En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Blog / Nouvelles - Tous les billets

Parfois des utilisateurs me demandent une amélioration ou un service comme si c'était un dû. Sans politesse dans la formulation, sans aucun remerciement en retour, alors qu'il m'arrive d'y consacrer des heures. Je pense par exemple à certains scripts que j'ai eu la gentillesse de développer spécifiquement et qui n'étaient même pas liés à mes outils. Ce n'est jamais agréable de se faire prendre pour un con (désolé pour cette vulgarité inhabituelle) mais c'est suffisamment rare pour ne pas m'affecter outre mesure.

Mais en bientôt 13 ans de partage gratuit de mes applis, c'est la première fois que je suis confronté à un message aussi désagréable que celui déposé dans le livre d'Or ce matin par un "client" mécontent. Réponse pas très sympathique à mon message de voeux pour la nouvelle année.

Vous aussi vous êtes insatisfaits de mes services ?

déconcerté

Publié le 07/01/2018 @ 14:07  - 8 commentaires - |

Pour commencer, j'espère que ceux qui sont à cheval sur les traditions ne m'en voudront pas d'avoir mis près d'une semaine pour poster ce billet.

Je retardais l'échéance histoire de profiter de ces vœux pour vous annoncer quelques bonnes nouvelles mais malgré ces 2 semaines de vacances studieuses, consacrées quasi exclusivement à bosser pour Dipisoft, je ne suis pas en mesure de publier la moindre mise à jour.

Pour ces vacances j'avais prévu plusieurs chantiers (DipiQuizz, Dipiscan, WmiSysInfos et les traductions de plusieurs outils) mais le premier que j'ai entrepris m'a pris plus de temps que prévu et n'est d'ailleurs pas encore terminé.

Bref, c'est sans cadeau que je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Puisse-t'elle vous apporter santé et plein, plein, plein de bonheur !

Bon courage pour ceux qui reprennent le boulot demain, moi c'est déjà fait depuis mardi dernier.

coucou

Publié le 07/01/2018 @ 11:07  - 2 commentaires - |

Je sais que ce n'est pas bien de se moquer... Mais quand même, aujourd'hui je tiens à remercier mon hébergeur #yulPa d'avoir retiré ses serveurs de chez OVH ! langue #OVHgate

coucou

Publié le 09/11/2017 @ 10:07  - aucun commentaire - |

Quand Ivan (que je remercie au passage) m'a contacté la semaine dernière pour me proposer son fichier de traduction bulgare pour WmiSysInfos, j'ai été très touché mais surtout assez embarrassé. Car malgré mes recherches effectuées il y a quelques années, je n'étais jamais parvenu à faire en sorte que mes applications puissent afficher les traductions utilisant un alphabet différent du nôtre.

Bien placé pour savoir que la traduction d'une appli peut prendre beaucoup de temps, je me suis mis en quête d'une solution pour que le dur labeur d'Ivan ne soit pas destiné à finir à la poubelle.

Et j'ai fini par trouver ! banadance

Je vais donc progressivement adapter toutes mes applis en VB5 qui sont déjà "multilingues" (DipiBoost, EasyGroupsAdmin, LeRenommeur, MigrImp, QuickUserInfos, SendMail, WakeOnLan et WmiSysInfos) pour y implémenter les modifications nécessaires à l'affichage de caractères arabes, chinois, japonnais, hébreux, etc... Il reste malheureusement certains alphabets que je ne suis pas parvenu à traiter (thaï, vietnamien notamment) et d'autres qui le sont partiellement (langues d'Europe de l'Est qui n'utilisent pas le cyrillique).

Mais ce n'est pas tout !

Galvanisé par cette avancée importante, je me suis dit qu'il était peut-être nécessaire de donner un coup de main à celles/ceux qui souhaiteraient s'engager dans le lourd travail de traduction de mes applis.

Je me suis donc mis à la tâche pour vous proposer un outil de traduction automatique (basé sur le service de traduction de Google) qui permet de générer une version bêta d'une traduction. Même si le résultat est très perfectible, je pense que son utilisation pourra vous faire gagner du temps.

N'hésitez pas à me faire des retours sur l'utilisation de ce traducteur et vos éventuelles difficultés.

Merci d'avance pour votre participation !

coucou

Publié le 23/10/2017 @ 18:18  - 1 commentaire - |

A peine la newsletter envoyée et voilà déjà les retours des premiers geek utilisateurs (merci Mario M.) ! sourire

Tout d'abord on me signale des difficultés de mise à jour avec Dipiscan depuis la v2.0 si celle-ci était placée dans l'arborescence "Program Files" ou "Program Files (x86)". Ceci est "normal" puisque, non lancé en tant qu'administrateur, l'outil n'a pas le droit d'écrire dans son propre dossier. Ce qui n'est pas normal en revanche, c'est que l'appli plante salement au lieu d'afficher un message d'erreur "propre". Ce sera corrigé dans la prochaine version.

On m'informe aussi de messages d'alerte en provenance d'antivirus, Avast notamment. Là-aussi c'est normal lorsque le logiciel de sécurité est paramétré en mode trop agressif et qu'il interdit l'exécution des applis non approuvées. Mes applis sont toutes "neuves" et les antivirus ne les connaissent pas encore... ce qui peut prendre jusqu'à plusieurs jours.

Enfin, le système de sécurité intégré à Windows 10 (Windows Defender SmartScreen) peut lui aussi empêcher l'exécution de ces applis qui ne sont pas "signées" par un certificat. En principe il est possible de forcer l'exécution en cliquant sur la mention "Informations complémentaires"...

smartscreen01.png

Puis en cliquant sur le bouton "Exécuter quand même".

smartscreen02.png

Désolé pour le désagrément. pas ma faute

coucou

Publié le 01/10/2017 @ 14:37  - aucun commentaire - |

Quand la météo est pourrie le week-end, généralement soit je glande comme une grosse me*de dans le canapé à enchaîner film après film, soit je me consacre à Dipisoft. Ce week-end c'est la seconde option qui a été retenue comme vous pouvez le constater en lisant ce billet et le précédent.

C'est à présent au tour de Dipiscan de revenir. Il y a déjà plusieurs mois que je bosse dessus mais je ne trouvais pas le temps de finaliser. Aujourd'hui c'est chose faite et je vous propose la v2.1 avec au menu quelques corrections de bugs mais aussi des nouveautés :

  • correction d'un problème de non récupération de l'utilisateur (en utilisant une des méthodes WMI) en mode ligne de commandes quand l'information "OS" n'est pas demandée
  • correction bug : plantage de l'appli lors d'un clic-droit sur un item de la liste si la colonne Adresse MAC a été supprimée des colonnes à afficher
  • correction d'un problème d'identification du brin réseau local en cas de présence de plusieurs interfaces (adaptateurs virtuels VMware notamment)
  • correction d'un bug (non restauration de la référence sélectionnée dans l'onglet "suivi parc")
  • ajout de la possibilité de mémoriser/restaurer la colonne triée dans les fichiers "suivi parc" (désactivable dans la fenêtre de configuration de l'appli, onglet "Paramètres spécifiques à certains modules", bloc "Suivi parc")
  • ajout d'une "adresse de repli" utilisée pour le WOL. Lorsque l'adresse de broadcast ne peut être déterminée (machine identifiée par un nom qui n'a pu être résolu), c'est à cette adresse que seront envoyés les magic packets
  • ajout, dans les commandes personnalisées, de la possibilité d'utiliser une variable spéciale dont la valeur sera saisie par l'utilisateur lors de l'exécution de la commande.
  • ajout de la possibilité de presser la touche "F2" pour éditer le contenu d'une "cellule" (de toutes les colonnes de l'onglet "suivi parc" ou uniquement de la colonne "commentaire" pour les autres onglets), en plus du double-clic déjà présent dans les versions précédentes. A noter, pour celles/ceux qui ne l'auraient pas expérimenté, que Tab et Shift+Tab permettent de se déplacer vers la cellule suivante/précédente (valable uniquement pour l'onglet "suivi parc").
  • ajout de l'entrée "scanner la plage dont l'adresse dépend" dans le menu contextuel accessible en cliquant droit sur une et une seule adresse (d'un onglet autre que l'onglet "scan")
  • ajout, dans DipiscanBatch, de la fermeture automatique de la fenêtre si la sortie est dirigée vers un fichier (paramètre /o) et que l'outil n'a pas été lancé depuis une fenêtre DOS existante

Si vous utilisez déjà la version 2.0 de Dipiscan, la mise à jour est très simple à effectuer : il vous suffit d'utiliser la fonctionnalité "Vérifier la disponibilité d'une version plus récente" présente dans le menu "?" de l'outil. Après acceptation de votre part, la nouvelle version sera téléchargée et la mise à jour sera automatiquement effectuée. La même fonctionnalité de la v1.0 ne faisait qu'informer de la présence d'une nouvelle version, elle ne permettait pas de la télécharger et donc de faire la mise à jour.

N'hésitez pas à me contacter si vous rencontrez le moindre problème.

coucou

Publié le 01/10/2017 @ 13:12  - 1 commentaire - |

Suite à la découverte de problèmes de blocage de l'appli sur certaines configurations (présence de plusieurs adaptateurs réseaux, notamment des cartes virtuelles VMware et VirtualBox), je vous propose aujourd'hui une nouvelle version de WakeOnLan, la v3.9.7. En voici les quelques améliorations :

  • correction de la fonction de détermination de l'IP locale + ajout d'un timeout pour éviter les blocages
  • déplacement (au démarrage de l'application) du traitement de construction des "templates" utilisés pour l'analyse des réponses de la commande PING
  • quelques modifications mineures dans la fenêtre d'édition des commandes personnalisées

Ne zappez pas, je reviens dans le courant de la journée ! cligne

coucou

Publié le 01/10/2017 @ 10:52  - aucun commentaire - |

Oups, j'ai oublié de poster (et de toute façon je n'aurais pas trouvé le temps) que le problème de téléchargement était réglé... désolé.

coucou

Publié le 01/09/2017 @ 19:41  - aucun commentaire - |

Suite à la mise à jour du site hier (upgrade du CMS GuppY pour être précis), le plugin de gestion des téléchargements est temporairement dysfonctionnel. oups

Merci à Belline de m'en avoir informé.

Je fais le nécessaire pour que les choses rentrent dans l'ordre dans les plus brefs délais. Veuillez m'excuser pour le désagrément.

coucou

Publié le 01/09/2017 @ 10:42  - aucun commentaire - |

Voilà bien longtemps que je n'avais pas publié un nouvel outil. Nouveau pour vous uniquement, car en fait il a une très longue histoire et je l'utilise personnellement depuis de très nombreuses années.

C'est donc avec un grand plaisir que je vous propose aujourd'hui DipiQuery, un petit logiciel de "requêtage". En d'autres termes, c'est un outil qui vous permettra d'écrire et exécuter des requêtes sur vos bases de données. Sur tous types de bases de données en fait. Qu'il s'agisse de simples fichiers textes formatés, de données contenues dans un fichier Microsoft Excel, de bases de données Microsoft Access, dBase ou de bases plus professionnelles tel que Microsoft SQL Server, Oracle, MySQL, PostgreSQL, DB2, Informix ou autres, pour peu que vous installiez le pilote ODBC (32 bits) correspondant.

DipiQuery est léger (le binaire principale ne pèse moins d'un Mo) et portable. Il requiert toutefois la présence d'un Framework .NET 4.

Voici ces principales fonctionnalités :

  • accès à tous types de SGBD
  • éditeur de requêtes en mode interface multi-documents (MDI)
  • éditeur avec colorisation syntaxique
  • éditeur avec repérage du niveau des parenthèses
  • explorateur de structure (détail des schémas/tables/champs d'une base de données)
  • synchronisation des déplacements dans les grilles de résultat
  • export du résultat possible vers Microsoft Excel si ce dernier est présent
  • et pas mal d'autres petites choses à découvrir à l'usage...

Grâce à cet outil sans prétention, vous pourrez accéder à vos bases de données, peu importe le SGBD, à partir de la même interface. Plus besoin de passer de Toad à PgAdmin en passant par PhpMyAdmin (hormis pour les fonctionnalités d'administration) ou autres outils dédiés à un seul SGBD.

La prise en main est simple, en conséquence il n'y a pas de manuel d'utilisation. L'outil est fourni avec un jeu de données et quelques requêtes, regroupés dans le sous-dossier test. Pour accéder à vos propres bases de données, utilisez la fenêtre de configuration de l'outil pour créer les sources de données (il y a des modèles dans lesquels vous aurez à remplacer les informations entourées de "#"). Bien entendu, il vous faudra au préalable installer les pilotes ODBC (32 bits) correspondants ; si nécessaire vous devrez ajuster le nom du pilote défini par défaut dans le modèle...

N'hésitez pas à poser vos questions ici-même si vous rencontrez des problèmes.

coucou

Publié le 26/08/2017 @ 17:56  - aucun commentaire - |