pour un EPN donc les machines seront en workgroup.

bonne journée

[réponse de damien, le 13/02/2012 à 18h23]

Si la machine "cible" est dans un domaine et que le pare-feu n'est pas activé (ou ouvert juste ce qu'il faut), je ne vois pas de raison que cela ne fonctionne pas.

As-tu testé en préfixant le login avec le domaine correspondant (ex.: DOMAINELOGIN), après t'être assuré d'utiliser un compte qui a des privilèges suffisants, bien sûr... et que le mot de passe est correct.

Par contre, en workgroup prépare-toi déjà à ce que cela ne fonctionne pas, du moins si l'UAC reste activée...


Réaction n°201 

par   caro71ol le 10/02/2012 @ 10:57

Bonjour,

J'y ai passé tout un après-midi, à fouiller sur votre site et tester, mais rien ne fonctionne.

machine cible sous 7 pro 64 bits

[réponse de damien, le 10/02/2012 à 19h31]

La machine en question est-elle en workgroup ou dans un domaine ? Dans le premier cas, c'est mort sauf si l'UAC est désactivée (ce qui n'est vraiment pas conseillé)... dans le second cas, il suffit de configurer le firewall et éventuellement configurer WakeOnLan (onglet Authentification de la fenêtre de configuration) le login/password du compte à utiliser, si le compte d'ouverture de session n'a pas les droits nécessaires.


Réaction n°200 

par   caro71ol le 09/02/2012 @ 14:34

Bonjour,

voilà j'ai un soucis avec les fonctions qui utilisent WMI, elles ne fonctionnent pas,
cela me marque : "la machine distante a rejeté la demande...".

en attente d'une réponse de votre part, merci pour ce petit logiciel très pratique

[réponse de damien, le 09/02/2012 à 18h11]

As-tu jeté un coup d’œil à la FAQ ? Et aux commentaires/questions des autres utilisateurs (via le moteur de recherche par exemple) ainsi qu'aux réponses que je leur ai faites ? Je pense que non ! cligne