Ce site dans votre langue

French English Afrikaans Albanian Amharic Arab Armenian Azerbaijan Basque 
Belarusian Bengali Bosnian Bulgarian Burmese Catalan Cebuano Chichewa Chinese (Simplified) 
Chinese (Traditional) Cingalais Corsica Croatian Czech Danish Dutch Esperanto Estonian 
Finnish Gaelic (Scotland) Georgian German Greek Haitian creole Hawaiian Hebrew Hindi 
Hungarian Icelandic Igbo Indonesian Irish Italian Japanese Kazakhstan Khmer 
Kirghiz Korean Kurdish Laotian Latvian Lithuanian Luxemburgish Macedonian Malaysian 
Maltese Mongolian Nepalese Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian 
Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Tagalog Tajikistan Thai Turkish 
Ukrainian Uzbek Vietnamese 

Plugin TranslatorBox par Dipisoft
Merci à Google Traduction

Recherche sur ce site
Recherche sur ce site
Dons / Contributions

A titre d'information, l'hébergement et le nom de domaine de ce site me coûtent 87€/an, montant non atteint en dons ces 2 dernières années.

Alors si vous souhaitez participer...

... vous rejoindrez ainsi la

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
MM9L
Recopier le code :
484 Abonnés
Traductions des logiciels

La traduction d'un des logiciels est inexacte ?


Le logiciel que vous utilisez n'est pas traduit dans votre langue ?


Vous êtes en mesure d'apporter votre aide à Dipisoft ?


Alors rendez-vous sur la page des fichiers de langues et rejoignez la liste des contributeurs !
Visites

 1861842 visites

 2 visiteurs en ligne

Réseaux sociaux
dipiquery01.png dipiquery02.png dipiquery03.png

Voilà des années que cet outil stagne dans mes cartons alors que je l'utilise quasi quotidiennement. Pourquoi, allez-vous me demander ? Parce qu'à mes yeux il est loin d'être parfait. Alors pourquoi choisir de le publier maintenant, allez-vous me répondre ?! Tout simplement car je pense qu'il est assez mature et stable pour être mis entre les mains d'autres utilisateurs...

Bon, l'introduction est terminée, passons à quelques explications sur l'outil, notamment à quoi il sert.

DipiQuery est un petit logiciel de "requêtage". En d'autres termes, c'est un outil qui vous permettra d'écrire et exécuter des requêtes sur vos bases de données. Sur tous types de bases de données en fait. Qu'il s'agisse de simples fichiers textes formatés, de données contenues dans un fichier Microsoft Excel, de bases de données Microsoft Access, dBase ou de bases plus professionnelles tel que Microsoft SQL Server, Oracle, MySQL, PostgreSQL, DB2, Informix ou autres, pour peu que vous installiez le pilote ODBC (32 bits) correspondant.

DipiQuery est léger (le binaire principale ne pèse moins d'un Mo) et portable. Il requiert toutefois la présence d'un Framework .NET 4.

Voici ces principales fonctionnalités :

  • accès à tous types de SGBD
  • éditeur de requêtes en mode interface multi-documents (MDI)
  • éditeur avec colorisation syntaxique
  • éditeur avec repérage du niveau des parenthèses
  • explorateur de structure (détail des schémas/tables/champs d'une base de données)
  • synchronisation des déplacements dans les grilles de résultat
  • export du résultat possible vers Microsoft Excel si ce dernier est présent
  • et pas mal d'autres petites choses à découvrir à l'usage...

Grâce à cet outil sans prétention, vous pourrez accéder à vos bases de données, peu importe le SGBD, à partir de la même interface. Plus besoin de passer de Toad à PgAdmin en passant par PhpMyAdmin (hormis pour les fonctionnalités d'administration) ou autres outils dédiés à un seul SGBD.

La prise en main est simple, en conséquence il n'y a pas de manuel d'utilisation. L'outil est fourni avec un jeu de données et quelques requêtes, regroupés dans le sous-dossier test. Pour accéder à vos propres bases de données, utilisez la fenêtre de configuration de l'outil pour créer les sources de données (il y a des modèles dans lesquels vous aurez à remplacer les informations entourées de "#"). Bien entendu, il vous faudra au préalable installer les pilotes ODBC (32 bits) correspondants ; si nécessaire vous devrez ajuster le nom du pilote défini par défaut dans le modèle...

N'hésitez pas à poser vos questions ici-même si vous rencontrez des problèmes.

Une dernière chose : l'exécution des requêtes ne peut pas passer à travers un proxy.

Pour la petite histoire :

  • j'ai développé la première version de cet outil en 1995, en VisualBasic 3 à l'époque. Il portait alors le nom de "Cervo" pour Conception et Exécution de Requêtes Via Odbc.
  • peu après, j'ai porté le code en VisualBasic 4, version 16bits, l'outil devant fonctionner aussi bien sous Windows NT4 que sous Windows 3.11. Cette version était encore utilisée il y a quelques années, sous Windows XP. Elle a d'ailleurs subi des évolutions jusqu'à il y a peu de temps...
  • parallèlement, j'ai entrepris une ré-écriture totale de l'outil en VisualBasic 5. Doté d'une interface multi-documents et de la colorisation syntaxique notamment, la diffusion de ce "Cervo32" est restée quasi confidentielle car cette version ne couvrait pas toutes les fonctionnalités de son ainée.
  • plus récemment, j'ai profité de mes vacances d'été 2014 pour ré-écrire à nouveau l'outil, en C# cette fois. Quasi iso-fonctionnelle à Cervo32 pour le moment, elle va continuer à évoluer en fonction des besoins exprimés. La version précédente (Cervo32) est abandonnée, idem pour la version 16 bits (en VB4) qui était toujours en production à mon boulot jusqu'à l'arrivée récente de Windows 7.
  • enfin, en juillet 2017 j'ai décidé de publier cet outil sur mon site, après l'avoir rebaptisé DipiQuery.

Attention : certains antivirus réagissent au téléchargement de cet outil, annonçant une menace (variante de "MSIL/Packed.Confuser.N"). Cela est lié au fait que l'appli est "obfusquée" pour ne pas permettre sa décompilation. Une méthode également utilisée par les créateurs de virus, malheureusement. Inutile de me le signaler, je suis au courant. Je vous certifie que tous mes produits sont sains, alors soit vous me faites confiance, soit vous devrez vous passer de cet outil. frown

  Télécharger ce logiciel (version portable ZIP)


Liens vers les pages de téléchargement des pilotes ODBC des principaux SGBD (choisir la version x86 / 32 bits) :


Date de création : 26/08/2017 @ 16:35
Catégorie : Logiciels - Aide à l'administration
Page lue 1595 fois


Réactions à cet article

Réaction n°3 

par Dadasuprem le 23/09/2017 @ 10:36

Hello, smile

Petit retour concernant la connexion a PGSQL (bien plus rapide que pgAdmin en passant que pgAdmin v3 et la pgAdminv4 j'en parle même pas...)

Voici la conf utilisé si ça peut aider :

Driver={PostgreSQL UNICODE} Server=IP_OR_NS Database=BDD_NAME Port=Port Uid=%login% Pwd=%password%

L'historique fait gagner énormément de temps si vous effectuez des requêtes répétitives (6 pour ma part). Mais je n'ai pas trouvé de réglages pour en gérer le nombre min/max.

Est-ce qu'il y a une limite dans la MRU du fichier ini ?

Merci.

[réponse de damien, le 24/09/2017 à 10h17]

Il est effectivement préférable d'utiliser le driver {PostgreSQL Unicode} au lieu de {PostgreSQL} tout court qui est proposé dans le modèle (liste déroulante en haut à droite de la fenêtre "Configuration source").

En ce qui concerne le nombre de MRU (derniers fichiers utilisés), il est actuellement figé à 10 entrées mais je suis d'accord sur le fait que cette valeur pourrait être paramétrable. C'est une valeur choisie arbitrairement, sans contrainte technique.

Je corrigerai ces deux points dans la prochaine version. wink


Réaction n°2 

par jacques le 02/09/2017 @ 11:49

Bonjour Damien,smile

merci pour ce nouveau logiciel.

Je ne sais même pas comment le faire fonctionner.eek

J'ai des bases MySql.

mais je ne sais même pas faire marcher les "*.test" !!! rolleyes

j'ai mis assez de smilleys ? wink

[réponse de damien, le 02/09/2017 à 13:03]

C'est assez simple en fait.

Pour commencer, tu peux ouvrir les requêtes d'exemple fournies dans le dossier test. Il y en a une qui "attaque" une base Microsoft Access, une autre un fichier Microsoft Excel, un fichier dBase et les deux dernières accèdent à des fichiers text formatés.

Ensuite, pour "attaquer" tes propres bases de données, il te faudra configurer les sources de données correspondantes via la fenêtre de configuration de l'application. Mais en prérequis tu devras avoir installé le pilote ODBC (32 bits) correspondant... Une fois tout ceci fait, tu pourras écrire et exécuter tes requêtes...

N'hésite pas à me recontacter si tu as besoin d'explications complémentaires.


Réaction n°1 

par Dadasuprem le 26/08/2017 @ 23:40

smile

Très bonne idée cet outil ! Merci Damien.

Je vais le tester demain sur MSSQL et Postgre mais je suis quasiment certain qu'il sera plus réactif que les outils fourni par les éditeurs de ces BDD. wink

[réponse de damien, le 27/08/2017 à 09h01]

Merci pour ces encouragements.

Enfin bon, ne t'attends quand même pas à quelque chose d'extraordinaire. C'est juste un petit outil sans prétention qui a pour but principal de pouvoir "attaquer" différents SGBD sans devoir faire appel à autant d'outils... et ce gratuitement bien sûr.