En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

WakeOnLan // Réveil, arrêt, redémarrage (et bien plus encore) de postes distants ; utilisation scriptable possible

wakeonlan01.png
français anglais allemand espagnol italien portugais roumain
WakeOnLan est multilingue mais ne possède actuellement que très peu de traductions :
  • Français (OK, référence)
  • Anglais (à contrôler)
  • Allemand (à contrôler)
  • Espagnol (à contrôler)
  • Italien (à contrôler)
  • Portugais (à contrôler)
  • Roumain (à contrôler)
Si vous souhaitez compléter les fichiers existants ou ajouter de nouvelles traductions, rendez-vous sur la page des fichiers de langues.


Besoin d'intervenir sur un pc situé dans un bureau éloigné du votre et sur lequel vous possédez des droits d'administration (ou de connexion au bureau à distance) ? Le hic, c'est que cela n'est possible que lorsque la machine en question est allumée...

Plutôt que d'utiliser certains outils du même genre mais à l'ergonomie discutable, essayez ce WakeOnLan avec lequel vous allez pouvoir tester l'état des machines (grâce à des Ping très rapides) que vous aurez préalablement déclarées et redémarrer celles que vous souhaitez en un seul clic.

A noter que le réveil d'un pc n'est possible que :

  • s'il possède un adaptateur réseau (intégré à la carte-mère ou carte additionnelle) compatible avec le réveil à distance,
  • si cet adaptateur est raccordé au connecteur WOL de la carte-mère (sur les anciennes configurations matérielles)
  • si cet adaptateur est correctement configuré (paramétrage sous Windows)
  • si le BIOS de la machine est configuré pour permettre le réveil à distance

Mais le réveil à distance n'est pas la seule corde que cet outil a à son arc puisqu'il permet aussi de redémarrer, d'éteindre, de mettre en veille prolongée, de fermer/verrouiller la session sur une ou plusieurs machines distantes. Il faut toutefois que la configuration de la machine 'cible' le permette : le service 'serveur' doit notamment être démarré et vous (l'utilisateur qui souhaite éteindre la machine à distance) devez avoir des privilèges suffisants. A noter que certaines fonctionnalités ne sont pas accessibles aux postes sous Win9x...

Depuis la v3.0, WakeOnLan peut aussi être utilisé en mode ligne de commande. Pour plus d'informations à ce sujet, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes, placez-vous dans le dossier dans lequel se trouve l'appli, et tapez WakeOnLanBatch /? (ça fonctionne aussi sans paramètre).

Avec la sortie de la v3.2, l'outil offre désormais la possibilité de réveiller des machines via Internet (fonctionnalité WakeOnWan, ou WOW)...
 

  Télécharger ce logiciel (version installeur)   Télécharger le script wakeonwan.php
  Télécharger ce logiciel (version portable ZIP) Note importante aux utilisateurs des versions portables


Date de création : 18/03/2005 @ 23:39
Dernière modification : 01/10/2017 @ 10:29
Catégorie : - Aide à l'administration
Page lue 186199 fois


Réactions à cet article


Réaction n°171 

par   rike le 20/11/2010 @ 19:26
Bonsoir,
voici le problème que j'ai rencontré dans la nouvelle version 3.5 :
Quand je clique sur l'onglet "+", une fenêtre apparaît donc pour renseigner le nom du dossier. Si je clique sur "ok" (quand aucun nom n'est renseigné, "annuler" ou sur la croix de cette fenêtre, j'ai une fenêtre avec le message suivant "Erreur d’exécution '35603' Invalid key" qui apparaît. J'ai le choix entre OK et la croix pour enlever ce message, et si j'utilise les 2, WakeOnLan se ferme.
Testé seulement avec la version portable zip, sous Seven 32 bits.
Sinon beaucoup plus agréable avec les onglets. Evolution logique et pratique (quand on voit le nombre de programmes qui utilisent les onglets). Après pourrait-on organiser les onglets par glisser/déposer comme Chrome, Firefox etc ?
e

[réponse de damien, le 20/11/2010 à 21h37]
Effectivement, je viens de reproduire le bug qui ne se produit qu'à la première utilisation (quand le fichier de configuration n'existe pas encore). Par contre, le problème provoque la création d'un fichier corrompu qu'il faut supprimer.

Merci de m'avoir remonté ça rapidement, dommage toutefois que ce soit passé au travers de mes tests. J'ai regénéré les 3 packages mais en conservant le même versionning, donc toujours v3.5.

Pour ce qui est de la réorganisation des onglets, j'aurais bien aimé faire comme dans Firefox mais le composant que j'utilise ne le permet pas. Il faudra donc faire avec l'onglet destiné à ça dans la fenêtre de configuration.