DipiLanAlert // Supervision de machines sur le réseau

dipilanalert01.pngdipilanalert02.png
français anglais allemand espagnol italien portugais russe   (pour contribuer, rendez-vous sur la page des fichiers de langues)

Tout comme LanAlertCenter, son prédécesseur, DipiLanAlert est un outil qui vous permettra de superviser votre réseau. Il s'adresse avant tout aux petites structures équipées de quelques dizaines voire centaines de serveurs ou autres équipements en réseau, mais qui n'ont pas les moyens de se doter d'applications onéreuses et/ou lourdes à mettre en œuvre.

Grâce à lui vous pourrez facilement et rapidement garder un œil sur votre parc, recevoir des notifications en cas d'anomalies et même de déclencher automatiquement des actions correctrices dans certains cas.

Car lorsque j'étais admin (dans une vie lointaine) j'ai souvent été confronté à la désagréable situation où, absorbé par des tâches diverses et variées, je ne m'apercevais pas toujours qu'un de mes serveurs (ou le réseau local) était "tombé" en carafe... Quand cela arrivait, je trouvais gênant et frustrant que ce soit un "simple" utilisateur qui vienne le signaler ! Ça fait désordre, mais comment faire autrement lorsque celui qui tient les cordons de la bourse est pingre comme ce n'est pas permis ?! sifflote

C'est pour éviter ce genre de situation inconfortable que mes petits doigts boudinés ont caressé les touches de mon clavier pendant des milliers d'heures pour donner naissance à LanAlertCenter en 2001 puis à son successeur, DipiLanAlert en 2020.

Principales fonctionnalités de DipiLanAlert :

  • 14 analyses possibles :
    • analyse de réponse au ping,
    • analyse d'accessibilité à une base de données (tous types : MySQL, PostgreSQL, SQL Server, Oracle, SQLite, Informix, Sybase, MS-Access, Interbase, DB2, etc...),
    • analyse de la charge CPU,
    • analyse de l'espace disque libre (en valeur absolue ou relative),
    • analyse de présence d'un fichier/dossier,
    • analyse de changement de date de modification d'un fichier/dossier,
    • analyse de l'évolution du nombre de fichiers d'un dossier,
    • analyse de l'état d'une imprimante réseau (compatible avec le protocole SNMP),
    • analyse de la mémoire disponible (en valeur absolue ou relative)
    • analyse de présence/accessibilité d'un partage nommé,
    • analyse de l'état d'un port TCP,
    • analyse de la présence d'un processus,
    • analyse de l'état d'un service,
    • analyse d'accessibilité d'une url, avec optionnellement possibilité de vérifier la présence d'une chaîne
  • possibilité de définir une fréquence d'analyse différente pour chaque machine surveillée,
  • possibilité de définir des périodes d'exclusion d'analyse (jours et heures),
  • possibilité de définir des actions à déclencher en cas de début/fin d'anomalie,
  • possibilité de choisir le mode de remontée des erreurs (popup, mail, message TSE, fichier de journalisation, etc.),

Si vous êtes utilisateur de LanAlertCenter, empressez-vous de migrer vers DipiLanAlert, vous ne le regretterez pas ! Vous n'êtes pas convaincu ? Alors voici quelques arguments :

  • son ergonomie, très proche de celle de LanAlertCenter pour que vous ne soyez pas trop perturbé,
  • son look, légèrement modernisé,
  • ses fonctionnalités d'analyse enrichies (14 méthodes au lieu de 7) et améliorées ; davantage paramétrables et réalisées plus rapidement,
  • son fonctionnement qui ne s'appuie plus sur les commandes du DOS (PING, NBTSTAT, ARP, NSLOOKUP) dont l'utilisation pouvait poser des problèmes sur des versions de Windows "localisées" (traduites dans une autre langue que le français ou l'anglais),
  • son utilisation en mode "portable", donc l'absence d'installeur,
  • son manuel d'utilisation, un document PDF de plus de 50 pages (que peu liront mais qui a le mérite d'exister)
  • le fait qu'il soit scindé en deux modules : une "console" de visualisation/paramétrage et un service Windows qui "fait le boulot"
  • le fait qu'il soit disponible en 7 langues (français, anglais, allemand, espagnol, italien, portugais et russe)
  • mais surtout : sa rapidité, car DipiLanAlert n'est pas une évolution de LanAlertCenter : c'est un nouvel outil totalement repensé et réécrit dans un langage de développement moderne. Fini le VB5 de pépère, place au C# et au multi-threading ! En conséquence les analyses sont nettement plus rapides et fiabilisées.

Pour en savoir plus, je vous invite à prendre connaissance du manuel d'utilisation en PDF inclus dans l'archive ! Vous y trouverez probablement de nombreuses réponses aux questions que vous pouvez vous poser.

Petite information importante concernant l'envoi des mails via une configuration SMTP : si vous activez la case à cocher "Utiliser SSL", il vous faudra utiliser le port 587 (STARTTLS/SSL) et non le port 465 (SMTP/SSL). Ce n'est pas dû à l'appli mais directement à la méthode d'envoi des mails du Framework .NET. Si vous êtes curieux, je vous invite à lire ceci.

Ah, une dernière chose : pour fonctionner, DipiLanAlert a besoin du Framework .NET 4.5.2 minimum...

Attention : certains antivirus réagissent au téléchargement de la plupart de mes outils développés en .NET dont cet outil fait partie, annonçant une menace (variante de "MSIL/Packed.Confuser.N"). Cela est lié au fait que ces applis sont "obfusquées" pour ne pas permettre leur décompilation. Une méthode également utilisée par les créateurs de virus, malheureusement. Ceci explique également le score généralement inquiétant à l'analyse VirusTotal. Inutile de me le signaler, je suis au courant. Je vous certifie que tous mes produits sont sains, alors soit vous me faites confiance, soit vous devrez vous passer de cet outil. pas ma faute


Télécharger Télécharger ce logiciel (version portable ZIP)


Date de création : 29/01/2020 @ 15:31
Catégorie : - Aide à l'administration
Page lue 25812 fois
 

Réactions à cet article

Réaction n°53 

par GAZO le 09/01/2024 @ 14:56

Bonjour et merci,

Petite question esthétique, j’ai voulu ajouter des Icones (32x32 en .ico) mais cela ne fonctionne pas,  je ne vois que ceux présent par défaut.

Y a-t-il une astuces ?

[réponse de damien, le 09/01/2024 à 16h31]

Il n'y a pas d'astuce particulière, si ce n'est que :

  • les icones doivent être au format .ico, à raison d'un seul icone par fichier
  • la résolution doit de préférence être en 32x32 pixels
  • la palette de couleurs doit permettre la transparence (donc >= 24bits)
  • les icones sont à placer dans le sous-dossier "Machines" ou "Dossiers" (selon le cas) du dossier "Icones" ; ce dernier devant être placé dans %programdata%\Dipisoft\DipiLanAlert\

Les ajouts/modifications/suppressions d'icones personnalisés sont pris en compte au démarrage de la console (DipiLanAlert.exe) qu'il faut donc redémarrer pour que les icones apparaîssent dans la liste.


Réaction n°52 

par Stef le 17/11/2023 @ 10:45

Bonjour,

super log que j utilise depuis des mois.

mais soudainement , il ne fonctionne plus.

le service est bien lancé, (sur un PC win 10 100 % à jour)

Dipilan me dit bien le service  a été demaré avec succes

( ce que je vois dans la console des services windows)

mais dipilan  reste avec le message Service installé mais non démarré

et avec Action/ service  uniquement le choix démarrer.....

( réinstaller sur un autre pc , le ZIP dipilan fonctionne...)

reinstalle faite sur mon poste de supervision, même problème sur les services.

autre question :  ou trouve t on  le fichier  de notre config reseau

( je ne voudrais pas tout refaire, et repartir de zero.....)

Merci encore pour ce super log

cordialement,

[réponse de damien, le 18/11/2023 à 08h11]

Un plantage du service est généralement lié à une corruption du fichier de configuration (%programdata%\Dipisoft\DipiLanAlert\DipiLanAlertMachines.json).

Ceci peut être dû à un arrêt brutal de ton PC/serveur durant une écriture dudit fichier. Mais un bug de la version actuelle permet, dans certaines conditions, d'avoir des noms de machines en double, ce qui ne plait pas du tout au service qui n'arrive pas à gérer cette situation. Le bug est corrigé depuis longtemps dans la nouvelle version mais celle-ci n'étant pas encore finalisée, le correctif n'a pas été déployé. Désolé pour ça.

Si tu veux tu peux m'envoyer ledit fichier pour que je l'analyse et le répare le cas échéant.


Réaction n°51 

par Simon le 09/11/2023 @ 14:08

Fonctionne t'il avec windows 11 64Bit

[réponse de damien, le 09/11/2023 à 20h45]

Je n'ai pas de machine suffisamment récente pour supporter Windows 11 donc je n'ai pas eu l'occasion de tester mais en principe ça devrait fonctionner.


Réaction n°50 

par rodolphe le 31/10/2023 @ 17:44

Bonjour

Pouvez-vous me dire quelle est la variable du champ PORT ?

L'adresse c'est %ip%

J'ai essaye %port% mais ca ne fonctionne pas.

Je voudrais creer une commande personnalisee pour faire un telnet prenant l'IP puis le port.

Telnet.exe %ip% %port%

Merci d'avance

[réponse de damien, le 31/10/2023 à 22h08]

Dans la fenêtre de création/modification des commandes personnalisées il y a un picto qui fait apparaître de l'aide quand on passe la souris dessus. Dans cette aide on peut notamment y lire ceci : "Les variables disponibles sont : %NOM%, %IP%, %IPR% et %COM% correspondant respectivement au nom, à l'adresse IP (ou le nom DNS/NetBIOS, le cas échéant), à l'adresse IP résolue (lors de la dernière analyse) et au commentaire de la machine sélectionnée.".

Bref, il n'y a pas de variable pour le port, donc soit tu utilises toujours le même et dans ce cas je te conseille de le mettre en dur dans la commande (ou éventuellement déclarer une variable d'environnement), soit il est différent d'une machine à une autre et dans ce cas tu peux, par exemple, le renseigner dans la colonne "Commentaire" et utiliser la variable %COM% dans ta commande personnalisée.


Réaction n°49 

par Rodolphe le 20/10/2023 @ 09:44

Bonjour Damien

Et bien malheureusement, le soft me convenait très bien. 😡

J'ai joué avec le timeout et cela a fonctionné parfois et d'autres fois non.

J'ai aussi pensé au firewall mais il est actif sur tous les serveurs donc...

[réponse de damien, le 20/10/2023 à 16h35]

Désolé. pas ma faute


Réaction n°48 

par Rodolphe le 19/10/2023 @ 14:51

Bonjour

Bob, j'ai testé quelques jours le soft.

Malheureusement, il y a des incohérences.

Plusieurs exemples:

  • Sur un serveur, il arrive a analyser le hardware mais pas les services.
  • Certains services sont vu démarrés, d'autres non (alors qu'ils le sont aussi).
  • Tout ce qui est partage ou web, parfois ca marche, parfois pas.
  • Pas mal de "délai dépassé"

Je précise que la plupart des serveurs sont en intranet donc pas de prob de réseau.

Je ne sais pas si c'est le soft ou autres raisons.

C'est dommage car il est vraiment bien ce soft mais si c'est pas fiable, pas utilisable hélas...

[réponse de damien, le 19/10/2023 à 20h09]

Les paramètres de timeout par défaut ont peut-être besoin d'être ajustés, as-tu jeté un coup d'œil à la fenêtre de configuration ?

Certains problèmes peuvent aussi être dus au paramétrage du pare-feu des machines distantes.

Maintenant si l'appli ne te convient pas, aucun souci : je n'oblige personne à l'utiliser ! cligne


Réaction n°47 

par Rodolphe le 13/10/2023 @ 09:53

Bonjour

Les popup et MSG fonctionnent maintenant. Desole.

Une suggestion egalement serait de faire des templates pour plusieurs types de monitoring. genre un templkate pour les CPU, un pour la RAM, un pour les ping et un pour les services.

Comme ca, quand on veut changer la config pour un type, on le fait d'un coup pour toutes les machines.

Super soft anti-usine a gaz.

[réponse de damien, le 13/10/2023 à 17h47]

J'ai évoqué la notion de modèles de machines il y a plusieurs années (déjà à l'époque de LanAlertCenter, le prédécesseur de DipiLanAlert) mais je ne l'ai pas encore implémentée.

Ça viendra peut-être d'ici ma retraite ! cligne


Réaction n°46 

par Rodolphe le 12/10/2023 @ 09:47

Bonjour encore

J'ai teste les fonction de pop up  et fenetre win pour les alertes et aucun ne fonctionne.

Je suis sous W10

Si vous avez une suggestion...

Merci beaucoup d'avance

[réponse de damien, le 12/10/2023 à 21h02]

Jette un coup d'œil au manuel utilisateur ou fais une recherche ici-même dans les premières pages : ce n'est pas un bug mais une méconnaissance des principes de base de l'appli.


Réaction n°45 

par Rodolphe le 12/10/2023 @ 09:17

Bonjour

En effet, il faut arreter le service avant la copie.

Merci beaucoup.

Autre chose qui est un peu embetant, c*est que je suis en train de faire une arbo de ce type:

Dossier avec le nom du serveur qui a la fonctionnalite PING

En dessous, je veux mettre un dossier Disques et dessous les differents disques.

Je m'apercois que le soft refuse 2 fois le meme nom genre CPU, C:, etc...

Du coup c'est tres embetant.

Avez-vous une suggestion a part chaque fois mettre le nom du serveur devant chaque composant ?

[réponse de damien, le 12/10/2023 à 21h00]

Oui, je sais que c'est casse-pieds mais il n'est actuellement pas possible d'avoir des doublons dans les noms des dossiers/machines.

J'essayerai de revoir ça à l'occasion.


Réaction n°44 

par Rodolphe le 11/10/2023 @ 17:37

Bonjour

Merci beaucoup pour ce soft.

Une suggestion:

Il y a quelque chose qui serait tres utile c'est que des elements qui se trouvent dans des sous dossiers puiissent heriter par exemple de l'adresse IP.

De cette Maniere, lorsqu'on configure differents elements de surveillance d'une machine (CPU, Disk, RAM, etc...), on pourrait dupliquer tout le dossier et juste changer l'IP a la racine.

[réponse de damien, le 11/10/2023 à 17h41]

C'est prévu pour une prochaine version. cligne

Sauf que ce n'est pas applicable pour tous les types de tests (web en particulier).