En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Ce site dans votre langue


French English Afrikaans Albanian Amharic Arab Armenian Azerbaijan Basque Belarusian Bengali 
Bosnian Bulgarian Burmese Catalan Cebuano Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Cingalais Corsica Croatian 
Czech Danish Dutch Esperanto Estonian Finnish Gaelic (Scotland) Georgian German Greek Haitian creole 
Hawaiian Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Igbo Indonesian Irish Italian Japanese Kazakhstan 
Khmer Kirghiz Korean Kurdish Laotian Latvian Lithuanian Luxemburgish Macedonian Malaysian Maltese 
Mongolian Nepalese Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish 
Swahili Swedish Tagalog Tajikistan Thai Turkish Ukrainian Uzbek Vietnamese 

Plugin TranslatorBox par Dipisoft
Merci à Google Traduction

Dons / Contributions

Qu'ils soient utilisés à titre personnel ou professionnel, mes logiciels et le support associé sont gratuits.

Ce n'est pas le cas de l'hébergement de ce site.

Si vous souhaitez qu'il continue à vivre, vous pouvez faire un don pour participer à cette dépense...

Faire un don en cryptomonnaies

Vous rejoindrez ainsi la...

Liste des généreux donateurs

Recherche sur ce site

Recherche sur ce site

Newsletter

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
516 Abonnés

Traductions des logiciels

Les logiciels proposés sur ce site
sont nativement en français...

... certains (identifiés par le picto multilingue.png),
sont fournis avec des fichiers
de langues supplémentaires.

Apportez votre pierre à l'édifice en
améliorant des traductions existantes...

... ou en ajoutant des nouvelles
traductions à certains logiciels.

Pour ce faire, rendez-vous sur la page
des fichiers de langues et
rejoignez la liste des contributeurs !

Visites

 2372391 visites

 20 visiteurs en ligne

Réseaux sociaux

WakeOnLan // Réveil, arrêt, redémarrage (et bien plus encore) de postes distants ; utilisation scriptable possible

wakeonlan01.png
francais english deutsch espanol italiano portugues romana
WakeOnLan est à présent multilingue mais ne possède actuellement que très peu de traductions :
  • Français (OK, référence)
  • Anglais (à contrôler)
  • Allemand (à contrôler)
  • Espagnol (à contrôler)
  • Italien (à contrôler)
  • Portugais (à contrôler)
  • Roumain (à contrôler)
Si vous souhaitez compléter les fichiers existants ou ajouter de nouvelles traductions, rendez-vous sur la page des fichiers de langues.


Besoin d'intervenir sur un pc situé dans un bureau éloigné du votre et sur lequel vous possédez des droits d'administration (ou de connexion au bureau à distance) ? Le hic, c'est que cela n'est possible que lorsque la machine en question est allumée...

Plutôt que d'utiliser certains outils du même genre mais à l'ergonomie discutable, essayez ce WakeOnLan avec lequel vous allez pouvoir tester l'état des machines (grâce à des Ping très rapides) que vous aurez préalablement déclarées et redémarrer celles que vous souhaitez en un seul clic.

A noter que le réveil d'un pc n'est possible que :

  • s'il possède un adaptateur réseau (intégré à la carte-mère ou carte additionnelle) compatible avec le réveil à distance,
  • si cet adaptateur est raccordé au connecteur WOL de la carte-mère (sur les anciennes configurations matérielles)
  • si cet adaptateur est correctement configuré (paramétrage sous Windows)
  • si le BIOS de la machine est configuré pour permettre le réveil à distance

Mais le réveil à distance n'est pas la seule corde que cet outil a à son arc puisqu'il permet aussi de redémarrer, d'éteindre, de mettre en veille prolongée, de fermer/verrouiller la session sur une ou plusieurs machines distantes. Il faut toutefois que la configuration de la machine 'cible' le permette : le service 'serveur' doit notamment être démarré et vous (l'utilisateur qui souhaite éteindre la machine à distance) devez avoir des privilèges suffisants. A noter que certaines fonctionnalités ne sont pas accessibles aux postes sous Win9x...

Depuis la v3.0, WakeOnLan peut aussi être utilisé en mode ligne de commande. Pour plus d'informations à ce sujet, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes, placez-vous dans le dossier dans lequel se trouve l'appli, et tapez WakeOnLanBatch /? (ça fonctionne aussi sans paramètre).

Avec la sortie de la v3.2, l'outil offre désormais la possibilité de réveiller des machines via Internet (fonctionnalité WakeOnWan, ou WOW)...
 

  Télécharger ce logiciel (version installeur)   Télécharger le script wakeonwan.php
  Télécharger ce logiciel (version portable ZIP) Note importante aux utilisateurs des versions portables


Date de création : 18/03/2005 @ 23:39
Dernière modification : 01/10/2017 @ 10:29
Catégorie : Logiciels - Aide à l'administration
Page lue 176296 fois


Réactions à cet article


Réaction n°392 

par Sebiiiii le 18/08/2019 @ 16:15

Bonjour Damien, et merci pour tous tes outils.

J'utilise WakeOnLan de manière professionnelle, pour allumer et éteindre 12 pc qui sont accrochés en hauteur.

Depuis 2 mois, je n'avais aucun soucis.

Après les 15 jours de fermeture, seul 1 pc réponds correctement à la commande d'extinction, les autres sont en erreur=5.

Je vais approfondir tout ça, mais aurais-tu eu connaissance d'une mise à jour Windows 10 qui aurait pu mettre le bazar ?

Mercismile

[réponse de damien, le 19/08/2019 à 18h09]

Bon, erreur 5 c'est "accès refusé" donc je serais tenté de dire que le couple compte/mot de passe est erroné (ou différent sur les machines cibles si mode workgroup) ou que le compte est désactivé... mais vu que ça fonctionne sur une des machines mais pas toutes, je pense qu'il faut chercher ailleurs. A moins qu'un plaisantin ait modifié quelque chose (compte et/ou mot de passe) sur certaines des machines...

Autre piste : j'ai déjà remarqué que dans certains cas, les actions à distances pouvaient aboutir à cette erreur lorsque la machine distante a des mises à jour importantes en attente d'installation et/ou installées mais en attente de redémarrage. A voir.

Merci de me faire un retour si ces infos te sont utiles et/ou si tu as trouvé une autre explication.


Réaction n°391 

par Agnes34 le 16/04/2019 @ 16:49

Bonjour

Suite à un changement de PC, j'aurais aimé sauvegarder toute la configuration du wakeonlan de mon ancien poste pour le réinjecter sur le nouveau, mais je ne trouve pas comment faire...

J'ai essayé en faisant fichier=>sauvegarder la configuration, et ça me crée un fichier de config que je colle sur le nouveau PC, mais ça ne donne rien confused

Une idée ?

Merci par avance

[réponse de damien, le 16/04/2019 à 18h03]

La question a été maintes fois posée, en parcourant un peu les autres réactions tu aurais pu trouver la réponse.

L'emplacement dépend de plusieurs facteurs : le type d'installation (portable ou installeur), la version de l'outil et éventuellement la façon dont il est exécuté ainsi que la configuration de l'UAC.

  • si l'appli est installée et exécutée "normalement", son dossier n'est pas accessible en écriture à l'utilisateur, celui-ci se trouvant dans l'arborescence "Program Files" ou "Program Files (x86)". En conséquence, le fichier de configuration WakeOnLan.ini est placé dans le dossier "%userprofile%\appdata\roaming\dipisoft\wakeonlan". Du moins si la version est de l'appli est récente. Dans les anciennes versions le fichier était placé dans "%userprofile%\appdata\local\virtualstore\program files\dipisoft\wakeonlan" (remplacer "program files" par "program files (x86)" s'il s'agit d'un Windows 64 bits).
     
  • si l'utilisateur a des droits d'écriture dans le dossier de l'exécutable, alors le fichier de configuration WakeOnLan.ini doit s'y trouver. Ceci est en principe le cas pour la version "portable" (excepté si l'archive a été extraite dans "Program Files") OU si l'UAC a été désactivé OU si l'appli a été lancée "en tant qu'administrateur". Dans le cas contraire, se reporter au cas précédent.

Alors, trouvé cette fois ? wink

PS.: j'ajoute l'information (qui concerne toutes mes applis) dans la FAQ, ça pourra être utile aux autres utilisateurs...


Réaction n°390 

par Vanwan le 12/03/2019 @ 19:54

Bonjour, en voulant faire un Wake On Wan je me suis rendu compte que la détection d'allumage ne fonctionné pas donc je me demander si il faut ouvrir un port sur son routeur un autre chose, si oui quoi ? Merci.

[réponse de damien, le 13/03/2019 à 06h41]

Si tu parles de la fonctionnalité "Tester tout" (ou "Tester la sélection") pour vérifier l'état d'une de tes machines en étant en dehors du réseau de celle-ci (depuis ton boulot par exemple), ça ne passera pas. Ceci ne fonctionne que sur le réseau local... désolé. frown


Réaction n°389 

par Leunam le 25/01/2019 @ 16:52

Bonjour Damien,

Merci et bravo pour tes créations !

Étant novice et autodidacte j'aurai besoin d'un peu de tes lumières !

Petite question :

Est-il possible simplement de lancer une commande d'extinction sur des machines sur lesquelles personne n'est connecté et en excluant certaines ?

En te remerciant.

Leunam

[réponse de damien, le 26/01/2019 à 10h57]

Non, l'outil ne dispose pas d'une fonctionnalité permettant de n'éteindre que les machines "inutilisées" (celles sur lesquelles il n'y a pas d'utilisateur connecté). Il se contente d'envoyer une demande (d'extinction, de redémarrage, etc...) aux machines que tu auras sélectionné.

A noter que mon autre outil Dipiscan permet de déterminer "en live" si une session est ouverte ou non. En fonction de la configuration de tes machines et de Dipiscan ça peut être plus ou moins compliqué mais c'est possible. Ensuite, vu que cet outil intègre également les fonctionnalités de réveil/redémarrage/extinction/etc., il te suffirait de n'envoyer la commande qu'aux machines "inutilisées"...


Réaction n°388 

par le_poney le 20/11/2018 @ 08:03

Bonjour, merci encore pour ton super boulot qui facilite la vie à tous ! En espérant cela aille mieux de ton coté.

J'avais une petite qst, lors de la MAJ de WakeOnLan, j'ai perdu l'affichage des nom NetBios, dans le fichier .ini les noms sont bien présent. Je n'ai pas trouvé d'option pour le faire reaparaitre.

Est ce un changement voulu avec cette version qu'on ai que l'IP d'affiché ?

Bonne journée et merci encore pour tes partages.

[réponse de damien, le 20/11/2018 à 20h50]

La dernière mise à jour de WakeOnLan remonte à un peu plus d'un an (v3.9.7 du 01/10/2017). Es-tu sûr de bien parler de cette appli ?

En tout cas, je ne constate pas ce problème sur cette version. Et je pense que depuis 1 an, d'autres utilisateurs se seraient manifestés pour signaler l'anomalie si elle était avérée... frown


Réaction n°387 

par Thierry le 09/08/2018 @ 16:41

Bonjour,

J'ai acheté il y a peu un "MyCloud EX2 Ultra" & comme beaucoup, je n'arrive à rien avec les logiciels fournis. Apparemment, le SAV est incapable de résoudre les soucis de leurs matos, aussi bien logiciels que de sécurité (cf nombreux backdoors sur leur gamme de serveurs). Bref, je me tourne vers vous en désespoir de cause...

J'ai 2 erreurs différentes : erreur 5 quand je tente d'éteindre ou redémarrer et l'erreur suivante :

la machine distante a rejeté la demande Le serveur RPC n'est pas disponible. (erreur = 2147023174)

Je précise que je tourne sous Windows 10 familial, avec un switch relié à une freebox révolution. Le serveur est reconnu dans le workgroup mais je patauge au niveau des paramètres nécessaires (IP fixe ou DHCP, etc.)

Merci d'avance de vos réponses ainsi que pour vos logiciels dont je me sers régulièrement.

[réponse de damien, le 10/08/2018 à 07h04]

Un "nas" qui tourne sous Windows ? Je ne savais même pas que ça existait...

Ce n'est peut-être pas applicable dans ton cas (la version de Windows est probablement un peu customisée par WD), mais as-tu jeté un coup à cet article de la FAQ ?
Qu'est-ce que ça donne si tu exécutes le script suggéré sur cette machine ?


Réaction n°386 

par Ealm le 01/06/2018 @ 10:47

Bonjour,

J'ai récemment configuré ce logiciel pour pouvoir démarrer des mini-pc à distance et il me donne entièrement satisfaction.

J'ai récemment ajouté 5 mini-pc qui sont sur la dernière mis à jour windows 10 et j'arrive à les démarrer à distance mais la pastille reste au rouge (ils sont bien sur démarrer) alors qu'ils sont configuré exactement de la même manière que les autres (à part pour la maj windows 10) est ce que cela pourrait venir de la dernière maj ? Dans quel cas est il possible de démarrer les pc mais pas d'en récupérer l'état ?

Merci d'avance de l'aide que vous pourrez (peut être) m'apporter.

[réponse de damien, le 01/06/2018 à 13h39]

La "pastille" reste rouge y compris après avoir cliqué sur "Tester tout" ? Si oui, c'est probablement que le firewall de tes machines est paramétré pour ne pas répondre aux requêtes ICMP.
Il suffit donc de l'autoriser explicitement, via la commande suivante (à exécuter en tant qu'admin sur tes machines distantes) :
netsh advfirewall firewall add rule name="_ICMPv4" protocol=icmpv4:any,any dir=in action=allow
Si tu souhaites aussi agir (éteindre, redémarrer, mettre en veille prolongée, etc.) sur tes machines, je te conseille plutôt d'appliquer ce script de configuration (présent dans la FAQ). Ce dernier se charge de faire ce paramétrage ainsi que d'autres...

Réaction n°385 

par lockers le 09/05/2018 @ 08:50

Bonjour,

Après test du logiciel en local le WOL fonctionne,

Je passerais donc en local plutôt que par un lecteur réseau (dommage, car c’était bien pratique de l’exécuter sur celui-ci sans avoir a le copier-coller),

L’important pour moi, c’est que votre logiciel fonctionne toujours,

Je vous remercie encore pour votre réactivité, 

Encore, un grand merci je radote, mais votre logiciel est top wink

Bonne continuation,

Cordialement,

Lockers

[réponse de damien, le 09/05/2018 à 17h44]

Merci d'avoir posté ta réponse, ça pourra servir à d'autres. ouais.gif


Réaction n°384 

par lockers le 07/05/2018 @ 11:39

Bonjour,

Tout d’abord, je tenais à vous remercier pour votre logiciel, il est tout bonnement génial

Je l’utilise pour la gestion de mes salles et c’est une pure merveille, il me fait gagner énormément de temps smile

Je suis utilisateurs de Windows 10 et depuis la MAJ 1803, je rencontre un petit souci que je n’arrive pas a réglé,

Lorsque je souhaite réveiller un ordinateur, j’ai le message suivant qui apparaît :

« Erreur rencontrée au traitement de la demande destinée à “NOM DU PC EN QUESTION”

Socket not bound, invalid address or listen is not invoked prior to accept »

Comme j’utilise la version portable mise sur un lecteur réseau partagé j’ai testé sur d’autres machines XP W7 et aucun souci, mais sous un W10 en 1803 je rencontre ce problème,

Auriez-vous une petite solution j’ai cherché sur le forum pour voir si une solution existait déjà et je ne l’ai hélas pas trouver,

Merci d’avance pour votre aide :)

Cordialement,

Lockers

[réponse de damien, le 07/05/2018 à 23h03]

Voilà, mon système est à jour en 1803 (plus précisément Windows 10 pro v10.0.17134) et je ne rencontre pas le problème que tu signales. Il faut donc chercher une autre explication.

As-tu essayé de copier l'exécutable et le fichier de configuration en local sur le poste pour voir si ça faisait la même chose ? As-tu essayé de redémarrer ta machine ?


Réaction n°382 

par Jason le 18/04/2018 @ 13:33

I have been using your WakeOnLAN utility for a while on a few computers and find it quite useful.

Recently I have run into a problem on one system. When the program is started, before anything is displayed the following message dialog appears:

 An error (5) occurred during application initialization:  Invalid procedure call or argument  Please contact the software's developers if the problem persists...

I am not sure why this has occurred.  A number of changes have been made since I remember it working last and we don't use it really regularly to narrow them down further.

I have tried re-installing software on latest version 3.9.7 without success.

The system is running Server 2012R2 Foundation in workgroup mode.  I have other systems with similar configuration on which it still works fine.

I suspect it may be a recent "Windows Update" or the network configuration (system has multiple network interfaces) but we are not able to reverse these changes to diagnose further.

Please contact me if you can regarding further diagnosis.

[réponse de damien, le 24/04/2018 à 18h19]

First, I'm sorry for the delay of this answer but I was in holidays, far of my home and without ability to test because I had no machine under Windows Server 2012.

I'am at home now and I'm trying to update my VM under Windows Server 2012 R2 standard... but it will be long (there is 141 updates), so I'll try to start to help diagnose the problem before updates finished:

Maybe the probem is due to a corrupted configuration file. Did you try to delete (or rename) it? In theory this one is located in %userprofile%\appdata\roaming\dipisoft\wakeonlan.

What happen if you copy this config file to another computer on wich WakeOnLan presently works?

On the other hand, do you know that Dipiscan, an other of my tools, implements WakeOnLan functionnalities? This tool, writed in a modern dev language, has a different ergonomy from WakeOnLan but it is quicker and more powerfull. Maybe it can suit you.

PS.: Sorry for my bad english... confused


Réaction n°381 

par pierrot16 le 09/03/2018 @ 15:15

Bonjour Damien.

Merci pour pour tous les logiciels que tu nous offres et surtout WakeOnLan qui me sert beaucoup. Je suis embêté. Sur de nouveaux réseaux où je travaille et dont je ne gère pas les DHCP, les baux sont très courts avec des ip qui tournent beaucoup. Le test des machines dans WakeOnLan se fait sur l'IP, serait il possible d'avoir le choix de tester les machines sur le nom?

Encore merci pour ton travail.

Cordialement

[réponse de damien, le 09/03/2018 à 16h44]

L'analyse est effectuée sur le champ "Adresse IP (ou nom NetBIOS/DNS)". Si tu veux que l'analyse soit faite sur le nom, tu n'as qu'à renseigner le nom dans ce champ. C'est aussi simple que ça.


Réaction n°380 

par Cubitus le 22/02/2018 @ 07:59

Bonjour Damien,

Je ne suis pas spécialiste mais c'est la cause qui me saute aux yeux. J'avais bien fait tourner le script en mode administrateur. Pour être précis : comme le script ne fonctionnait pas, j'ai recopié le texte du script tel qu'il apparaissait dans la FAQ; je l'ai collé dans un fichier texte que j'ai rebaptisé en bat. J'ai relancé. Et voilà !

Bonne journée,

Cubitus

[réponse de damien, le 23/02/2018 à 07h23]

OK... encore merci d'avoir pris le temps de faire ce retour.


Réaction n°379 

par Cubitus le 20/02/2018 @ 06:50

Bonjour,

Mon problème venait de l'exécution du script. En en lisant le contenu, j'ai réalisé qu'il devait m'afficher des "OK" et faire une pause. Ce qu'il ne faisait pas, ... parce qu'il ne s'exécutait pas correctement. En effet, pour une raison qui m'échappe, il n'y a avait aucun retour à la ligne entre les instructions. J'ai corrigé, relancé, et rebooté. Et tout marche.

Re re re merci Damien.

Bonne journée à tous,

Cubitus

[réponse de damien, le 20/02/2018 à 08h45]

Je constate en effet qu'au téléchargement de mon script de configuration de l'accès à distance, celui-ci arrive avec des caractères de fin de lignes (LF) différents de ceux d'origine (CRLF).

Mais en principe ça ne dérange pas plus que ça l'interpréteur de commandes ; je viens de vérifier sur ma bécane en Windows 8.1 au boulot et ça fonctionne sans problème.

Tu es sûr qu'il n'y avait rien d'autre ? Tu n'as pas tout simplement oublié de l'exécuter en tant qu'administrateur ?


Réaction n°378 

par Cubitus le 19/02/2018 @ 06:41

Bonjour Damien,

Après quelques serrages de boulons, tout fonctionne ! Merci et bonne journée.

Cubitus

[réponse de damien, le 19/02/2018 à 08h42]

Tu peux dire ce qui posait problème, stp ? Ça pourrait servir à d'autres utilisateurs qui rencontrent des difficultés similaires...

Merci d'avance !


Réaction n°377 

par Cubitus le 18/02/2018 @ 17:56

Bonsoir Damien,

Je n'espérais pas recevoir si rapidement une réponse. Merci.

En fait toute la sécurité de ma maison est assurée par un PC "Surveillance" planqué dans un endroit difficile d'accès. Surveillance démarre sans login/pwd et lance automatiquement TeamViewer comme partenaire de confiance de mon PC "Bureau" situé dans une autre pièce. Avec TeamViewer je fais tout ce que je veux à partie de Bureau... aussi longtemps que Surveillance est allumé.

Je désire donc utiliser WakeOnLan pour éteindre/allumer Surveillance à partir de Bureau ou, si ce n'est pas possible, au moins mettre Surveillance en veille prolongée et le réveiller.

Je vais relire la FAQ et checker ce que j'aurais pu louper. Je te dirais ce qu'il en est.

Encore merci.

Cubitus

[réponse de damien, le 19/02/2018 à 08h28]

Et juste pour ma curiosité : à quoi bon planquer ton PC "surveillance" si tu fais tout dessus via Teamviewer ? Ton pc "bureau" devient tout autant sensible, non ?!


Réaction n°376 

par Cubitus le 18/02/2018 @ 08:38

Bonjour Damien,

Je suis arrivé par hasard sur ton site et je suis épaté par le travail fourni. J'ai également souri à la lecture des versions courte et longue de "Dipisoft c'est qui, c'est quoi". Longtemps que je n'avais entendu parler de ZX81 ou autres Commodore...

J'ai testé WakeOnLan et je rencontre un problème déjà évoqué par d'autres sur ce site, mais sans y avoir trouvé de solution..

Je désire commander un PC Win 7 Premium familial Edition à partir d'un PC Win 7 Pro. Toute tentative de réveil, mise en veille ou autres se solde par un message d'erreur "la machine distante a rejeté la demande permission refusée  code erreur -2147024891". Même problème avec WmiSysinfos.

J'ai modifié le BIOS, j'ai paramétré "WakeOnLan magic packet"; j'ai appliqué le script que tu fournis mais rien n 'y fait.

J'utilise le même login/pwd sur les deux machines, en administrateur. Les deux machines se voient... J'y ai passé des heures...

Aurais-tu une piste à me recommander ?

D'avance merci et encore bravo.

Cubitus

Pourtant, je vois la machine distante"

[réponse de damien, le 18/02/2018 à 09h11]

Qu'entends-tu par "je désire commander..." ?

S'il s'agit uniquement de réveiller l'une à partir de l'autre, il n'y a aucune raison que tu obtiennes le message d'erreur "la machine distante a rejeté la demande..." qui ne peut s'afficher que sur une action nécessitant des droits sur la machine distante : extinction, redémarrage (reboot d'une machine allumée, à ne pas confondre avec réveil d'une machine éteinte ou en veille), fermeture de session, verrouillage de session ou encore mise en veille prolongée.

Le réveil n'a besoin d'aucun droit, il nécessite juste d'être activé dans le BIOS (c'est souvent le cas par défaut) et dans les propriétés de la carte réseau. Pour cette dernière, il peut être nécessaire de procéder à une mise à jour du pilote car ceux nativement installés par Microsoft ne prennent pas toujours en charge le réveil à distance.

Maintenant, si tu veux également pouvoir faire plus que seulement réveiller la machine distante et que cela se solde par le message cité, je t'invite à contrôler dans la FAQ que tu n'as rien zappé.

Ah, dernière chose : certains Antivirus embarquent une fonctionnalité de firewall sur lequel mon script de configuration n'a aucune utilité. Vérifie cette piste qui n'est pas à négliger, j'ai déjà vu des choses surprenantes, genre Kaspersky qui bloquait les impressions...

N'hésite pas à me recontacter si nécessaire.


Réaction n°375 

par sebdepringy le 31/01/2018 @ 20:02

Bonsoir,  Je dois installer une vingtaine de NUC NUC7i3BNH et je viens de m'apercevoir qu'apparemment je ne peux pas les faires allumer en automatique genre le matin a 10h, est-ce qu'avec wakeonlan je pourrais programmer un allumage automatique ? merci....

[réponse de damien, le 01/02/2018 à 13h22]

Oui, l'appli te permettra de réveiller tes NUC mais depuis une autre machine déjà allumée.

Soit en le faisant manuellement depuis l'appli graphique, soit en utilisant la version en ligne de commande que tu pourras invoquer depuis une tâche planifiée, par exemple. C'est très simple à mettre en place et tu trouveras les infos nécessaires ici-même, dans les questions d'autres utilisateurs (et mes réponses), ainsi qu'en lançant WakeOnLanBatch.exe (depuis une invite de commande) sans argument.


Réaction n°374 

par Lebarche le 06/12/2017 @ 16:58

Bonjour,

En tant qu'administrateur, j'utilise énormément votre logiciel car il est très rapide et modulable à souhait. En revanche, depuis l'installation des mises à jours de Windows 7 (64bits) je n'arrive plus à avoir les remontées d'information des postes qui se trouvent dans un VLAN différent du mien.

Je n'ai plus que l'@IP de renseigné et l'adresse MAC qui reste à 00-00-00-00-00-00.

Auriez-vous une solution à m'apporter.

Merci.

Cordialement.

Un administrateur en détresse wink

[réponse de damien, le 06/12/2017 à 19h49]

Je ne suis pas au courant de ce problème. Il faut que je teste avec un Windows 7 64 bits et je n'en n'ai pas sous la main actuellement.

As-tu testé Dipiscan qui offre également les fonctionnalités de WakeOnLan mais en plus rapide ?

N'hésite pas à me relancer courant de semaine prochaine si je ne l'ai pas fait ; je suis pas mal débordé en ce moment et à cause de problèmes familiaux je n'ai quasiment pas de temps libre.

Désolé pour le désagrément.


Réaction n°373 

par Laurent le 01/12/2017 @ 12:30

Bonjour Damien,

C'est super, la manip fonctionne parfaitement.

Merci encore de ta réponse rapide et de tes explications.

Je me permet de pousser le bouchon un peu plus loin wink.

Je tente d'utiliser WakeOnLan en mode batch, est t'il possible d'importer également le fichier txt extrait de Dipiscan ? et dans ton aide, au niveau des attendues, tu parle de dossier, a quoi cela correspond t-il STP ?

Cdlt

Laurent

[réponse de damien, le 02/12/2017 à 09h47]

OK, merci pour ce retour.

Concernant l'outil en ligne de commande, il faut savoir qu'il partage le fichier de configuration de l'outil principal. Donc tu n'as pas besoin de réimporter les machines que tu as déjà importées. De toute façon, WakeOnLanBatch n'offre pas de fonction d'import.

Je ne sais pas si tu l'as remarqué mais dans WakeOnLan, tu peux soit mettre toutes tes machines dans l'onglet "Machines" créé par défaut, soit créer d'autres onglets et y répartir tes machines en fonction des besoins. Pratique si tu as beaucoup de machines à gérer, nettement moins si tu utilises l'appli à la maison pour seulement 2 ou 3 bécanes. Hé bien la notion de "dossier", c'est ça : elle correspond aux "onglets" en fait. Compris ? wink


Réaction n°372 

par Laurent le 30/11/2017 @ 11:30

Bonjour Damien,

Et tout d'abord merci pour tes outils bien sympathiques biggrin.

Je travaille actuellement avec Dipiscan et WakeOnLan et je rencontre un problème pour importer les données de Dipiscan vers WakeOnLan. J'utilise bien l'option "Importer une liste depuis un fichier texte" comme tu préconises dans une précédente réponse que tu as faite, mais rien y fait, les champs des colonnes sont décalées et l'importation n'est pas possible. J'ai également l'impression que la première ligne de paramétrage des champs de colonne du fichier d'export de Dipiscan, n'ai décodée par WakeOnLan.

Peux-tu m'aider sur le sujet STP.

Merci d'avance à toi

Laurent

[réponse de damien, le 30/11/2017 à 18h16]

Tu ne t'y prends pas comme il faut, mais ce n'est pas surprenant car je reconnais que le principe de fonctionnement de ce module est un peu "tordu".

Déjà, tu as choisi la bonne fonctionnalité, bravo ! Ensuite, il va te falloir :

  • indiquer le séparateur utilisé (tabulation par défaut)
  • étant donné que par défaut toutes les lignes du fichier sont sélectionnées, si tu ne veux pas importer la première (ligne "parasite" dans le cas de l'import d'un fichier parc de Dipiscan), tu vas devoir la désélectionner. Pour ce faire, clique dessus tout en pressant la touche CTRL. Ce fonctionnement te permet par exemple de n'importer que les lignes qui t'intéresse, en modifiant la sélection. Dans une prochaine version je tâcherai à penser à ajouter automatiquement ce traitement de détection de la première ligne.
  • enfin, il reste à "mapper" les colonnes à importer en cliquant dans leur en-tête. En gros, tu dois indiquer quelle colonne contient quelle information. Seules 3 sont obligatoires : adresse IP, nom de la machine et adresse MAC ; les autres informations sont facultatives.

Avec ces infos tu devrais y arriver, sinon recontacte-moi.