En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Dipiscan // Scan du réseau permettant de récupérer diverses informations et d'agir sur les postes distants

dipiscan01.png dipiscan02.png Dipiscan est multilingue mais ne possède actuellement que très peu de traductions :
  • Français (OK, référence)
  • Anglais (à contrôler)
  • Allemand (à contrôler)
  • Espagnol (à contrôler)
  • Italien (à contrôler)
  • Portugais (à contrôler)
  • Russe (à contrôler)
Si vous souhaitez compléter les fichiers existants ou ajouter de nouvelles traductions, rendez-vous sur la page des fichiers de langues.
français anglais allemand espagnol italien portugais russe

Vous avez été fan d'IPScan32 ? Alors vous allez adorer Dipiscan ! cligne Pourquoi suis-je aussi sûr moi ? Ma réponse en quelques points :

  • son ergonomie, très proche de celle d'IPScan32 pour que vous ne soyez pas trop perturbé,
  • son look, légèrement modernisé,
  • ses fonctionnalités, enrichies par l'intégration de celles de WakeOnLan,
  • son fonctionnement qui ne s'appuie plus sur les commandes du DOS (PING, NBTSTAT, ARP, NSLOOKUP) dont l'utilisation pouvait poser des problèmes sur des versions de Windows "localisées" (traduites dans une autre langue que le français ou l'anglais),
  • son paramétrage, permettant de configurer plus finement les analyses,
  • son mode ligne de commandes (DipiscanBatch.exe), pour ceux qui ont besoin d'automatiser l'analyse de scan,
  • son utilisation en mode "portable", donc l'absence d'installeur,
  • mais surtout : sa rapidité, car Dipiscan n'est pas une évolution d'IPScan32 : c'est un nouvel outil totalement re-pensé et ré-écrit dans un langage de développement moderne. Fini le VB5 de pépère, place au C# et au multi-threading ! Résultat : quand l'analyse d'un brin nécessitait auparavant entre 3 minutes et 5 minutes, voire parfois plus, elle est à présent bouclée en 10 à 20 secondes ! Et ce en remontant autant d'informations qu'avant, si ce n'est plus.

Bref, je pense qu'il n'est pas nécessaire de faire un plus long discours, je vous laisse découvrir le remplaçant d'IPScan32 (qui disparaîtra donc bientôt).

Pour fonctionner, Dipiscan et DipiscanBatch ont besoin du Framework .NET 4.5.2 minimum...

Attention : certains antivirus réagissent au téléchargement de cet outil, annonçant une menace (variante de "MSIL/Packed.Confuser.N"). Cela est lié au fait que l'appli est "obfusquée" pour ne pas permettre sa décompilation. Une méthode également utilisée par les créateurs de virus, malheureusement. Inutile de me le signaler, je suis au courant. Je vous certifie que tous mes produits sont sains, alors soit vous me faites confiance, soit vous devrez vous passer de cet outil. pas ma faute


Télécharger Télécharger ce logiciel (version portable ZIP incluant Dipiscan.exe et DipiscanBatch.exe)


Date de création : 30/03/2014 @ 10:32
Dernière modification : 22/03/2020 @ 14:25
Catégorie : - Aide à l'administration
Page lue 19298 fois
 

Réactions à cet article

Réaction n°75 

par Flavien le 17/01/2019 @ 16:40

Bonjour et bonne Année !

Juste pour informer l'auteur de ce programme bien utile que le lien vers le fichier "oui.txt" a changé.

Apparemment c'est désormais : standards-oui.ieee.org/oui.txt

Il n'est pas possible de mettre à jour la liste des équipements depuis le programme. Il y a peut-être une astuce pour lui donner un autre chemin mais je ne la trouve pas.

[réponse de damien, le 17/01/2019 à 18h09]

A moins que tu utilises une ancienne version de l'appli, il n'y a pas de chemin erroné. 

La mise à jour du référentiel des fabricants est assurée par l'application sur déclenchement manuel de l'utilisateur (lien "Mettre à jour" de la fenêtre "Liste des fabricants d'adaptateurs réseau" accessible depuis le menu "Outils"). Cette opération télécharge le fichier "oui.dat" sur mon site ; celui-ci étant généré toutes les nuits à partir du fichier "oui.txt" récupéré quotidiennement sur le site officiel ("http://standards-oui.ieee.org/oui.txt").

dipiscan_maj_oui.png

Je ne vois pas où est le problème. Je viens de tester la mise à jour il y a quelques minutes et ça fonctionne correctement. pas ma faute


Réaction n°74 

par Jean le 23/12/2018 @ 15:35

Bonjour,

Etant utilisateur de IPScan32, j’ai besoin de VNC pour prendre la main d’un PC distant

Au quel voici la commande qui fonctionne avec IPScan32 :

C:\Program Files (x86)\UltraVnc-Client-105-Fr\vncviewer.exe %IP%

Es ce que je suis passe a cote de quelque chause, parce que cette commande ne fonctionne pas

Avec Dipiscan V2.2,

Réponse Dipiscan : une erreur a été rencontrée : le fichier spécifié est introuvable.

Cordialement

[réponse de damien, le 07/01/2018 à 19h12]

Tout d'abord, désolé du retard de ma réponse, j'avais totalement zappé ton message.

La réponse est simple : il suffit d'entourer de double-quotes le chemin/nom de l'exécutable car celui-ci contient des caractères spéciaux (espaces en la circonstance). Donc de remplacer ce que tu as actuellement par :

"C:\Program Files (x86)\UltraVnc-Client-105-Fr\vncviewer.exe" %IP%

Encore désolé pour le retard de ma réponse.


Réaction n°73 

par Belline le 07/12/2018 @ 12:34

Bonjour,

Est-il possible de récupérer l'adresse MAC dans un format compatible avec la commande netsh ? (Dans le but de scripter via le clic droit dans dipiscan les réservations ou libérations DHCP)

L'adresse MAC devant être d'un seul tenant sans séparateur.

Merci

[réponse de damien, le 07/12/2018 à 19h07]

Ça peut s'envisager, je vais voir ça.

En attendant tu peux utiliser un petit script ou un batch pour supprimer les "-" (ou les ":", selon le séparateur choisi) avant d'invoquer netsh.

Un exemple en batch :

setlocal EnableDelayedExpansion

set $v=%1
set $v=!$v:-=!

echo !$v!

Voilà, n'hésite pas si tu as besoin d'aide.


Réaction n°72 

par Laima45 le 16/11/2018 @ 09:26

Bonjour,

C'est un super logiciel que j'utilise régulièrement au boulot.

Merci d'avance.

[réponse de damien, le 16/11/2018 à 13h44]

Merci pour le compliment, mais pourquoi ce "merci d'avance" ? pas compris


Réaction n°71 

par Jean-Paul le 20/08/2018 @ 18:31

Bonjour Damien, 

J'ai découvert et utilisé Dispiscan dans un cadre professionnel, puis domestique désormais (je suis fan de raspberry ...cool)

Je voulais te remercier pour cet outil formidable, si utile et si facile d'utilisation. Je sais l'investissement que représente tous les outils que tu développes, et te rendre hommage : Bravo

PS: Je pense qu'on s'est croisé dans une vie antérieure ... coucou​​​​

[réponse de damien, le 21/08/2018 à 06h55]

Merci pour les compliments, ça fait toujours plaisir.

Pour info, je bosse actuellement sur la prochaine version de Dipiscan qui devrait sortir d'ici peu. Même si je consacre moi-aussi pas mal de temps à mon Pi 3 et celui que je viens de préparer pour un ami qui bavait devant le mien (en utilisation comme média-center).

Et oui, je confirme que nous nous sommes croisés dans une vie antérieure... avant que je quitte MRF en juillet 2001. A moins que tu sois un homonyme, mais je n'y crois pas trop. Après tout, moi j'en ai plusieurs qui "officient" sur le net, alors que mes nom/prénom ne sont pas si courants que ça.

J'espère que ta retraite se passe bien. Bonne continuation. coucou


Réaction n°70 

par Thomas le 04/08/2018 @ 18:34

Bonjour Damien,

C'est en cherchant un outil pour du WOL que je suis tombé sur ton site, et que j'ai découvert tes outils. Bravo et merci, je dois dire que les perfomances du DiPiScan sont impressionnantes! 

Je gère un réseau avec des switchs en cascades, des VLANs spécifiques, etc..., et je songeais à utiliser du SNMP pour retracer la topologie du réseau chez nous (donc qui/quoi est derrière quel swich/port), mais n'étant pas expert, je ne suis pas sûr que cela pourrait fonctionner, qu'en pense-tu? 

Merci d'avance

Thomas

[réponse de damien, le 05/08/2018 à 09h38]

Je ne suis pas non plus expert dans le domaine du SNMP, loin s'en faut ! Je ne l'utilise que très rarement et en interrogeant simplement les OID dont j'ai besoin. D'où l'ajout de cette fonctionnalité dans les "colonnes personnalisées".

Désolé. pas ma faute


Réaction n°69 

par Jean-seb le 28/06/2018 @ 16:19

Bonjour.

J'utilisai il y a un certain temps déjà ce logiciel qui fonctionnait plutôt bien, mais je rencontre aujourd'hui des difficultés.

Je souhaiterai que le ping se lance en continu sur certaines IP. Quand je vais voir dans les options, visiblement par défaut il semble que le ping se lance toutes les 5s. Or se n'est pas la cas pour moi. Aurais-je loupé quelque chose?

De plus est-il possible de sortir un historique d'une ou plusieurs machines avec horodatage afin de pouvoir analyser les déconnexions éventuelles?

Merci d'avance pour vos réponses.

[réponse de damien, le 28/06/2018 à 18h51]

J'ai l'impression que tu confonds les outils... Dipiscan ne fait pas d'analyse en continu, c'est plus un outil de "découverte" réseau.

Peut-être parles-tu de LanAlertCenter qui est plus orienté supervision : avec lui tu peux définir un délai entre 2 analyses d'une machine et choisir plusieurs mode de reporting (fenêtre "popup", mail, journalisation dans un fichier).

Ou alors tu as utilisé encore un autre soft qui n'est pas de moi... et là je ne peux rien pour toi. pas ma faute


Réaction n°68 

par Andre le 19/06/2018 @ 18:29

Bonjour Damien, 

j'utilise dipiscan dans un réseau d'école (et je n'ai pas de formation particulière en informatique)...

Ce soft me soulage vraiment au quotidien.

Mais.... une série de PC ne sont pas "reconnus" lors d'un scan. Cela peut arriver lorsque la découverte du réseau n'est pas activée. Donc j'ai activé bien entendu. Mais rien à faire pour quelques pc réfractaires...... Une piste? 

Merci!

[réponse de damien, le 19/06/2018 à 20h28]

Généralement ce sont les PC sur lesquels le firewall est activé et est configuré avec des règles très restrictives.

Jette un coup d’œil à la FAQ de mon site, tu y trouveras un script à exécuter sur ces machines pour qu'elles soient un peu plus "ouvertes au dialogue". Attention, le script en question est à utiliser à partir de Vista. Si tes machines sont sous XP, il faudra voir par toi-même.


Réaction n°67 

par bibi03 le 15/02/2018 @ 16:10

Bonjour,

super produit que je viens de découvrir, je n'ai qu'un petit regret concernant l'exportation en fichier txt ,tel que, ces fichiers ne s'importent pas aisément sur excell, ou bien je n'ai pas encore trouvé.

Mais ceci n'enleve rien à la qualité globale du produit.

merci

[réponse de damien, le 15/02/2018 à 19h20]

Si tu fais un export, l'import dans Excel est on ne peut plus simple puisque tu n'as qu'à "glisser" le fichier .txt obtenu vers le tableur. Tu récupères toutes les infos à l'exception des en-têtes des colonnes.

Si c'est ça qui te gène, sache que j'ai prévu d'ajouter un export en .csv qui inclura les en-têtes. Mais pour l'heure, je me consacre pleinement à une autre appli.


Réaction n°66 

par Matthieu le 19/01/2018 @ 12:25

Bonjour,

Je vous contacte pour vous signaler un problème très ennuyeux que je n'ai décelé que récemment sur Dipiscan 2.1 et qui était déjà présent dans les versions précédentes, mais dont je n'avais pas encore trouvé l'issue.

Le souci est le suivant : - J'ai un parc de 150 machines en DHCP dynamique, mais toutes ne sont pas répertoriées dans le fichier de mon parc - En admettant que j'ai 100 machines dans mon fichier - Je scanne ma plage réseau, je trouve 20 nouvelles machines que je n'ai pas et 10 que j'ai déjà - Lors de l'ajout au parc, le programme me demande si je veux ajouter simplement ou mettre à jour les entrées - Je fais mettre à jour les entrées pour ne pas avoir de doublon - OR à ce moment précis, Dipiscan ne met pas à jour les machines par leur nom de machine ou par la MAC mais par leur adresse IP !!

Ceci est un très gros problème car la comparaison des mises à jours d'entrées ne doit pas se faire sur l'IP mais sur le nom d'hote de la machine ou l'adresse MAC !

Ce qui à pour conséquence actuelle de me supprimer aléatoirement des machines DÉJÀ présentes dans mon fichiers depuis des lustres, simplement parce que l'IP s'est retrouvée être la même au moment de l'ajout, alors que le nom, la MAC, le l'OS, strictement toutes les infos étaient différentes !!

Je vous remercie donc pour la correction de ce souci ennuyeux car je passe tout mon temps à rescanner le parc en essayant de l'avoir au complet, et c'est totalement impossible à cause de ces machines qui disparaissent ! Cela m'empêche également d'appliquer la fonction première qu'est le WOL puisque mes machines ne sont plus répertoriées !

En vous souhaitant une bonne journée, vous pouvez me contacter pour de plus amples précisions. J'attends la v2.2 avec impatience !

Cordialement,

Matthieu

[réponse de damien, le 20/01/2018 à 10h35]

Ta conclusion est un peu hâtive car non, ce n'est pas un bug.

L'envoi vers l'onglet "Suivi parc" utilise la "référence" spécifiée par les boutons radios dudit onglet. La comparaison sera donc effectuée soit sur l'adresse IP, soit sur le nom NetBIOS, soit sur le nom DNS, en fonction de ce choix.

Je conçois que la possibilité d'effectuer cette comparaison sur l'adresse MAC pourrait être intéressante, mais je ne peux l'ajouter comme référence au même titre que les 3 autres champs car la "référence" sert également (et principalement) pour l'analyse.

Je me permets de poster ton mail et ma réponse sur mon site, dans les réactions à l'article concerné, cela pourra servir à d'éventuels autres utilisateurs qui auraient la même vision que toi.