Dipiscan // Scan du réseau permettant de récupérer diverses informations et d'agir sur les postes distants

dipiscan01.pngdipiscan02.png
français anglais allemand espagnol italien portugais russe   (pour contribuer, rendez-vous sur la page des fichiers de langues)

Dipiscan est un outil qui va vous permettre d'analyser les appareils connectés à votre réseau. Du moins ceux qui sont configurés pour ne pas rester "masqués".

Outre les informations habituelles (adresse IP, adresse MAC, utilisateur connecté, etc.) que la plupart des autres outils du même genre remontent, Dipiscan offre en plus la possibilité de configurer le rapatriement d'infos complémentaires (extraites de la base de registre distante ou par des requêtes WMI/SNMP). Ceci se fait très facilement via la fenêtre de configuration de l'outil.

Vous avez été fan d'IPScan32 ? Alors vous allez adorer Dipiscan ! cligne Pourquoi suis-je aussi sûr moi ? Ma réponse en quelques points :

  • son ergonomie, très proche de celle d'IPScan32 pour que vous ne soyez pas trop perturbé,
  • son look, légèrement modernisé,
  • ses fonctionnalités, enrichies par l'intégration de celles de WakeOnLan,
  • son fonctionnement qui ne s'appuie plus sur les commandes du DOS (PING, NBTSTAT, ARP, NSLOOKUP) dont l'utilisation pouvait poser des problèmes sur des versions de Windows "localisées" (traduites dans une autre langue que le français ou l'anglais),
  • son paramétrage, permettant de configurer plus finement les analyses,
  • son mode ligne de commandes (DipiscanBatch.exe), pour ceux qui ont besoin d'automatiser l'analyse de scan,
  • son utilisation en mode "portable", donc l'absence d'installeur,
  • mais surtout : sa rapidité, car Dipiscan n'est pas une évolution d'IPScan32 : c'est un nouvel outil totalement repensé et ré-écrit dans un langage de développement moderne. Fini le VB5 de pépère, place au C# et au multi-threading ! Résultat : quand l'analyse d'un brin nécessitait auparavant entre 3 minutes et 5 minutes, voire parfois plus, elle est à présent bouclée en 10 à 20 secondes ! Et ce en remontant autant d'informations qu'avant, si ce n'est plus.

Bref, je pense qu'il n'est pas nécessaire de faire un plus long discours, je vous laisse découvrir le remplaçant d'IPScan32 (qui est définitivement abandonné).

En plus d'être disponible sous forme d'une archive ZIP, depuis la v2.6 Dipiscan est également disponible sous forme d'un package avec installeur. A noter que cette dernière ne nécessite pas de droits d'administrateurs puisqu'elle s'installe par défaut dans le profil de l'utilisateur (%localappdata%\Programs\Dipisoft).

Pour fonctionner, Dipiscan et DipiscanBatch (une version "lite" utilisable en mode ligne de commande) ont besoin du Framework .NET 4.5.2 minimum...

Attention : certains antivirus réagissent au téléchargement de la plupart de mes outils développés en .NET dont cet outil fait partie, annonçant une menace (variante de "MSIL/Packed.Confuser.N"). Cela est lié au fait que ces applis sont "obfusquées" pour ne pas permettre leur décompilation. Une méthode également utilisée par les créateurs de virus, malheureusement. Ceci explique également le score généralement inquiétant à l'analyse VirusTotal. Inutile de me le signaler, je suis au courant. Je vous certifie que tous mes produits sont sains, alors soit vous me faites confiance, soit vous devrez vous passer de cet outil. pas ma faute


Télécharger Télécharger ce logiciel (version installeur)
Télécharger Télécharger ce logiciel (version portable ZIP)


Date de création : 30/03/2014 @ 10:32
Dernière modification : 14/02/2021 @ 17:49
Catégorie : - Aide à l'administration
Page lue 5693 fois
 

Réactions à cet article

Réaction n°3 

par goofie le 01/04/2014 @ 08:04

Super travail et outil très agréable et rapide

Toujours la même qualité dans les outils proposés.

PS: je ne trouve plus la section "béta" avec entre autre "FirefoxConfig"

Merci

[réponse de damien, le 01/04/2014 à 08h20]

Merci pour les compliments.

Oui, la section "bêtas en cours" a disparu. Idem pour l'outil FirefoxConfig qui n'a apparemment intéressé personne ; en tout cas c'est ce que j'en ai conclu puisque je n'ai pas reçu le moindre mail à son sujet. Tu l'utilises ? Si besoin, l'archive est là : http://www.dipisoft.com/temp/FirefoxConfig010_b1.zip.


Réaction n°2 

par tmex le 31/03/2014 @ 16:54

Merci pour votre application. Elle m'a sauvé la mise sur plusieurs projet chez des réseaux clients. Un gros bravo encore, et la nouvelle version est super rapide pour détecter les ip

[réponse de damien, le 31/03/2014 à 17h21]

Merci pour ce sympathique retour. cligne


Réaction n°1 

par Diggi le 31/03/2014 @ 10:44

Bonjour Damien,

Suite à votre lettre d'information, tout d'abord bravo pour le million de visites !

Et merci pour ce DipiScan. Je l'ai tout de suite téléchargé et j'en suis ravi!

J'utilisais jusqu'à présent Angry IP Scanner (plus rapide que IPScan32), mais je crois que DipiScan va vite le remplacer.

Petites questions:

  • Pourquoi certains PC de mon réseau apparaissent en rouge dans la liste?
  • Est-il possible de lancer DipiScan (version graphique Windows) avec des paramètres, pour par exemple, se placer directement sur un fichier de suivi de parc, ou spécifier la plage à analyser? Ceci afin de créer les raccourcis adéquats sans avoir à aller modifier le paramétrage à chaque lancement.

[réponse de damien, le 31/03/2014 à 12h21]

Les lignes qui apparaissent en rouge indiquent que l'analyse n'a pas été terminée dans le temps imparti (timeout). Tu fais bien de me le faire remarquer car je devais le préciser mais j'ai oublié.

Quant à ta seconde question : non, il n'est pas possible de lancer Dipiscan en lui spécifiant des paramètres. Mais l'outil mémorise la dernière analyse de chaque onglet et la propose par défaut à l'utilisation suivante, comme le faisait IPScan32 auparavant.

Ah, un petit truc utile : il est possible, dans la liste déroulante des dernières plages analysées, de mettre un item en "favori" : pour ce faire, il suffit de déplier ladite liste, de mettre l'item concerné en surbrillance (passer dessus avec la souris sans cliquer) et de presser la touche "*". C'est un fonctionnement en mode bascule, il faut donc faire de même pour ôter le statut de favori... Le nombre de favoris n'est pas limité, contrairement aux autres items qui disparaissent quand de nouveaux font leur entrée.