Ce site dans votre langue

French English Afrikaans Albanian Amharic Arab Armenian Azerbaijan Basque 
Belarusian Bengali Bosnian Bulgarian Burmese Catalan Cebuano Chichewa Chinese (Simplified) 
Chinese (Traditional) Cingalais Corsica Croatian Czech Danish Dutch Esperanto Estonian 
Finnish Gaelic (Scotland) Georgian German Greek Haitian creole Hawaiian Hebrew Hindi 
Hungarian Icelandic Igbo Indonesian Irish Italian Japanese Kazakhstan Khmer 
Kirghiz Korean Kurdish Laotian Latvian Lithuanian Luxemburgish Macedonian Malaysian 
Maltese Mongolian Nepalese Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian 
Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Tagalog Tajikistan Thai Turkish 
Ukrainian Uzbek Vietnamese 

Plugin TranslatorBox par Dipisoft
Merci à Google Traduction

Recherche sur ce site
Recherche sur ce site
Dons / Contributions

A titre d'information, l'hébergement et le nom de domaine de ce site me reviennent à 87€/an, somme qui n'est pas systématiquement couverte par les dons. En conséquence, certaines années j'en suis de ma poche.

Alors si vous souhaitez participer, plusieurs possibilités s'offrent à vous :





... vous rejoindrez ainsi la

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopier le code :
487 Abonnés
Traductions des logiciels

La traduction d'un des logiciels est inexacte ?


Le logiciel que vous utilisez n'est pas traduit dans votre langue ?


Vous êtes en mesure d'apporter votre aide à Dipisoft ?


Alors rendez-vous sur la page des fichiers de langues et rejoignez la liste des contributeurs !
Visites

 2039520 visites

 4 visiteurs en ligne

Réseaux sociaux
wakeonlan01.png
francais english deutsch espanol italiano portugues romana
WakeOnLan est à présent multilingue mais ne possède actuellement que très peu de traductions :
  • Français (OK, référence)
  • Anglais (à contrôler)
  • Allemand (à contrôler)
  • Espagnol (à contrôler)
  • Italien (à contrôler)
  • Portugais (à contrôler)
  • Roumain (à contrôler)
Si vous souhaitez compléter les fichiers existants ou ajouter de nouvelles traductions, rendez-vous sur la page des fichiers de langues.


Besoin d'intervenir sur un pc situé dans un bureau éloigné du votre et sur lequel vous possédez des droits d'administration (ou de connexion au bureau à distance) ? Le hic, c'est que cela n'est possible que lorsque la machine en question est allumée...

Plutôt que d'utiliser certains outils du même genre mais à l'ergonomie discutable, essayez ce WakeOnLan avec lequel vous allez pouvoir tester l'état des machines (grâce à des Ping très rapides) que vous aurez préalablement déclarées et redémarrer celles que vous souhaitez en un seul clic.

A noter que le réveil d'un pc n'est possible que :

  • s'il possède un adaptateur réseau (intégré à la carte-mère ou carte additionnelle) compatible avec le réveil à distance,
  • si cet adaptateur est raccordé au connecteur WOL de la carte-mère (sur les anciennes configurations matérielles)
  • si cet adaptateur est correctement configuré (paramétrage sous Windows)
  • si le BIOS de la machine est configuré pour permettre le réveil à distance

Mais le réveil à distance n'est pas la seule corde que cet outil a à son arc puisqu'il permet aussi de redémarrer, d'éteindre, de mettre en veille prolongée, de fermer/verrouiller la session sur une ou plusieurs machines distantes. Il faut toutefois que la configuration de la machine 'cible' le permette : le service 'serveur' doit notamment être démarré et vous (l'utilisateur qui souhaite éteindre la machine à distance) devez avoir des privilèges suffisants. A noter que certaines fonctionnalités ne sont pas accessibles aux postes sous Win9x...

Depuis la v3.0, WakeOnLan peut aussi être utilisé en mode ligne de commande. Pour plus d'informations à ce sujet, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes, placez-vous dans le dossier dans lequel se trouve l'appli, et tapez WakeOnLanBatch /? (ça fonctionne aussi sans paramètre).

Avec la sortie de la v3.2, l'outil offre désormais la possibilité de réveiller des machines via Internet (fonctionnalité WakeOnWan, ou WOW)...
 

  Télécharger ce logiciel (version installeur)   Télécharger le script wakeonwan.php
  Télécharger ce logiciel (version portable ZIP) Note importante aux utilisateurs des versions portables


Date de création : 18/03/2005 @ 23:39
Dernière modification : 01/10/2017 @ 10:29
Catégorie : - Aide à l'administration
Page lue 148604 fois


Réactions à cet article

Réaction n°184 

par Eddy le 30/03/2011 @ 20:14
Merci pour ce petit logiciel bien sympathique. e
Si comme moi certains ont eu des problèmes avec le pare-feu de Windows sur XP SP3, voici ce que j'ai fait pour résoudre ça:
 ouvrir une invite de commande et taper ça dedans:

netsh firewall set service type=remoteadmin mode=enable

Cela autorise l'administration à distance, et j'ai cherché pendant quelque temps car j'avais activé cela dans le pare-feu de manière graphique en croyant que c'était la même chose mais il semblerait que non.s

source: http://www.packettrap.com/network/Knowledge-Base/PacketTrap-MSP/WMI-Troubleshooting.aspx#_Toc239699679



[réponse de damien, le 30/03/2011 à 21h37]
Merci beaucoup à toi d'avoir pris le temps de partager cette information. merci1

Réaction n°183 

par Weastbug le 28/01/2011 @ 13:21

Re,

J'avais oublié de tester avec les outils copié dans le dossier sur le profil qui fonctionne et effectivement je retrouve le meme problème de programme qui se figue que j'ai sur mon profil.

Donc ce serait juste un souci de détection des outils dans le dossier windows sur mon profil.

 

[réponse de damien, le 01/02/2011 à 19h16]
Donc ça confirme que le problème ne vient pas de mon soft... en même temps, je n'avais pas trop de doutes dans la mesure où ça fonctionne correctement sous Windows 7.


Réaction n°182 

par Weastbug le 28/01/2011 @ 13:17

Réponse au message précédent:

Salut,

Oui je suis bien 3.5.3. Le message d'erreur pour les outils ne me laisse pas le choix, il ferme le programme.

Je viens de tester sur un autre 2008R2 et effectivement aucun souci et pas de message pour les outils.

J'ai donc désinstaller sur celui qui pause problème et réinstaller mais toujours le message d'erreur. ma variable path semble bonne et les commandes fonctionnent sous Dos.

Du coups j'ai testé un autre profil utilisateur (droits identiques et mêmes GPO) sur le serveur qui pose problème et là ca fonctionne. Je n'ai pas le temps pour le moment de chercher d'où vient le problème sur mon profil mais quand j'aurai un peu de temps j'y regarderai et ferai un retour si je trouve.

 

Merci pour tous ces logiciels qui me facilitent la vie et me font gagner du temps.


 

[réponse de damien le 01/02/2011 à 19h31]
Regarde du côté du dossier où est installé l'application. Il y a de fortes chances que tu y trouves un des ou les exécutables PING.EXE, NBTSTAT.EXE, ARP.EXE ou NSLOOKUP.EXE... Si c'est le cas, supprime-les, dans le cas contraire, il est peut-être opportun de songer à supprimer et recréer ton profile.


Réaction n°181 

par Weastbug le 24/01/2011 @ 13:38

Bonjour,

Je ne parviens pas à faire fonctionner WakeOnLan sur un 2008R2, dès que je lance une commande tel que "tester la selection" le programme ne répond plus.

Je pense que c'est peu être lié aux outils de ping et autre qui ne sont pas compatibles car apres l'installation j'avais le message "Au moins un des outils réseau (PING, ARP et NBTSTAT) nécessaires au fonctionnement de se logiciel est introuvable..." J'ai du les copier manuellement dans le dossier de l'appli.

Sur des Win 2008 R1 x64 je ne rencontre aucun souci de détection des outils et de fonctionnement du logiciel.

 

[réponse de damien, le 24/01/2011 à 20h20]
Question idiote, as-tu bien récupéré la dernière version (v3.5.3) ? Car je viens de re-tester sur un Windows 7 64 bits et ça fonctionne correctement. Je n'ai pas de Windows 2008 R2 sous la main, j'essayerai de tester ça demain au boulot.

A noter qu'il n'y a plus lieu de copier les exécutables PING, ARP, NBTSTAT et NSLOOKUP (au passage, j'ai oublié de mentionner ce dernier dans le message d'erreur) dans le dossier de l'exécutable, en fait c'était même une bêtise de ma part d'avoir prodigué ce conseil... Dans certains cas il est plus nuisible qu'autre chose au final.



[réponse complémentaire de damien, le 25/01/2011 à 10h34]
Je viens tout juste de tester la v3.5.3 sur une bécane 2008R2 de mon boulot et ça fonctionne tout à fait normalement : aucun message d'erreur (indiquant l'absence d'un des outils réseau) à l'ouverture, et l'utilisation des boutons "Tester" ne pose pas de problème. Tout est normal.
frown


Réaction n°180 

par Tmay le 21/01/2011 @ 14:02
Bonjour,
je decouvre votre logiciel qui m'a l'air d'etre drolement bien g

mon objectif est simple, forcer l'extinction des machines de mon domaine tous les soirs.
j'ai donc l'intention d'utiliser la version scriptable.

j'ai 2 questions préalables:
1. quelle est la difference entre
eteindre
eteindre/poweroff (wmi)
eteindre shutdown (wmi)

2. lorsqu'il y a des mises a jour a faire (via Win update) est ce que l'ordi fera les mise a jour avant de s'eteindre ? (ce qu'il propose quand on est devant l'ecran)

3. y a t'il une aide plus developpée de l'appli en ligne de commande (je ne vois pas comment aller demander au script d'aller chercher le dossier que j'ai créé via l'interface graphique (ou meme d'aller chercher un fichier texte (celui généré par ipscan ?)


Merci pour vos réponses (et encore bravo pour la qualité et la praticité de  vos applis !


[réponse de damien, le 21/01/2011 à 18h29]
L'extinction via la méthode PowerOff est une des dernières fonctionnalités ajoutées. Elle est destinée à l'extinction des bécanes sous Windows2000 car sur ces dernières, la méthode Shutdown arrête bien le système mais pas la machine qui reste "bloqué" sur le message "Vous pouvez maintenant éteindre votre ordinateur en toute sécurité".

Pour ce qui est de l'application des mises à jour WindowsUpdate, je t'avouerais que je n'en sais rien. Mais ça ne te coûte rien d'essayer, personnellement je ne fais pas les mises à jour donc je ne peux pas tester...

Concernant le dernier point, non il n'y a pas de doc plus complète que ce que l'on obtient en lançant WakeOnLanBatch.exe sans argument. Mais ces explications détaillent la syntaxe à utiliser pour faire référence aux machines d'un dossier spécifique. Tu trouveras quelques exemples supplémentaires dans
cette réaction.

Enfin, en mode ligne de commande (donc sous WakeOnLanBatch), il n'est pas possible de faire référence à un fichier autre qu'un fichier de configuration de WakeOnLan : si tu veux utiliser un fichier généré par IPScan32 il te faudra au préalable l'importer dans WakeOnLan...

Réaction n°179 

par louis75009 le 13/01/2011 @ 11:40
Bonjour,Bravo pour cet outil....J'ai (comme beaucoup?) un problème de rejet de la demande, J'ai effectué les opérations suivants (Win7x64) -saisi les noms d'utilisateur / mot de passe dans le logiciel, -activé les services gestion à distance de Windows + infrastructure de gestion Windows, -autorisé l'appel à distance autorisé pour ROOT dans les propriétés de contrôle WMI, sur l'ordi distant,-autorisé le WMI dans le parefeu Windowsle login via Net Use fonctionne, mais rien n'y fait... impossible d'utiliser ces contrôles WMI, et j'ai un peu peur pour ma sécurité... -> Mon but est de pouvoir allumer / éteindre le HTPC et programmer des enregistrements pendant mes vacances... Pour la prise de contrôle à distance, j'utilise Live Mesh de microsoft. Sinon, la fonction de réveil via internet peut-elle être utilisée sans le script, ou en local? Si votre serveur se fait pirater, c'est quand même ennuyeux. Voila, merci pour vos précisions et bon courage pour la suite!


[réponse de damien, le 13/01/2011 à 18h45]
Si la machine "cible" tourne sous Windows 7 (idem pour Vista et 2008) et que celle-ci est en groupe de travail (workgroup), l'accès distant à la couche WMI peut effectivement s'avérer impossible selon le paramétrage de l'UAC.

Cela s'explique par le fait que la requête est exécutée sous un compte d'utilisateur standard et ce même si le compte qui a initié la requête est bien admin. En session interactive, la fenêtre de l'UAC s'affiche pour proposer la montée de privilège mais c'est bien sûr impossible en utilisation WMI à distance.

Pour résoudre le problème il y a plusieurs solutions :
  • La plus simple, mais pas forcément la meilleure quand on se sent très concerné par la sécurité, c'est tout bonnement de désactiver l'UAC. Rebooter ensuite.
  • Une autre que je qualifierais de "moins pire" consiste à désactiver l'UAC pour les accès à distance uniquement : un petit coup de REGEDIT sur la clé HKLMSOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionPoliciessystem, éditer (ou créer) la valeur LocalAccountTokenFilterPolicy (en DWORD) et lui affecter la donnée 1. Rebooter ensuite.
  • Enfin, Microsoft conseille plutôt de créer un compte spécifique sur la machine distante et faire en sorte (pas la peine de me demander comment, je n'en sais rien !) que les appels WMI externes soient effectués par ce compte.
Tu trouveras plus d'informations sur le site MSDN : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/aa826699%28v=vs.85%29.aspx#handling_remote_connections_under_uac


En ce qui concerne ta seconde question portant sur le script utilisé pour le WakeOnWan : si la machine depuis laquelle tu effectues le réveil se trouve en DMZ alors tu peux directement faire du WOL et te passer du script. Dans le cas contraire, le réveil via internet ne peut se faire sans l'utilisation de ce script car il faut que la machine qui émet le paquet magique soit "sur le net" (qu'elle ait une IP publique et non privée en d'autres termes).

Maintenant, tu n'es pas obligé d'utiliser "mon" script : dans la fenêtre de config de l'appli il y a un onglet dans lequel tu peux spécifier l'url à utiliser pour le WOW. Tu peux désigner un script totalement différent (mais qui attend les même paramètres en entrée) ou récupérer le mien et l'héberger ailleurs... Alors, rassuré ?! wink

Réaction n°178 

par Ben le 12/01/2011 @ 17:51
Réponse à Réaction n°173  :

Bonjour,

L'intérêt c'est d'avoir une information supplémentaire.
En plus de savoir, si un groupe de machines est allumé, on peut savoir si un utilisateur est connecté (voire éventuellement le login ) avant de l'éteindre ou de lui envoyer un message.....

On peut imaginer un bonhomme vert (connection) et rouge (pas de connection) ou avoir le résultat dans un autre onglet, type : qui est connecté.

Cette option pourra être désactivé via un bouton, s'il n'y a pas de besoin, afin de diminuer le temps de recherche.

Cordialement.


[réponse de damien, le 12/01/2011 à 19h37]
Je ne connais pas de méthode pour déterminer à coup sûr une session interactive est ouverte ou non. Dans IPScan32, par exemple, j'offre la possibilité de chercher l'info via NBTSTAT et/ou WMI mais le résultat est loin d'être garanti. Alors dans ce cas je ne vois pas l'intérêt d'ajouter cette fonctionnalité, qui ne serait pas fiable, dans WakeOnLan...

Si tu veux vraiment en bénéficier, dans ce cas utilise IPScan32 (plutôt que WakeOnLan) et ajoute-y des commandes personnalisées qui lanceront WakeOnLanBatch avec les options qui t'intéressent. Je ne peux pas te proposer mieux, désolé.

Réaction n°177 

par Leandre le 06/01/2011 @ 22:29
Salut!
je ne sais pas si je suis au bon endroit mais ces la seule place que j'ai trouver...
Alors récemment j'ai télécharger ton logiciel Wake On Lan et j'ai fait mon possible pour configurer mon bios et ma carte réseau, maintenant je suis capable d'ouvrir mon ordinateur à distance, de le prendre avec bureau à distance et de voir les fichier partager mais tous les autre fonction son rejeter par mon ordinateur. J'ai chercher sur internet les solution et j'ai même été dans les propriété WMI tous autoriser à tous le monde mais rien ne marche encore...Si tu pourrais m'aider avec ça je te serais reconnaissant.

Merci d'avance et si tu pourrais me répondre par email (je crois que tu la avec le message mais qu'il est cacher pour les autres utilisateur) sinon...


[réponse de damien, le 07/01/2011 à 09h25]
As tu jeté un coup d'oeil à la maigre FAQ ? Il n'y a pas grand chose à lire concernant WakeOnLan mais ça peut déjà en dépanner certains.

De quelle version de Windows s'agit-il ? Tes postes sont-ils en groupe de travail (workgroup) ou dans un domaine ?


PS.: j'ai déplacé ton message dans les réactions à l'article sur WakeOnLan qui est plus adapté que le livre d'or...

Réaction n°176 

par Olivier_Merat le 30/12/2010 @ 00:32
Bonjour,
Toutes mes félicitations pour ces outils d’une grande qualité technique qui facilitent l’exploitation.
Je suis un nouvel utilisateur de vos produits, et j’ai une petite question sur WakeOnLAn.
J’ai besoin d’écrire une commande personnalisée afin de modifier le registre de certaines machines, de manière centralisée.  Tout va bien, il me manque juste comme variable %groupe%, en effet une même machine peut être dans plusieurs groupes à la fois… Par ailleurs, j’utilise Windows Server 2008 R2 et  AD, et j’ai un problème avec IPScan32 qui ne fonctionne pas, alors que je n’ai pas de problème sous Windows 7 64 (même problème d’ailleurs  pour WmiSysInfos). Si vous pensez avoir un peu de temps (j’ai bien compris que la multinationale DIPISOFT disposait de moyens humain considérablese)… En tout les cas encore un grand bravo pour ce travail.



[réponse de damien, le 30/12/2010 à 09h48]
Pas de problème pour l'ajout de la variable %groupe% dans WakeOnLan, mais à quoi veux-tu qu'elle corresponde ? Au nom du dossier dans lequel la machine se trouve j'imagine ? Si c'est bien ça, voici
une bêta qui devrait te convenir... extrais l'exécutable que tu placeras dans le dossier de la version actuelle de WakeOnLan (renomme l'ancien en .old avant, au cas où).

Tu peux m'en dire plus sur le problème que tu rencontres avec IPScan32 et WmiSysInfos sous W2008 R2 ? Je n'ai pas testé toutes mes applis sous cet OS mais il me semble bien qu'IPScan32 en faisait partie et que ça fonctionnait...

Quoi qu'il en soit, je ne pourrai pas faire grand chose dans les jours qui viennent car je suis en vacances et je n'ai aucune machine W2008 R2 sous la main. L'idéal serait que je dote d'une VM (ou plutôt que l'on m'en fournisse une car je n'ai pas le .iso "qui va bien"...), sous VmWare tant que faire ce peut. A bon entendeur ! eek

Réaction n°175 

par zebulon le 01/12/2010 @ 11:43
Bonjour,

Bravo et super boulot pour vos soft, très très très pratique.l

Je me permets juste de revenir sur un problème déjà évoqué, le fameux "Erreur d’exécution '35603' Invalid key" qui persiste. En cliquant sur le + et en mettant comme première lettre f et après un numéro (ex: f1, ou f115 ou f300) l'erreur est encore là ; la lettre f et après une autre lettre pas de problème.

J'ai aussi trouvé une petite erreur dans le script qec.vbs, qui est bien pratique pour ma part.
à la ligne 10 :
c'est "rootCIMV2" à la place de "rootCIMV2"

Encore merci et un grand bravo.



[réponse de damien, le 01/12/2010 à 16h57]
Es-tu sûr de bien utiliser la dernière version de WakeOnLan, c'est à dire la v3.5.2 ? Je pense que non ou bien tu as du oublier de supprimer le fichier de configuration "foiré" par la version buggée...
Si tu y avais déjà saisi des données que tu ne veux pas perdre (pour éviter une re-saisie longue et fastidieuse par exemple), tu peux m'envoyer ce fameux fichier et je te le réparerai.

Concernant le script qec.vbs, j'ai effectivement merdé avec les backslashs, merci de me l'avoir signalé. En fait c'est de la faute à FCKeditor (l'éditeur de texte intégré à l'admin de GuppY) qui les supprime. triste2
Quand je rédige ou modifie un article, un billet, ou quelque document que ce soit pour le site, je suis obligé d'éditer ensuite le fichier correspondant via FTP pour réinjecter les backslashs qui ont disparu. mad
C'est vraiment chiant mais il faut faire avec ou changer de CMS (mais ça ça m'embêterait car je suis vachement attaché à GuppY). J'ai essayé de me plonger dans le code mais je n'ai pas trouvé le moyen de corriger ça sans créer des effets de bord. D'ailleurs si quelqu'un a trouvé une parade à toute cette gymnastique, je suis preneur ! biggrin

Réaction n°174 

par Skeo le 27/11/2010 @ 16:49
Bonjour. Et merci aussi!

L'outil que vous proposez gratuitement est, il faut bien le dire, formidable. Et au point sous tous rapports!

Mon seul regret (s'il m'est permis de faire une suggestion) est qu'il ne soit possible de programmer le réveil (ou l'extinction) de postes se trouvant sur le réseau à une heure voulu les jours voulus (comme 7h45 du lundi au vendredi par exemple). C'est quelque chose qui me fait défaut pour l'usage professionnel que j'en fait.

À part ça c'est génial rien à dire encore merci!


[réponse de damien, le 28/11/2010 à 11h47]
Grâce à son utilisation possible en mode ligne de commande, tu peux très bien faire un petit script dont tu programmerais l'exécution automatique (via les tâches planifiées) sur une des machines qui reste allumée, un serveur par exemple... Ainsi, tous tes postes pourraient démarrer/s'arrêter à heure définie.

Réaction n°173 

par Ben le 25/11/2010 @ 11:56
Bonjour,
 
N'ayant recu aucune réponse par mail, je me permet de poster...
 
Merci  pour votre nouvelle version, et surtout avec les onglets....super !.
 
Cependant pourrait-on avoir le résultat d'une commande personnalisé directement sur un menu (commentaire, ou au choix....).A l'instar du script qec.vbs que je vous ai renvoyé ?.
Afin d'éviter de le faire individuellement pour chaque machine ?.
 
Cette option à le mérite de s'y attarder, car tous le monde sera à même de l'utiliser quotidiennement.
 
Cordialement.

 
[réponse de damien, le 25/11/2010 à 16h02]
Je vais réfléchir à ta demande d'évolution mais je ne te promets rien... je n'en vois pas trop l'intérêt ni même quelle serait la meilleure façon de la mettre en œuvre.

PS.: je n'avais pas reçu ton mail qui a été remplacé par une notification de pièce jointe suspecte par l'antivirus de mon hébergeur...

Réaction n°172 

par Mycomeback31 le 25/11/2010 @ 00:34
Bonjour,

Tout d'abord bravo pour les outils que vous avez développés!
J'ai essayé WakeOnLan en 3.5.1, il fonctionne correctement, mais le soucis que j'ai rencontré après coup c'est qu'il ne retient pas les machines rentrées d'une ouverture à l'autre du logiciel. Est-ce normal? Vu qu'il semble être fait pour pouvoir administrer un nombre relativement d'ordinateurs j'aurai tendance à croire que non...
Présentement, je suis sous XP, j'ai tenté deux installations (version installateur donc) mais rien n'y fait, le logiciel ne contient aucune entrée à chaque redémarrage. C'est assez déconcertant car en plus de l'implémentation, un intérêt de votre logiciel est de de ne pas avoir à retenir les adresses MAC des ses machines.

Merci pour le travail accompli !

PS : petite question subsidiaire, pour le wake on wan, il est décrit que le logiciel utilise le script du site depicus, est-ce qu'il fait une requête en live au site ou est-ce que le script est implémenté directement dans votre logiciel ?


[réponse de damien, le 25/11/2010 à 09h38]
Décidément, je me serais vraiment loupé sur cette v3.5. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir fait des dizaines et des dizaines de tests en tous genres. J'ai juste oublié une chose capitale : supprimer mon fichier de conf pour me mettre dans la situation d'un utilisateur "neuf".

Dans le cas présent, la liste des machines est belle et bien sauvegardée, c'est juste qu'elle n'est pas automatiquement chargée à l'ouverture de l'appli. En cliquant sur l'onglet du dossier, le chargement s'effectue correctement. A noter que si la case "Mémoriser le dossier"
(menu Options) est cochée, le bug ne se produit pas.

Quoi qu'il en soit, le bug est corrigé avec la v3.5.2 qui est d'ores et déjà en téléchargement.

Une fois de plus, toutes mes excuses pour le désagrément. A décharge, je dirais que je ne suis pas trop dans mon assiette en ce moment : j'ai perdu ma grand-mère samedi et je l'ai enterrée hier. Bref, je ne vais pas étaler ma vie privée ici mais bon, ceci explique peut-être cela...

Concernant ta "question subsidiaire", je n'ai pas souvenir avoir écrit quelque part que la fonctionnalité WOW faisait appel à un script du site Depicus. En réalité le WOW est bel et bien effectué par un script mais celui-ci est hébergé sur mon propre site. Il est toutefois possible de récupérer ledit script (il y a un lien pour le télécharger ici-même, à droite des liens de téléchargement de l'appli) et de l'héberger ailleurs. Il faut alors en spécifier l'url dans la fenêtre de configuration de l'appli...

Réaction n°171 

par rike le 20/11/2010 @ 19:26
Bonsoir,
voici le problème que j'ai rencontré dans la nouvelle version 3.5 :
Quand je clique sur l'onglet "+", une fenêtre apparaît donc pour renseigner le nom du dossier. Si je clique sur "ok" (quand aucun nom n'est renseigné, "annuler" ou sur la croix de cette fenêtre, j'ai une fenêtre avec le message suivant "Erreur d’exécution '35603' Invalid key" qui apparaît. J'ai le choix entre OK et la croix pour enlever ce message, et si j'utilise les 2, WakeOnLan se ferme.
Testé seulement avec la version portable zip, sous Seven 32 bits.
Sinon beaucoup plus agréable avec les onglets. Evolution logique et pratique (quand on voit le nombre de programmes qui utilisent les onglets). Après pourrait-on organiser les onglets par glisser/déposer comme Chrome, Firefox etc ?
e

[réponse de damien, le 20/11/2010 à 21h37]
Effectivement, je viens de reproduire le bug qui ne se produit qu'à la première utilisation (quand le fichier de configuration n'existe pas encore). Par contre, le problème provoque la création d'un fichier corrompu qu'il faut supprimer.

Merci de m'avoir remonté ça rapidement, dommage toutefois que ce soit passé au travers de mes tests. J'ai regénéré les 3 packages mais en conservant le même versionning, donc toujours v3.5.

Pour ce qui est de la réorganisation des onglets, j'aurais bien aimé faire comme dans Firefox mais le composant que j'utilise ne le permet pas. Il faudra donc faire avec l'onglet destiné à ça dans la fenêtre de configuration.

Réaction n°170 

par mendia le 02/11/2010 @ 23:28
Un grand merci pour : les softs, le "service après vente" très efficace et... leur gratuité. Certains sont d'ailleurs tout aussi efficaces que des solutions payantes (lanhelper par ex.).
Juste un petit détail cependant. Pour WOL, je ne parvenais pas à utiliser les fonctions WMI malgré, entre autre, un packet magic bien reçu par le pc cible (cf WOL monitor). Je me suis aperçu que le firewall Microsot filtrait tout (tests activé/désactivé).
Quelques recherches m'ont amené à cette solution pour générer des exceptions : en commande dos "netsh firewall set service remoteadmin enable". Ensuite tout fonctionne sans problème. Mais qu'elle est cette instruction ? De plus, dans les essais initiaux avec WOL monitor, firewall activé, mais avant cette instruction, les ports variaient sans cesse... D'où ma question : quels sont le ou les ports à ouvrir ? Le sont-ils avec cette commande ?
Encore Merci !


[réponse de damien, le 03/11/2010 à 07h08]
Attention il ne faut pas tout mélanger : le réveil (WOL ou WOW) et les autres commandes mettent en oeuvre des mécanismes totalement différents. Le paquet magique peut tout à fait être opérationnel sur une machine, cela ne veut absolument pas dire que les autres fonctions (WMI ou non) d'arrêt/reboot et compagnie le seront... et inversement.

Le firewall distant n'intervient pas pour le réveil alors qu'il joue bien son rôle pour les trames entrantes des autres actions. Mais le firewall local peut aussi poser problème en filtrant certaines trames sortantes.

Je t'avouerais que je ne me suis pas trop penché sur la config du firewall pour mes outils. Je ne sais pas précisément quels ports il faut mettre en exception, mais je pense qu'en procédant comme tu l'as fait (autoriser RemoteAdmin), ça doit être suffisant. En cherchant rapidement sur le net, il semble qu'il faille ouvrir le port 135 (
http://msdn.microsoft.com/en-us/library/aa389286%28VS.85%29.aspx)...

Réaction n°169 

par ben le 01/12/2010 @ 16:55
Bonjour,

Merci pour vos softs.

WakeOnLan serait encore plus complet si  on pouvait envoyer des messages et voir qui est connecté avant un éventuelle shutdown.

Aussi possibilité de créer des onglets groupes de machine à la place des dossiers, meilleurs visibilités et accès.

Cordialement.


[réponse de damien, le 30/10/2010 à 14h04]
Tu ne le précises pas mais j'imagine que quand tu évoques l'envoi de messages, tu penses à NET SEND et non à des mails ? Dans ce cas je me demande si c'est bien utile sachant que cette fonctionnalité tant à disparaître : le service n'est plus systématiquement démarré sur les bécanes XP comme il l'était sous NT/2000 et il n'existe carrément plus sous Windows 7...


Quant à savoir qui est connecté, pourquoi pas effectivement. Rien ne t'empêche de développer toi-même un petit script que tu ajouteras en tant que "commandes personnalisées". Je te propose ceci par exemple :

Fichier qec.vbs
option explicit

dim objWMIService, colItems, objItem
dim strMachine, strResultat

On Error Resume Next

strMachine = ucase(wscript.arguments(0))
 
Set objWMIService = GetObject("winmgmts:\" & strMachine & "rootCIMV2")

if err = 0 then
    Set colItems = objWMIService.ExecQuery("SELECT * FROM Win32_ComputerSystem")
  
    For Each objItem In colItems
         strResultat = ucase(objItem.UserName)
    Next
  
    if strResultat <> "" then
         msgbox "L'utilisateur " & strResultat & " est connecté à la machine " & strMachine & ".", vbInformation, "Qui est connecté ?"
    else
         msgbox "Aucun utilisateur n'est actuellement connecté à la machine " & strMachine & ".", vbInformation, "Qui est connecté ?"
    end if
else
    msgbox "La machine " & strMachine & " ne répond pas ou ne permet pas d'accéder à la couche WMI.", vbCritical, "Qui est connecté ?"
end if

Reste à ajouter une référence à ce script (que tu placeras dans le dossier où se trouve l'exécutable de WakeOnLan) dans l'onglet "commandes personnalisées" de la fenêtre de configuration de WakeOnLan :

    Nom (menu popup) : Qui est connecté ?
    Commande à exécuter : wscript.exe qec.vbs %ip%


Enfin, je trouve séduisante ta suggestion d'utiliser des onglets plutôt que l'actuelle liste déroulante pour les dossiers. Cela améliorerait l'ergonomie du produit sans nécessiter de grosses modifications (à vue d'oeil la modif ne devrait pas être trop complexe à réaliser)... J'y réfléchis pour la prochaine version. wink

Merci pour tes suggestions.


[réponse complémentaire de damien, le 01/12/2010 à 16h54]
Correction de problèmes de "\" (root\CIMV2), merci à zebulon de me l'avoir signalé...


Réaction n°168 

par Yann le 21/10/2010 @ 12:12

Merci de cette rapidité de réponse!

Malheureusement je l'avais déjà vu et je viens de rééssayer encore une fois, et non, l'extinction s'arrête sur le message g.

J'ai fait le test en faisant une petit appli en c# :

si j'envoi la commande WMI avec shutdown (flag=1), j'ai la même réaction que WakeOnLan, par contre si j'envoi la commande PowerOff (flag=8), le PC s'eteint complètememt.

Comme quoi l'informatique tiens à pas grand chose des fois k n r1

o

 

[réponse de damien, le 22/10/2010 à 20h21]
Désolé pour le retard de ma réponse mais en ce moment je suis pas mal débordé. Je viens de faire un rapide test mais n'ayant pas de poste W2000 sous la main, je ne peux pas vérifier le changement de comportement. Je te ferai parvenir d'ici quelques jours une version à tester si tu veux bien.

Mais au pire, rien ne t'empêche d'ajouter une "commande personnalisée" (voir dernier onglet de la fenêtre de configuration de l'outil) faisant appel à ton exécutable ou même un script...


Réaction n°167 

par Yann le 20/10/2010 @ 16:44

Bonjour,

Avant tout un grand merci pour cet outil il est super! s 

Je ne sais pas si c'est l'endroit pour faire cette demande mais j'ai une sugection d'amélioration/ajout d'une fonctionalité:

Serait-il possible d'ajouter la/les commande WMI "Power Off" ? r

En effet la commande "Shutdown" sur un ordinateur sous Windows 2000 éteint le système (il s'arrête et affiche le message "Vous pouvez maintenant éteindre votre ordinateur en toute sécurité") mais pas la machine.

 

Sinon rien à redire k 2

 

[réponse de damien, le 21/10/2010 à 07h10]
Euh... j'voudrais pas dire de bêtises mais si tu fais un clic-droit sur la/les machines, tu verras un menu contextuel s'ouvrir et, oh surprise! tu y trouveras une option "Eteindre (WMI)"... ça ne suffit pas ?!  eekbiggrin


Réaction n°166 

par Patrick le 10/10/2010 @ 19:42
Bonsoir

J'ai réussi à faire un batch pour démarrer une série de machines avec la commande
WakeOnLanBatch.exe  /w:salle!*, mais quand je veux fire la même chose pour une autre salle, un message me dit que la salle ne figure pas sur la liste; pourtant elle est bien déclarée dans le fichier.ini.

Merci et bravo encore pour ton travail!

Patrick


[réponse de damien, le 10/10/2010 à 21h37]
Ah... il s'agit peut-être un bug.

Peux-tu me faire parvenir ton fichier de configuration et m'indiquer le nom du dossier qui pose problème, histoire que j'essaye de comprendre ?

Réaction n°165 

par nostromo le 29/11/2010 @ 08:10

Salut, c'est de nouveau moi a propos du bug qui fait que lorsqu'on fait un reveil sur un groupe de machine, une machine sur 2 mets un erreur, comme dans cet exemple:

S15-POSTE01 : Erreur à l'envoi du paquet vers 255.255.255.255 (port 7)...
S15-POSTE02 : Paquet envoyé à 255.255.255.255 (port 7)...
S15-POSTE03 : Erreur à l'envoi du paquet vers 255.255.255.255 (port 7)...
S15-POSTE04 : Paquet envoyé à 255.255.255.255 (port 7)...
S15-POSTE05 : Erreur à l'envoi du paquet vers 255.255.255.255 (port 7)...

Traitement terminé.

Il semble d'apres mes tests que cela aie un rapport avec le masque de sous réseau, mais j'en suis pas certain. J'ai tenté de creer un nouvelle base en creer un nouveau dossier wakeonlan et en important quelque machine pour voir si ca faisait pareil, et non, ca ne fait plus le bug. Donc il semble qu'il y aie un soucis avec le parseur du fichier .ini, je sais pas exactement ou.

Merci
 

[réponse de damien, le 04/10/2010 à 11h24]
Désolé, j'avais zappé ton message... confused

Le phénomène est effectivement bizarre. J'ai essayé de le reproduire mais sans succès... Peux-tu m'envoyer ton fichier de configuration (ou un extrait) pour que je vois s'il peut nous mettre sur la piste d'une explication ? Merci d'avance.

Au vu du copier/coller que tu as inséré dans ton post, il semble que tu aies désigné les machines par leur nom. As-tu essayé en indiquant leur adresse IP pour voir si le problème était le même ? Si tes postes ne sont pas en DHCP ce serait d'ailleurs plus logique de procéder ainsi...

 

[réponse complémentaire de damien, le 28/11/2010 à 17h44]
Solution trouvée (par toi en plus biggrin), voir
ce billet...