En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Dipiscan // Scan du réseau permettant de récupérer diverses informations et d'agir sur les postes distants

dipiscan01.pngdipiscan02.png
français anglais allemand espagnol italien portugais russe   (pour contribuer, rendez-vous sur la page des fichiers de langues)

Dipiscan est un outil qui va vous permettre d'analyser les appareils connectés à votre réseau. Du moins ceux qui sont configurés pour ne pas rester "masqués".

Outre les informations habituelles (adresse IP, adresse MAC, utilisateur connecté, etc.) que la plupart des autres outils du même genre remontent, Dipiscan offre en plus la possibilité de configurer le rapatriement d'infos complémentaires (extraites de la base de registre distante ou par des requêtes WMI/SNMP). Ceci se fait très facilement via la fenêtre de configuration de l'outil.

Vous avez été fan d'IPScan32 ? Alors vous allez adorer Dipiscan ! cligne Pourquoi suis-je aussi sûr moi ? Ma réponse en quelques points :

  • son ergonomie, très proche de celle d'IPScan32 pour que vous ne soyez pas trop perturbé,
  • son look, légèrement modernisé,
  • ses fonctionnalités, enrichies par l'intégration de celles de WakeOnLan,
  • son fonctionnement qui ne s'appuie plus sur les commandes du DOS (PING, NBTSTAT, ARP, NSLOOKUP) dont l'utilisation pouvait poser des problèmes sur des versions de Windows "localisées" (traduites dans une autre langue que le français ou l'anglais),
  • son paramétrage, permettant de configurer plus finement les analyses,
  • son mode ligne de commandes (DipiscanBatch.exe), pour ceux qui ont besoin d'automatiser l'analyse de scan,
  • son utilisation en mode "portable", donc l'absence d'installeur,
  • mais surtout : sa rapidité, car Dipiscan n'est pas une évolution d'IPScan32 : c'est un nouvel outil totalement repensé et ré-écrit dans un langage de développement moderne. Fini le VB5 de pépère, place au C# et au multi-threading ! Résultat : quand l'analyse d'un brin nécessitait auparavant entre 3 minutes et 5 minutes, voire parfois plus, elle est à présent bouclée en 10 à 20 secondes ! Et ce en remontant autant d'informations qu'avant, si ce n'est plus.

Bref, je pense qu'il n'est pas nécessaire de faire un plus long discours, je vous laisse découvrir le remplaçant d'IPScan32 (qui est définitivement abandonné).

En plus d'être disponible sous forme d'une archive ZIP, depuis la v2.6 Dipiscan est également disponible sous forme d'un package avec installeur. A noter que cette dernière ne nécessite pas de droits d'administrateurs puisqu'elle s'installe par défaut dans le profil de l'utilisateur (%localappdata%\Programs\Dipisoft).

Pour fonctionner, Dipiscan et DipiscanBatch (une version "lite" utilisable en mode ligne de commande) ont besoin du Framework .NET 4.5.2 minimum...

Attention : certains antivirus réagissent au téléchargement de cet outil, annonçant une menace (variante de "MSIL/Packed.Confuser.N"). Cela est lié au fait que l'appli est "obfusquée" pour ne pas permettre sa décompilation. Une méthode également utilisée par les créateurs de virus, malheureusement. Inutile de me le signaler, je suis au courant. Je vous certifie que tous mes produits sont sains, alors soit vous me faites confiance, soit vous devrez vous passer de cet outil. pas ma faute


Télécharger Télécharger ce logiciel (version installeur)
Télécharger Télécharger ce logiciel (version portable ZIP)


Date de création : 30/03/2014 @ 10:32
Dernière modification : 14/02/2021 @ 17:49
Catégorie : - Aide à l'administration
Page lue 47350 fois
 

Réactions à cet article

Réaction n°46 

par mightymax62 le 17/12/2015 @ 11:41

Bonjour Damien,

Je viens de découvrir tes logiciels récemment, surtout dipiscan...
 Je l'ai installé sur un parc d'une centaine de postes.
 Il fonctionne très bien, mais j'aimerai savoir s'il existe/existera une fonction pour avoir l’état du parc en "temps réel" postes allumés/éteints par rapport à une liste de postes définie (en gros j'aimerai importé la liste de tous les postes et que dipiscan analyse que cette liste de poste et non pas la plage du réseau, pour le moment je vois la fonction Exporter mais pas d'importation triste )
En tout cas merci  pour ton travail, et vivement la prochaine version...

[réponse de damien, le 18/12/2015 à 00h10]

A la première question, je répondrai à priori non, Dipiscan n'est pas prévu pour cet usage. La "supervision", puisque c'est de cela qu'il s'agit au vu de ce que tu décris de ton besoin, c'est du domaine de LanAlertCenter.

Maintenant, si tu veux analyser ponctuellement une liste de machines, tu peux tout à fait le faire. Deux méthodes s'offrent à toi :

  • soit en utilisant l'option "Liste d'adresses, de plage ou de noms de machines" de la liste déroulante "Plage de" de l'onglet Scan. Une fenêtre s'ouvre dans laquelle tu pourras coller la liste des adresses/plages/noms.
  • soit en faisant directement un coller (CTRL+V) dans l'onglet "Suivi parc"

Dans les 2 cas, il te faudra ensuite cliquer sur le bouton "Analyser".

Cela répond-il à ton besoin ?


Réaction n°45 

par MANITOU29 le 06/12/2015 @ 10:45

Bonjour et bravo pour DIPISCAN

Je suis impatient de la publication d'une nouvelle version intégrant la gestion des doublons dans le suivi de parc
le besoin est de scanner régulièrement afin de se constituer un inventaire du parc complet en fonction des allumages et extinction des postes
Sinon , est il possible de récupérer des informations concernant les ports et switchs ?

Cordialement

[réponse de damien, le 06/12/2015 à 10h56]

La version actuelle n'offre pas de possibilité de remonter ce genre d'info.

En revanche, la prochaine permet de configurer des analyses SNMP. Reste à savoir si cela te permettra d'extraire les infos souhaitées...


Réaction n°44 

par Hubert_RUET le 18/09/2015 @ 10:03

Bonjour,
Après installation de DipiScan et lors du premier lancement, le téléchargement du fichier oui.txt (liste des Fabricants des adaptateurs réseau), comment faire pour le récupérer ?
Merci de votre réponse

[réponse de damien, le 18/09/2015 à 13:16]

Apparemment le lien a changé... je vais publier une nouvelle version de Dipiscan mais en attendant tu peux télécharger le fichier par le lien suivant et le placer dans le dossier dans lequel se trouve Dipiscan : http://standards-oui.ieee.org/oui.txt


Réaction n°43 

par sijbenoit le 03/09/2015 @ 09:30

Nickel !
beau travail. merci !

[réponse de damien, le 03/09/2015 à 18h35]

Merci pour le compliment, c'est toujours agréable. cligne


Réaction n°42 

par Foxi le 02/09/2015 @ 16:03

Bonjour,
il est vrai que la nouvelle version est beaucoup beaucoup beaucoup plus rapide.
Néanmoins, il est étrange qu'après un scan, il affiche plusieurs fois les mêmes noms de PC avec les mêmes informations.
Est-il normal d'avoir des doublons?

[réponse de damien, le 02/09/2015 à 22:00]

Non, ce n'est pas normal... sauf si les machines concernées sont dotées de plusieurs interfaces réseau... Rien ne t'empêche de vérifier avec une autre appli ou en ligne de commandes par des PING et NBTSTAT.

S'il s'avère qu'il y a réellement une anomalie, n'hésite pas à me remonter l'info, j'investiguerai.


Réaction n°41 

par AmiralJP le 27/08/2015 @ 12:33

Bonjour,

Je viens de télécharger et installer Dipiscan v1.0 sur un serveur Windows 2008 SR2 mais cela ne fonctionne pas. Le message d'erreur est :

Description :

Stopped working

Signature du problème :

Nom d’événement de problème: CLR20r3

Signature du problème 01: dipiscan.exe

Signature du problème 02: 1.0.5202.17073

Signature du problème 03: 5337d5d2

Signature du problème 04: Dipiscan

Signature du problème 05: 1.0.5202.17073

Signature du problème 06: 5337d5d2

Signature du problème 07: 5b

Signature du problème 08: 91b

Signature du problème 09: System.IO.FileNotFoundException

Version du système: 6.1.7601.2.1.0.272.33

Identificateur de paramètres régionaux: 1036

Lire notre déclaration de confidentialité en ligne :

http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=104288&clcid=0x040c

Si la déclaration de confidentialité en ligne n’est pas disponible, lisez la version hors connexion :

C:Windowssystem32fr-FRerofflps.txt

Merci pour votre aide, Cordialement.

[réponse de damien, le 01/09/2015 à 19h16]

La fonctionnalité Framework .NET 3.5 est-elle bien installée ?


Réaction n°40 

par NVu le 04/05/2015 @ 12:36

Bonjour Damien.
Pour faire un test, je viens d'utiliser Dipiscan 1.0 sur la plage d'adresses Ip de mon réseau local.
J'ai été surpris par la ligne d'une machine pour laquelle aucun nom DNS n'est apparu, d'autant plus qu'en faisant un "ping -a" j'ai pu constater qu'il s'agissait en fait d'un mobile Blackberry.
D'où me viennent ces 2 interrogations :
- Je vois sur le site que Dipiscan n'utilise plus les commandes du DOS (PING, NBTSTAT, ARP, NSLOOKUP) pour des raisons de localisation.
  Peut-être qu'en absence de réponse par les nouvelles commandes utilisées, celles-ci pourraient sans doute compléter les résultats obtenus.
- Pour chaque ligne (donc chaque adresse Mac), serait-il possible de rajouter une colonne qui permettrait la saisie d'un commentaire libre (ex: Le PC de Damien) ?

[réponse de damien, le 04/05/2015 à 20h08]

Je vais voir pour la résolution du nom DNS car je reconnais que la méthode actuelle ne convient pas.

En ce qui concerne le commentaire, c'est déjà présent dans la prochaine version qui sera publiée lorsqu'elle sera finalisée. L'information est conservée associée à l'adresse MAC, de ce fait, le commentaire est automatiquement rapatrié lors d'un scan (par exemple) si il existe.


Réaction n°39 

par Ryo_ le 17/04/2015 @ 15:19

Merci Damien,


c'est limpide, clair et sa fonctionne nickel. Je suis en train de voir de mon coté pour la partie "dons" car tu le mérite vraiment.


Bien à toi et un très bon weekend.

[réponse de damien, le 17/04/2015 à 21h28]

Tant mieux si avec ces éléments ça peut te permettre (mais aussi au autres utilisateurs) d'acquérir de l'autonomie pour affronter les prochains besoins.


Réaction n°38 

par Ryo_ le 16/04/2015 @ 09:53

re-bonjour,


super et merci sa fonctionne nickel. Par contre, aurait tu la même commande personnalisé mais pour l'utilisation de la commande "netsh" sur un pc distant.

Exemple : netsh -r %ip% interface ip show config

- Et idem que précédemment, tu indique "cmd.exe /k" à quel endroit dans le script ?

C'est la seule commande que je n'arrive pas à intégrer. Je t'en demande beaucoup, désolé...... mais en tout cas merci beaucoup pour le temps que tu passe pour nous ^^


- A l’occasion, si tu veux, je pourrait publier toutes les commandes réseaux personnalisées ici si tu est ok.


Bien à toi,

[réponse de damien, le 16/04/2015 à 19h29]

De manière générale, si tu lances autre chose qu'une appli présentant une interface graphique, une commande DOS par exemple, celle-ci rendra la main une fois son travail effectué. La fenêtre d'invite de commande créée par le système se fermera alors automatiquement, c'est logique.

Pour éviter ça, il faut lancer ladite commande/application via une fenêtre d'invite de commande créée explicitement avec un paramètre demandant de ne pas fermer la fenêtre. C'est vrai pour les commandes personnalisées configurables dans certaines de mes applis mais pas uniquement. Exemple : lance un ping 127.0.0.1 depuis la fenêtre Démarrer/exécuter et regarde ce qu'il se produit ; maintenant lance un cmd /k ping 127.0.0.1. Vu ?

Pour en venir à ton netsh : en principe la commande accepte en paramètre le nom ou l'ip d'une machine mais dans les faits, je n'ai pas réussi à le faire fonctionner (erreurs "Le serveur RPC n'est pas disponible" et "Le chemin réseau n'a pas été trouvé" à chaque tentative). Bref, si cela fonctionnait, ton netsh -r %ip% interface ip show config s'exécuterait et la fenêtre se fermerait immédiatement. En ajoutant le cmd /k au début de la commande ce serait bon.

Pour contourner le problème mentionné ci-dessus, on peut passer par psexec comme on l'a déjà fait avec ipconfig, sans oublier de passer par l'intermédiaire du cmd pour que la fenêtre ne se ferme pas. On obtient donc ceci : psexec %ip% cmd.exe /k netsh interface ip show config

La commande personnalisée utilise psexec pour lancer un interpréteur de commande (en mode "persistant" grâce au /k) sur la machine distante et celui-ci exécute la commande netsh passée en paramètre.

J'espère que c'est assez clair cette fois.


Réaction n°37 

par Ryo_ le 15/04/2015 @ 14:07

Bonjour,


Pour revenir sur la demande de Lools  je rencontre un problème presque similaire.

En fait j'ajoute la commande personnalisé suivante :
C:\PSTools\psexec \\%ip% ipconfig /all

jusque la pas de problème. Cependant, je n'arrive pas à bloquer la fenêtre cmd...
Aurait tu un moyen qui fonctionnerait pour que je puisse y intégrer d'autre commande ? et cela en affichage directe, sans le copier dans un fichier.

PS: il n'y a que 05 variables possibles ?

Bien à toi,

[réponse de damien, le 15/04/2015 à 20h09]

Il suffit de lancer la commande IPCONFIG depuis l’interpréteur de commandes MS-DOS (cmd.exe) sans oublier son argument /k pour que la fenêtre ne se ferme pas automatiquement : psexec \\%ip% cmd.exe /k ipconfig /all

Simple non ?

Oui, il n'y a actuellement que 5 variables utilisables, correspondant aux champs les plus utilisés.