En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

WakeOnLan // Réveil, arrêt, redémarrage (et bien plus encore) de postes distants ; utilisation scriptable possible

wakeonlan01.png
français anglais allemand espagnol italien portugais roumain
WakeOnLan est multilingue mais ne possède actuellement que très peu de traductions :
  • Français (OK, référence)
  • Anglais (à contrôler)
  • Allemand (à contrôler)
  • Espagnol (à contrôler)
  • Italien (à contrôler)
  • Portugais (à contrôler)
  • Roumain (à contrôler)
Si vous souhaitez compléter les fichiers existants ou ajouter de nouvelles traductions, rendez-vous sur la page des fichiers de langues.

Besoin d'intervenir sur un pc situé dans un bureau éloigné du votre et sur lequel vous possédez des droits d'administration (ou de connexion au bureau à distance) ? Le hic, c'est que cela n'est possible que lorsque la machine en question est allumée...

Plutôt que d'utiliser certains outils du même genre mais à l'ergonomie discutable, essayez ce WakeOnLan avec lequel vous allez pouvoir tester l'état des machines (grâce à des Ping très rapides) que vous aurez préalablement déclarées et redémarrer celles que vous souhaitez en un seul clic.

A noter que le réveil d'un pc n'est possible que :

  • s'il possède un adaptateur réseau (intégré à la carte-mère ou carte additionnelle) compatible avec le réveil à distance,
  • si cet adaptateur est raccordé au connecteur WOL de la carte-mère (sur les anciennes configurations matérielles)
  • si cet adaptateur est correctement configuré (paramétrage sous Windows)
  • si le BIOS de la machine est configuré pour permettre le réveil à distance

Mais le réveil à distance n'est pas la seule corde que cet outil a à son arc puisqu'il permet aussi de redémarrer, d'éteindre, de mettre en veille prolongée, de fermer/verrouiller la session sur une ou plusieurs machines distantes. Il faut toutefois que la configuration de la machine 'cible' le permette : le service 'serveur' doit notamment être démarré et vous (l'utilisateur qui souhaite éteindre la machine à distance) devez avoir des privilèges suffisants. A noter que certaines fonctionnalités ne sont pas accessibles aux postes sous Win9x...

Depuis la v3.0, WakeOnLan peut aussi être utilisé en mode ligne de commande. Pour plus d'informations à ce sujet, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes, placez-vous dans le dossier dans lequel se trouve l'appli, et tapez WakeOnLanBatch /? (ça fonctionne aussi sans paramètre).

Avec la sortie de la v3.2, l'outil offre désormais la possibilité de réveiller des machines via Internet (fonctionnalité WakeOnWan, ou WOW)...
 

Télécharger Télécharger ce logiciel (version installeur) Télécharger Télécharger le script wakeonwan.php

Télécharger  Télécharger ce logiciel (version portable ZIP)

Note importante aux utilisateurs des versions portables

Date de création : 18/03/2005 @ 23:39
Dernière modification : 01/10/2017 @ 10:29
Catégorie : - Aide à l'administration
Page lue 203955 fois
 

Réactions à cet article

Réaction n°408 

par Cubitus le 31/10/2020 @ 12:26

Bonjour,

Merci pour votre logiciel, bien pratique, que j'utilise depuis pas mal de temps. Je ne l'avais pas utilisé depuis quelques semaines et aujourd'hui je reçois un message "Impossible d'analyser le format de la réponse de la commande PING, donc de déterminer si la machine est en ou hors ligne.".

Pouvez-vous m'aider à résoudre ce problème ?

D'avance merci,

Cubitus

[réponse de damien, le 31/10/2020 à 12h47]

Désolé pour ce problème. Je vois trois pistes :

  • soit ton PC a installé des mises à jour récemment
  • soit tu as lancé WakeOnLan a un moment où la connexion au réseau n'était pas encore disponible
  • soit l'exécutable de la commande PING a été remplacé après le démarrage de WakeOnLan (peu probable mais pas impossible)

Il faut savoir que WakeOnLan s'appuie effectivement sur la commande PING pour connaître l'état des machines. Mais pour que l'appli puisse analyser le résultat du PING (légèrement verbeux), vu que l'OS n'est pas forcément en français je dois faire abstraction de la langue. Pour ce faire, au démarrage de l'appli je commence par faire un PING vers une adresse qui est censée répondre et un autre vers une adresse qui est censée ne pas répondre. Du résultat de ces deux analyses je déduis le "format" des deux types de réponses. Mais si le réseau n'était pas bien démarré au moment de cette analyse, il est possible que l'appli n'ait pas réussi à "construire" ces "modèles". Il est également possible qu'une mise à jour de Windows ait apporté des modifications au format des réponses du PING, mais en principe avec cette méthode l'appli ne devrait pas être impactée. Sauf si l'évolution est conséquente ; dans ce cas je devrais adapter l'appli pour corriger le problème...

Quelle version/build de Windows stp ?

Sinon, au cas où tu ne serais pas au courant : pour réveiller/arrêter des machines à distance tu peux aussi utiliser Dipiscan qui intègre nativement les fonctionnalités de WakeOnLan. Mais en mieux puisque cette appli ne s'appuie pas sur la commande PING (ou d'autres commandes du DOS), ce qui la rend plus fiable, en plus d'être incomparablement plus rapide. L'ergonomie est juste un peu différente, il suffit de s'habituer. 


Réaction n°407 

par tanguy le 08/10/2020 @ 08:41

En réponse au n°405 :

Bonjour,
Merci pour la réactivité.
Je viens de me rendre compte que j'ai fait un mauvais copier/coller dans le fichier d'importation .txt.
J'ai spécifié "225.255.0.0" au lieu de "255.255.0.0" sur le champ "Masque"; d'où l'envoi de trames sur le réseau 30.7.0.0 ...
Comme quoi, le logiciel fait bien son travail et le problème était entre le clavier et la chaise :').
Bonne journée à vous,
Tanguy.

[réponse de damien, le 08/10/2020 à 10h24]

Super ! Merci d'avoir posté ta réponse qui pourra être utile à d'autres. merci


Réaction n°405 

par tanguy le 07/10/2020 @ 17:17

Bonjour,

Tout d'abord merci pour votre logiciel, il fonctionne très bien et me sert au quotidien pour réveiller ~150 machines (Windows 10 1809) quand j'ai besoin de prendre la main à distance.

Je viens cependant de rencontrer un problème.

J'ai un groupe de 27 machines déclarées dans un fichier que j'importe dans l'outil.

--------[Composition fichier d'import]--------

Nom machine

@IP : 10.7.X.X

MASQUE : /16

Port : 9

@MAC

-------------------------------------------------------

Sur 27, 3 démarrent correctement et les autres non.

En effet, quand j'envoie le signal de démarrage à distance via l'interface du WakeOnLan v3.9.7 j'ai 3 trames qui partent vers 10.7.255.255 sur le port 9 PUIS ... le reste des trames partent vers 30.7.255.255 sur le port 9.

Je ne comprend absolument pas pourquoi l'envoie part sur une @ en 30.7 alors que je déclare des @ en 10.7 ?

Je ne sais pas si vous avez déjà rencontré ce genre de problème ?

J'ai essayé d'importer à nouveau, pas mieux. J'ai aussi essayé de fournir le nom DNS de la machine à la place de l'@IP, même erreur.

Par avance, merci pour votre aide.

Tanguy.

[réponse de damien, le 07/10/2020 à 20h45]

Cette appli ne supporte pas la notation CIDR alors quand tu écris MASQUE : /16, je me pose des questions. J'imagine que tu spécifies 255.255.0.0, non ?

Tu peux m'envoyer ton fichier avec une machine qui fonctionne et une qui ne fonctionne pas ?


Réaction n°404 

par acidsoft le 12/09/2020 @ 12:49

Bonjour,

J'ai fait une installation pour allumer mon NAS synology sur un serveur 2008r2 sans soucis.

J'ai voulu reproduire la même chose chez un autre client, mais impossible de l'éxécuter. J'ai fait un test recherche outil dos, il ne remontait pas nbtstat alors qu'il est bien présent dans c:\windows\system32.

Je l'ai téléchargé et placé dans un dossier temporaire et après un scan avec "rechercheoutildos" il remonte dans le dossier temporaire.

.NET4.5.2 est bien installé.

Il s'agit d'un serveur RDS.

Pouvez-vous m'aider s'il vous plait ? (sfc /scannow et chkdsk = RAS)

Bien cordialement

[réponse de damien, le 13/09/2020 à 09h14]

As-tu testé la manip décrite sur cet item de la FAQ ? Avec un binaire NBTSTAT.EXE récupéré sur un Windows x86 de version équivalente : W2008→Vista, W2008r2→W7, W2012→W8, W2012r2→W8.1, W2016/W2019→W10 ?

Sinon, pour info tu peux aussi utiliser Dipiscan qui intègre nativement les fonctionnalités de WakeOnLan. L'ergonomie est différente (construit ta liste de machines dans l'onglet "Suivi parc") mais tu auras le même résultat sans cette prise de tête avec les outils DOS.


Réaction n°403 

par RegisM le 19/08/2020 @ 14:51

Bonjour Damien,

Merci pour les logiciels que tu mets à notre disposition cool

Je souhaiterais réveiller par Internet un NAS Synology branché sur ma Freebox.

Le WOL est bien activé sur ma box et sur mon NAS et je peux allumer ce dernier quand mon PC est connecté sur mon réseau interne.

Par contre, cela ne marche pas quand j'essaye de le réveiller depuis Internet...

Dans WakeOnLan V3.9.7, j'ai laissé l'emplacement du script par défaut (donc sur ton site Internet).

As-tu une piste pour résoudre mon problème ?

Merci d'avance pour ta réponse

Bonne journée

[réponse de damien, le 19/08/2020 à 18h37]

Questions bêtes :

  • quand tu essayes de réveiller ton NAS depuis internet, tu utilises bien l'option "Réveiller via Internet (WOW)" ?
  • tu as bien renseigné l'adresse IP publique ?
  • l'adresse MAC est correcte ?
  • le port 7 ou 9 ?
  • as-tu testé depuis cette page de mon site ? Si oui, ça donne quoi ?


Réaction n°402 

par Guilhem le 24/06/2020 @ 18:59

Bonjour

Lors d'une coupure de courant, volontaire ou involontaire, pour le premier redémarrage WOL ne fonctionne pas

On doit faire au moins une mise en route manuelle (en appuyant sur le bouton "marche")

Après tout marche normalement

Est ce normal?

Merci pour votre réponse

Cordialement

Guilhem

[réponse de damien, le 24/06/2020 à 19h57]

Normal, oui et non. Dans la mesure où toutes les machines ne sont pas perturbées par les coupures de courant, je dirais que ce n'est pas normal.

Maintenant, tout dépend du hardware, du firmware, du pilote, de la configuration... La première chose à vérifier est que le pilote de la carte ethernet est à jour et qu'il s'agit de celui du fabriquant de ladite carte. Pas celui embarqué par défaut dans Windows, qui est généralement plus léger et n'implémente pas toutes les fonctionnalités de la carte.

Après, il faut aussi voir du côté des pilotes de la carte-mère (notamment ce qui concerne la gestion de l'énergie) et les réglages au niveau du BIOS.

J'imagine que tu aurais préféré que je te dise précisément quoi faire pour régler ton problème. Je ne suis malheureusement pas en mesure de connaître tous les matériels (et mes pouvoirs de divination sont médiocres !) pour pouvoir t'aider davantage, désolé. pas ma faute


Réaction n°401 

par Skippy le 05/06/2020 @ 13:04

Bonjour,

Depuis la dernière mise à jour de Windows 10, WakeOnLan 3.9.7 qui fonctionnait sans souci depuis des années, n'est plus capable de réveiller mes machines sur le réseau local.

D'autres utilisateurs ont-il ce problème ? Et avez-vous réussi à le solutionner ?

Pour info, je n'ai rien changé à la configuration des ordinateurs. Par ailleurs j'ai essayé avec deux autres logiciels qui réussissent bien à démarrer les machines en WOL.

Merci.

[réponse de damien, le 05/06/2020 à 17h02]

De quelle mise à jour parles-tu ? De la 20.04 ? Si c'est le cas je ne l'ai pas encore donc je n'ai pas pu la tester.

Pour ma part je suis toujours en 19.03 et ça fonctionne sans problème.


Réaction n°400 

par JeremyT le 06/04/2020 @ 22:22

Merci pour ton conseil.

J'ai regardé les deux articles, fouillé un peu partout mais ça ne veut pas fonctionner.

J'ai bien la fenêtre de Plink qui s'ouvre et ça me demande un mot de passe que, bien entendu, je connais. Il doit s'agir normalement de ceux que j'ai entré dans les configurations de la machine mais j'ai l'erreur "access denied".

Ca vient forcément de FreeNAS, mais je peux l'éteindre via la console GUI à partir du PC ou du téléphone donc c'est moins gênant que le démarrage qui nécessitait un déplacement (fainéant un jour... lol).

Si je trouve une solution, je viendra la poster ici :)

[réponse de damien, le 07/04/2020 à 07h42]

OK... désolé de ne pouvoir t'apporter plus d'aide sur le sujet, mais je ne connais pas ce type d'équipement...


Réaction n°399 

par JeremyT le 06/04/2020 @ 20:21

Bonjour Damien,

En réponse à la question 397, le problème venait du BIOS.

Le WAL était bien configuré mais j'avais des options à désactiver dans d'autres fenêtres (S4 et S5 ainsi que S3 il me semble, de tête).

Je viens de tester, le réveil fonctionne nickel.

Bon, comme c'est sur FreeNAS, l'extinction renvoie une erreur 5, mais je suppose que ça vient plutôt de l'OS. C'est moins gênant :)

Bonne soirée.

Jérémy

[réponse de damien, le 06/04/2020 à 21h00]

Merci pour ce retour.

En ce qui concerne l'erreur 5 à l'extinction, c'est normal puisque ça ne peut fonctionner que si le système distant est sous Windows.

En revanche, tu peux créer une commande personnalisée spécifique. Bien-sûr cela nécessite que l'appareil soit accessible à en ssh et que tu connaisse le mot de passe du compte root. Jette un coup d’œil aux réactions n°282 et 358.


Réaction n°398 

par Pierrot33 le 20/12/2019 @ 11:49

Bonjour,

Encore bravo pour votre travail. Je me sers depuis longtemps de WOL que je fais évolué plus ou moins à volonté :)

Je bloque sur un petit souci. J'aimerai lancer 2 commandes sur une ligne. avec && cela marche dans un batch mais pas dans WOL

Je souhaiterai lancer du rdp avec mot de passe et login enregistré :

c:\windows\system32\cmdkey /add:%ip% /user:"login" /pass:"motdepasse" && mstsc /v:%ip%

Merci pour votre retour

Pierrot

[réponse de damien, le 20/12/2019 à 12h45]

Le "&&" est une fonctionnalité interne de l’interpréteur de commandes, il est donc normal que ça ne fonctionne pas si tu ne passes pas par cmd.exe.

Pour faire un parallèle : essaye par exemple de lancer simultanément la calculatrice et le bloc-note depuis la fenêtre "Exécuter" de Windows (touche Win+R). Si tu utilises la même syntaxe, seul le premier se lancera avec la ligne de commande : calc && notepad

Maintenant, lance-les (toujours depuis la fenêtre "Exécuter") mais en utilisant la syntaxe suivante : c:\windows\system32\cmd.exe /c calc && notepad

Alors, convaincu ? cligne

Et sinon, question idiote : un simple mstsc -v %ip% (sans oublier de cocher la case "Authentifier l'utilisateur avant d'exécuter la commande") ne fonctionne pas ? Pour mémoire, si le login/password de la machine distante est différent de celui spécifié dans l'onglet "Authentification" (de la fenêtre de configuration), renseigne les champs "Login" et "Password" de la zone "Informations facultatives" de la fenêtre de propriétés de ladite machine. Je n'ai pas testé depuis très longtemps mais il me semble que c'était fonctionnel. En plus ça t'éviterait de mettre un mot de passe en clair dans ta ligne de commande...